Archive for the ‘Uncategorized’ Category

Numérique : les risques

28+01:00p30+01:0006bmer, 12 Juin 2013 16:11:28 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Ce sera la suite de mon enquête. Crash total : interruption totale de service, incapacité des systèmes à gérer et à corriger les problèmes. Par exemple : blocage total des transactions sur le système Swift, par lequel transitent une grande partie des grosses transactions financières. Le vrai crash est accidentel et d’autant plus dangereux. Mais des attaques informatiques, telles que celles pratiquées par les Russes contre la Lettonie ou le Géorgie peuvent avoir le même effet.

Ingrid (Bétancourt) : je me souviens

33+01:00p31+01:0007bven, 03 Juil 2009 10:15:33 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

J’avais considéré comme inutile d’en parler plus tôt, on ne tire pas sur une ambulance. Mais la dérive subie par Ingrid Bétancourt depuis sa libération il y a un an ne me surprend guère.

  • Tenir compte d’abord du paramètre « otage ». Peu de personnes sont susceptibles de résister à une longue période de captivité comme otage. Seul Philippe Rochot a vraiment survécu sans trop de mal à l’épreuve. Et encore : je ne connais pas ses cauchemars.
  • Avant de partir dans la jungle, Ingrid avait des comportements étonnants, elle ne se prenait pas encore pour une sainte, mais déjà pour une héroïne, elle se voyait mener le même combat qu’Eva Joly, un combat politique marginal.
  • Elle avait été intoxiquée pour l’exceptionnelle aura que lui avait procuré en France son autobiographie

Incidemment, elle m’avait proposé de l’écrire pour elle, je ne regrette pas d’avoir refusé.

En bref, avant de partir dans la jungle, Ingrid était un personnage sympathique, mais assez insupportable. comme beaucoup de « politiques » avant tout soucieuse d’imposer non seulement ses idées mais surtout son existence. Je ne suis pas certain que sa captivité ait arrangé les choses. En revanche une année de réflexion et les témoignages peu amènes de quelques uns de ses proches semblent avoir obligé Ingrid a manifester plus d’humilité.

Le psychologie et le désordre

27+01:00p31+01:0007bjeu, 02 Juil 2009 17:17:27 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Mon lecteur « Tita », bon psychologue professionnel, me transmet en « réaction » un texte qui mérite d’être poussé en avant. Il développe une réflexion importante sur les rapports entre la psychologie telle que la conçoit le Président, et le désordre. C’est clair, net, et ça met bien les idées au point.

Sous Sarko 1er, l’entorse avait déjà commencé avec (si je ne m’abuse pas) sa demande auprès des maires de surveiller dès 36 mois les enfants, graines de délinquant. Et puis, il y a eu la loi de sureté qui permet préventivement d’interner les récidivistes. L’individu était alors puni pour la culpabilité d’une intention attribuée mais pas pour une acte (non encore commis).

On voit ici que sous Sarko 1er, l’intention est un thème récurant. Je crois pourtant me souvenir qu’en psychologie, on montre qu’entre avoir l’intention et réaliser le fait, il n’y a qu’une corrélation de seulement .20 ou .30. C’est une relation finalement assez faible car bien d’autres déterminants jouent sur le comportement. Il faut en déduire que notre bon président et son glorieux gouvernement n’a que faire de la psychologie et de la complexité de l’être humain. Il transparait au contraire une volonté de simplifier et d’enfermer l’être humain dans des schémas simplistes.

Allons plus loin : On ne peut simplifier que ce qui est homogène. On ne peut pas simplifier ce qui est diversifié et complexe. La recherche de ce qui est homogène, de la norme, de ce qu’il faut faire et penser nous conduit alors naturellement à débusquer tout ce qui oserait contredire ce que doivent être (selon le gouvernement) de bons citoyens. La chasse à l’intention est ouverte.
Et que c’est pratique ! Avec les intentions, nous sommes tous de potentiels coupables selon le bon vouloir de nos dirigeants. Non seulement il est alors possible de condamner facilement mais en plus, les citoyens ont peur et s’auto-policent eux-mêmes pour rentrer dans le moule.

Quant alors à la santé de notre démocratie et de l’Etat de droit, la question se pose. A propos, êtes-vous fan des “stars wars” ? Dans l’épisode 3, le sénateur palpatine, devenu chancelier, fait un magnifique discours quand il prends les pleins pouvoirs pour créer l’empire. On y retrouve des thèmes fort appréciés aussi par notre président bien aimé : l’ordre, la sécurité, un complot nécessitant des mesures d’exception pour protéger un peuple faible, etc.

Presse : on veut encore déontologiser

39+01:00p30+01:0006blun, 22 Juin 2009 20:51:39 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

A l’heure où frappé par l’âge de la retraite, Bruno Frappat doit quitter le groupe Bayard, il se lance dans une aventure moins audacieuse qu’il n’y paraît. Il veut avec dix confrères écrire un code de déontologie de la presse.

Parfait.

Mais problème : ce code existe depuis 1938, et il est en effet partie intégrante de la Convention Collective des journalistes. Ne pas le respecter est même considéré comme une faute professionnelle. Alors ?

Sarkozy’s mistake

42+01:00p30+01:0006bsam, 06 Juin 2009 10:05:42 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Dans d’autres temps, Mon Président Sarkozy s’était concocté pour la veille des élections européennes une jolie petite fête pour chef des armées victorieuses sur les plages de Normandie avec en vedette américaine – bien sûr – un certain Barack Obama que l’on dit Président des Etats-Unis.

Oui, mais voilà, d’abord mon cher Président a multiplié les gaffes préalables : d’abord il a considèré de haut les compétences du dit Obama en matière d’environnement ; ensuite il oublie d’inviter la Reine d’Angleterre en Normandie ; sans compter le reste, telle que la réserve sarkozienne à l’égard du conflit d’Afghanistan ( que je partage, il faut le souligner, les réserves, pas le reste de la politique). Et surtout sa manière d’affirmer haut et fort qu’il est le Premier, qu’il a obtenu le recul des Russes en Géorgie, etc. Evidemment on ne parle pas de la Chine.

Ultime gaffe : Nicolas « oublie » d’inviter à dîner à l’Elysée le Pdt Obama, alors que la Maison Blanche a annoncé qu’il arriverait le 5 juin au soir pour se rendre en Normandie le lendemain, aujourd’hui.

Bon. Du coup la fête en Normandie ne sera plus celle de Nicolas recevant à lui tout seul le Président Obama, mais le pèlerinage mémoriel du Président Américain qui vient se recueillir sur les tombes de ses compatriotes tombés par dizaines de milliers en Europe dans la guerre contre le Nazisme. Obama, Gordon Brown, le Premier britannique ; Stephen Harper, le Premier canadien. Et, invité obligé de la dernière heure, le Prince Charles, héritier du trône britannique qui représente sa mère, furieuse de ne pas avoir été invitée.

Nicolas ne sera pas tout seul au cimetière de Colleville-sur-mer avec Barack : triste épilogue qu’un malentendu persistant.

Et ce samedi soir, retour à Paris : toujours pas de dîner réunissant ce qui est épars, Nicolas Sarkozy et Barack Obama.

Il n’était pas question pour celui-ci d’apporter le moindre coup de main médiatique à Mon Président.

Voici Notre Président ravalé à son niveau : il reçoit parce que, par hasard, la Normandie est en France. Et Barack Obama n’a laissé qu’une petite place dans le périple majeur qu’il est en train de boucler. Les pays arabes y ont leur première place : Rijad, l’Arabie Saoudite, Le Caire et l’Egypte pour continuer. Le grand tournant de la politique américaine au Proche Orient.

Ensuite quelques heures à Buchenwald pour se recueillir devant les ruines du camp de concentration, guidé par Elie Wiesel. Angela Merkel, la chancelière allemande a trouvé d’ailleurs son étape un peu courte. La Normandie enfin.

La Normandie, pas Paris : c’est une précision, une nuance, importante pour un homme aussi féru de symbole.

Si Nicolas s’imprégnait un peu d’histoire, il apprendrait le sens des évènements.

Pirates, suite : situation complexe

40+01:00p31+01:0005bmar, 12 Mai 2009 12:55:40 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Une lectrice de mon papier publié sur rue89 tient à m’apporter les précisions suivantes :

Contrairement à ce qui m’avait été indiqué, la loi du 10 avril 1825 a été abrogée par la loi n°2007-1787 du 20 décembre 2007
: //www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do ; jsessionid=7B418955E…

Il n’existe effectivement pas de crime de piraterie en France, mais il existe un crime de « détournement de navires » (articles 224-6 et suivants du code pénal).

C’est exact, mais le détournement de navire ne s’analyse pas comme de la piraterie

Les tribunaux compétents en la matière sont les tribunaux pénaux (cela ne fait aucun doute). Et pour permettre la compétence des tribunaux français, il suffit de s’appuyer sur la compétence offerte quand les victimes sont françaises (article 113-7 du code pénal). Il n’y a aucun problème de compétence dans cette affaire.
Pour les affaires internationales, le tribunal compétent sera celui de Paris !

Pour ce qui est de l’intervention de l’armée française sur le territoire somalien (mer et terre, en particulier dans l’affaire du Ponant, mais je pense que cela s’applique également aux autres cas) : Si la Convention des nations unies sur le droit de la mer permet à un Etat d’intervenir en haute mer, pour lutter contre un acte de piraterie, elle lui interdit d’aller chercher les auteurs dans les eaux territoriales d’un autre Etat. Pour éviter de se trouver dans l’illégalité, la France a opté pour la coopération avec les forces somaliennes.

La France s’appuie sur le même argument de la coopération pour justifier le transfèrement et le jugement en France des auteurs des faits. (CEDH affaire Öcalan : l’arrestation est le transfèrement, même en l’absence de règles d’extradition, sont conformes au droit international dans la mesure où l’Etat territorialement compétent y a consenti).

De plus cet acquiescement de la Somalie pour le transfèrement et le jugement en France de des preneurs d’otage peut se déduire de son accord pour l’intervention française sur son territoire et de l’absence de protestation de sa part. En tout état de cause, le 20 avril 2008, le Premier ministre somali, M. Nur Hassan Hussein, a déclaré à la presse : « The French forces arrested six Somali pirates and took them to France to face justice. We encourage such steps by the French. The Somali government asks the international community to take action against piracy ». L’approbation du gouvernement somali ne fait plus de doute.

Pour info, les « pirates » du Ponant sont actuellement poursuivis pour « détournement de navire », « arrestation et séquestration de plusieurs personnes comme otages en vue d’obtenir une rançon, commis en bande organisée », « vol en bande organisée » et « association de malfaiteurs ». Ils ont été mis en examen le 18 avril 2008 par un juge d’instruction. La procédure française suit donc son cours normal.

Enfin, plusieurs résolutions des NU ont été adoptés, elles visent a permettre l’intervention des forces militaires étrangères contre les pirates agissant dans les eaux territoriales somaliennes !

Egypte et grippe : le génocide du porc

45+01:00p31+01:0005bdim, 03 Mai 2009 16:26:45 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Le génocide du porc en Egypte est le triomphe de l’imbécillité obscurantiste.
La police égyptienne a entrepris d’éradiquer les porcs du pays. L’animal est accusé de propager la … grippe mexicaine. Ce qui est une parfaite ineptie. D’où la décision absurde d’éliminer les 250 000 têtes de porc présentes en Egypte.
Je me demandais pourquoi tant de porcs dans un pays musulman, où la consommation de cette viande est interdite. J’ai compris quand j’ai appris que les éleveurs sont des chrétiens coptes.
Douze personnes ont été blessées dans les affrontements qui ont opposé au Caire les forces de sécurité à des propriétaires de porcs leur lançant des pierres pour les empêcher de mener à bien les mesures d’abattage.
Trois à quatre cents résidents du quartier de Manchiyet Nasr, en haut de la colline du Moqattam, habité majoritairement par des chiffonniers chrétiens coptes, ont accueilli par des jets de pierres et de bouteilles, les forces de police, dépêchées sur les lieu.

Devons-nous comprendre que le gouvernement égyptien a trouvé ce biais pour serrer plus la vis à la communauté copté ?

Les « mains propres des bagagistes »

52+01:00p31+01:0005bdim, 03 Mai 2009 10:04:52 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Sur la proposition d’une lectrice, je vous poste ce billet, qui tire les conséquences de l’hystérie ambiante provoquée par notre cher gouvernment – pas notre Président,on ne l’a toujours pas entendu – :

On peut évoquer la situation ubuesque de ces passagers de retour du Mexique, qui n’ont pu récupérer leurs valises à leur arrivée en France; en effet les bagagistes ont refusé tout contact avec des objets en provenance du Mexique en raison du risque de contamination…

Pourtant, certains de ces mêmes bagagistes ont peut-être dechargé des bagages en provenance du Nigeria, ( 50 000 cas de méningites dont 1500
décès), du Niger ( 6465 cas de méningites 288 décès répertoriés) ou du Tchad… Mais peut-être, le virus de la méningite ne prend-il pas l’avion…
Enfin, rassurés de ne pas avoir été en contact avec des objets en provenance du Mexique, nos bagagistes ont pu reprendre tranquillement la route pour rentrer chez eux, téléphoner tranquillement à l’aide de téléphones portables, totalement inoffensifs, regarder les infos (grâce à Dieu et à notre cher Président, ils n’ont pas touché ces objets contaminés!) , en fumant quelques bonnes cigarettes, et en buvant quelques apéritifs juste avant de déguster un bon MacDo ! Heureusement, le gouvernement veille et nous explique clairement la ” bonne attitude”!

Dati, Ségolène, Eric (Besson) et Guignol dans mon petit moulin blogueur

48+01:00p30+01:0004bven, 24 Avr 2009 07:28:48 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Un de mes très chers correspondants traite de façon assez désinvolte ce blog en le qualifiant de mon « petit moulin blogueur ». C’est sympa, non ?

En attendant il me transmet ses pensées du soir.

Sur Ségolène, d’abord :

Xavier Bertrand se plaint du « harcèlement » contre Dati qui se marre et qui raconte des idioties dans un meetinge avec des jeunes de l’UMP et sur les ondes.Mais il me semble que ces derniers temps en matière de harcèlement les amis de Bertrand ont fait dans le dur.. Comme on dit, tel éprit qui croyait pendre!! ( expres)
Après tout, Ségolène .Royal a fait ce que Sarko, Lefevbre et consorts de l’UMP adorent : Du barouf mediatique sans queue ni tête, sans raison valable autre que la provoc’ et le jeu politique.

Ensuite, après la magnifique, soudaine et visible rafle de Calais où plus  de 150 personnes ont été arrêtées, trois ont été maintenues « en rétention ». Ça laisse rêveur quand même. Mais pas une ligne nulle part sur ce piteux bilan.

Pourtant c’est le type même d’action typiquement Sarkozo-Fillono-Gouvernementale. Effets d’annonces, déploiements de ci, de ça et..rien.
Ces pauvres Calaisiens, la prochaine fois que le cirque Pinder viendra en ville, ils diront,  » non merci on a eu Guignol encore récemment ».

Les intempérences langagières de Mon Président

34+01:00p30+01:0004blun, 20 Avr 2009 13:30:34 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

20 avril 2009

Jje reviens sur la polémique du jour : les intempérances langagières de Mon Bon Président.

Il faut revenir de nouveau sur les intempérances de langage de Mon Bon, de mon très excellent Président, portant un jugement pour le moins peu bienveillant sur Zapatero. L’affaire prend une tour tout à fait politique, les vagues se propagent dans la presse étrangère.
Alors, il l’a dit ou il l’a pas dit ? Pas trop diplomate, Bernard Kouchner, le soi-disant Ministre des affaires étrangères, a cassé le morceau, confirmant de ce fait implicitement le propos.

Sur Canal+ le ministre des Affaires étrangères, “n’a pas exclu” que Nicolas Sarkozy ait pu dire de Jose Luis Zapatero, le Premier ministre espagnol, qu’il n’est “pas très intelligent”, tout en soulignant que cela voulait dire “qu’il l’est”.

“Oui, c’est comme ça qu’il parle, en effet, il est vivant, il est jeune et vivant, ça fait une différence”.

Ah ? Alors quand je dis que je n’ai pas beaucoup de pognon, ça signifie que je suis riche comme Crésus ? Bon, c’est une manière d’envisager les choses.

Quant aux autres qui se sont répandus sur les ondes pour démentir le propos, ils n’ont pas l’air très malins. Surtout pas quand ils conseillent à Ségolène Royal d’aller chez un psy pour être soignée.

La presse espagnole est pour le moins fâchée. Commentaires des quotidiens La RazonABC du 17/04/09 et du 18/04/09

“L’un des dirigeants les plus désinvoltes est Sarkozy, excellent homme politique et habile gouvernant, mais avec une estime de soi qui dépasse de beaucoup sa propre stature et qui par conséquent affirme qu’aucun autre dirigeant n’est à sa hauteur. Il dit )avoir une bonne opinion de Zapatero, mais sa manière de l’exprimer est un éloge vénéneux. En vérité, il est vrai qu’il n’est pas nécessaire d’être très intelligent pour remporter une élection, mais c’est un affront de le rappeler. Ce n’est pas la première fois que le président français met La Moncloa [équivalent de l’Elysée, ndlr] sur les nerfs, ainsi, soit il refrène sa tendance à parler de Zapatero, soit il devra créer à L’Elysée un département uniquement dédié aux démentis.” (”El elogio envenenado de Sarkozy levanta ampollas”.
“Le commentaire du président de France, Nicolas Sarkozy, sur Jose Luis Rodríguez Zapatero, a eu pour conséquence d’unir les socialistes et les populaires en Espagne, qui ne permettent pas que l’on parle mal d’un président du gouvernement espagnol en dehors de nos frontières. Ici, à l’intérieur, il n’y a pas de barrière, mais à l’extérieur, ça ne passe pas. (…) Les représentants du PP et du PSOE sont entrés dans une espèce de compétition de patriotisme pour défendre le président du gouvernement de leur pays, tout cela à dix jours de la visite de Sarkozy en Espagne (le 27 prochain).” (”‘Poco inteligente’, ‘buen tipo’)

A ce propos, une révélation capitale : l’Elysée vientt de créer un nouveau service stratégique. Le SerDem, pour “Service des Démentis”.  Nous avons vu qu’Yves Jego, bien que Secrétaire d’Etat, est candidat pour diriger l’affaire, que lui dispute Frédéric Lefebvre, le porte-parole de l’UMP. Ils vont avoir du pain sur la planche, comme on dit. Sarkozy parle énormément, dont il y a lieu de beaucoup démentir…

Pour sa part, Libération maintient sa version des faits et exige des excuses.

«M. Lefebvre, qui occupe un poste de roquet à l’UMP, a du mal à accepter l’existence d’une presse indépendante en France, a réagi le directeur de Libération, Laurent Joffrin, interrogé par l’AFP. «Il se contente d’aboyer un démenti de commande et d’insulter le principal journal d’opposition en France ainsi que ses 800.000 lecteurs.»

Au nom du quotidien, Laurent Joffrin  maintient «l’intégralité de ses informations», soulignant que Frédéric Lefebvre «n’était pas au déjeuner où les propos incriminés ont été prononcés».

«Les propos présidentiels sont confirmés de plusieurs sources, la presse étrangère a jugé bon de s’en faire l’écho», insiste le directeur de Libération.

Aventure et piraterie : la mort au bout du rêve

04+01:00p30+01:0004bsam, 11 Avr 2009 08:32:04 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Ils avaient amoureusement restauré le voilier, vieux de trente ans. Puis ils étaient partis à l’aventure, avec leur petit garçon de trois ans. En Egypte, deux autres Vanetais s’étaient joints à eux pour la grande aventure.
« Ce ne sont pas des touristes sur un yacht mais des aventuriers sur un vieux bateau retapé en deux ans par un chômeur et une Rmiste »,

Le capitaine du voilier Tanit a payé de sa vie le rêve fou carréssé avec sa femme : quitter définitivement Vannes, en Bretagne, pour rejoindre une autre vie, dans les mers du Sud.

avait déclaré, lundi, à Ouest-France, Francis Lemaçon, le père du skipper.

Mais à  mi-chemin, il y avait la Somalie, les pirates des « mers du Sud ». Les marins du Tanit avaient été avertis, la Marine française leur avait recommandé de ne pas franchir cette zone. Ils ont outrepassé les conseils. Prise d’otage, libération par des fusiliers marins du commando Hubert.

Mais Florent Lemaçon, le skipper de 28 ans, a été tué, sans doute à l’intérieur du voilier lors d’un échange de tirs.

Fin du rêve.

Un autre marin devient un héros aux Etats-Unis, capitaine Richard Phillips, retenu en otage depuis plusieurs jours sur un canot de sauvetage dans l’océan Indien. Richard Philips commande un cargo battant pavillon américain, le Maersk-Alabama, avec une vingtaine de marins à bords. Assaut des pirates, prise de contrôle du navire. Le capitaine Phillips se serait offert comme otage en échange de la liberté de son équipage, puis aurait tenté de s’échapper à la nage dans la nuit de jeudi à vendredi pour rejoindre l’un des navires américains, avant d’être rattrapé par les pirates.

Le Maersk-Alabama a repris sa route vers sa destination initiale, le port kényan de Mombasa, avec à son bord une équipe de la marine américaine chargée d’assurer sa sécurité. Transportant de la nourriture destinée notamment au Programme alimentaire mondial de l’ONU, le cargo est attendu durant le week-end au Kenya.

L’attaque du Maersk-Alabama est venue couronner un spectaculaire regain d’activité des pirates, qui ont fait de leur activité criminelle l’une des plus florissantes et lucratives d’un pays en guerre civile depuis 1991. Ils ont ainsi attaqué plus de 130 navires marchands au large de la Somalie l’an dernier, trois fois plus qu’en 2007, selon le Bureau maritime international.

Les pirates détiennent toujours « quinze navires » et « 243 membres d’équipage », selon des chiffres donnés par Hervé Morin, ministre de la Défense.
Sans la justifier cette vague de piratage doit être liée aux conditions de vie particulièrement difficiles en Somalie.

Un de mes très bons amis commande un porte-conteneurs de la compagnie maritime danoise Maersk. Lui il navigue dans les mers orientales, entre le Golfe persique et le Japon, avec transit par le détroit de Malaca, presque aussi dangereux que le Golfe d’Aden. Il me décirt la situation :

 » Le seul moyen de s’en tirer est d’aller le plus vite possible, et nos navires sont plus rapides que ceux des pirates ».

Justice, Colonna, sourire SVP

42+01:00p31+01:0003bven, 20 Mar 2009 08:31:42 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Ne manquez pas de sourire en voyant Chabert consoler Lemaire.

getattachment1

dessin de Philippe Antonetti, peu de haine et beaucoup de thé…

En plus il m’expliquer que le mot sieste ne se traduit pas en corse, parce qu’elle commence le lundi matin et se termine le dimanche soir. Ce n’est pas moi qui l’écrit…

Université : une sortie de conflit ?

46+01:00p31+01:0003bmer, 04 Mar 2009 11:59:46 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

§ Universités : il semble qu’on s’approche d’une solution dans le conflit opposant les Universitaires à leur ministre, Valérie Pécresse. Le décret qui a tout déclenché est en cours de « réécriture », avant tout sur la base des revendications et des critiques articulées par les Universitaires.

Valérie Pécresse La ministre de l’enseignement supérieur et les syndicats SGEN-CFDT, Sup-Recherche UNSA, FO et Autonome-Sup qui négocient sur cette réforme se sont quittés, dans la nuit du mardi 3 au mercredi 4 mars, après avoir avancé sur la question de la modulation de service des enseignants-chercheurs (organisation de leur emploi du temps en fonction de l’enseignement, la recherche et les autres activités) et celle de leur évaluation.

Colonna : Sarkozy pris à partie à Ajaccio

38+01:00p28+01:0002bdim, 22 Fév 2009 11:51:38 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

600 personnes ont participé samedi soir, au Palais des Congrès d’Ajaccio, à un meeting de soutien à Yvan Colonna, avec la participation de la famille et de trois des cinq avocats.

Pour Christine, la sœur d’Yvan, « il faut expliquer les enjeux et le combat. » Elle renouvelle son accusation contre les « juges tricheurs » et une instruction à charge. Les avocats présents dénoncent pour leur part, la partialité et la déloyauté du président de la cour d’assises » ainsi que « les amitiés » de certains protagonistes du procès, magistrats comme témoins, avec le président de la République Nicolas Sarkozy. Dans la droite ligne de ses déclarations mises en ligne sur ce blog, Me Antoine Sollacaro a tonné :

p1030358

Maître Sollacaro et Christine Colonna (photo Ph.Madelin)

« Le jeu est pipé, les juges sont des faussaires, des tricheurs et nous allons malgré tout continuer à les affronter[…]. Les Corses doivent « investir la salle (d’audience) et protester chaque fois que le président [Wacogne, ndlr] nous insulte ».

Justice : procès Colonna, batailles acharnées

40+01:00p28+01:0002bmar, 17 Fév 2009 08:12:40 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Philippe Madelin
Rue89

Procès Colonna : guerre de tranchées
et les proches de Nicolas Sarkozy au courant dès 2002

« En septembre 2002, au cours d’un repas, le commissaire Didier Vinolas m’a indiqué qu’un « Monsieur X » souhaitait transmettre de graves informations concernant Yvan Colonna. A condition qu’elles soient reçues par Nicolas Sarkozy, alors Ministre de l’Intérieur ou à l’un des membres de son cabinet. C’était un renseignement de police. Je l’ai immédiatement communiqué au préfet Guéant, alors Directeur de cabinet de Sarkozy. »
Par cette déclaration, cité comme témoin surprise dans le procès Colonna à quelques détails près, le procureur Yves Bot a confirmé point par point la déposition du commissaire passé dans l’administration de la Villes de Paris. Vendredi Didier Vinolas, avait provoqué la stupeur en dévoilant que les plus hautes autorités de l’Etat – et donc plus que probablement Nicolas Sarkozy – étaient parfaitement au courant de certains aspects de l’enquête, et en particulier d’éléments laissés en déshérence. Ceci alors que le parquet et les parties civiles avaient tenté de déconsidérer le policier. Didier Vinolas a confirmé détenir les noms de deux membres présumés du commando nationaliste à l’origine du plasticage de Pietrosella et peut-être de l’assassinat du préfet Erignac qui n’auraient jamais été inquiétés. Ces noms, a-t-il assuré, avaient été transmis notamment en 2002 à Yves Bot et en 2004 à Christian Lambert, le chef du RAID.
Cette confirmation a été le point d’orgue d’une journée extravagante dans un procès extraordinaire, une journée où l’on a parlé de tout sauf de l’essentiel. C’est-à-dire savoir si Colonna était coupable ou non de l’assassinat du préfet Erignac, le 6 février 1998. En effet, durant toutes ces heures de dures batailles, des batailles de tranchées, selon Maître Garbarini, les avocats de la Défense ont tempêté contre le Président Didier Wacogne qui ne leur a pas transmis un courrier où Didier Vinolas annonçait son intention de dévoiler de graves faits à l’audience. Et en particulier d’évoquer les confidences d’un informateur « X », dont il a fini par convenir qu’il s’agissait d’un policier de haut rang de la Direction centrale des Renseignement Généraux.
Et les avocats de lancer :
« Grave atteinte au droits de la Défense… Dissimulation constitutive d’un manque de loyauté… Les magistrats de l’accusation sont des tricheurs… »
En bref, des noms d’oiseaux malfaisants. Ce qui a provoqué des réactions outragées du Parquet. Un débat qui n’a cessé de se tendre entre des positions radicalement opposés, entre le Président de la Cour et le parquet qui tentaient par tous les moyens de dégonfler la polémique. Et la Défense d’enfoncer le clou : l’enquête et l’instruction ont été mal menées et malmenés. Et de réclamer à cor et à cris l’ouverture d’un « complément d’enquête » pour vérifier la véracité des propos tenus par le commissaire Vinolas, et donc aujourd’hui confirmés par le procureur Bot.
Au-delà de ces péripéties, la Défense cherchait à démontrer : 1/ que l’enquête et l’instruction ont été menées uniquement à charge ; 2/ que l’accusation est toujours partie de l’idée que c’était à Colonna de prouver son innocence et non à l’accusation d’établir sa culpabilité ; 3/ que de nombreux éléments, comme l’existence des deux inconnus dénoncés par Vinolas n’avaient été l’objet d’aucune enquête sérieuse.
Une thèse que reprend en chorus Yvan Colonna en interpellant la Cour :
« Ce tribunal est en mission pour raison d’Etat. Je n’ai rien à retirer de ce que j’ai dit. Je suis innocent… C’est vous, clame-t-il, qui allez être obligé de répondre à certaines questions ».
Malgré une bataille acharnée, Colonna et la Défense n’ont rien obtenu, la Cour a décidé de surseoir à statuer sur la demande de complément d’enquête qui aurait renvoyé le procès à plus tard. L’accusation a même contre attaqué en reprochant avec virulence à Didier Vinolas de ne pas dire toute la vérité en refusant de livrer le nom de son informateur et des deux hommes accusés d’avoir participé aux actions du commando « sans nom » qui serait responsable en particulier du meurtre du préfet Erignac. Vinolas s’est accroché à son refus de dévoiler les noms. On comprend qu’il y va de sa vie et de celle des hommes dénoncés.
Quant à l’enquête, tronquée, incomplète, on semble l’avoir oubliée. Et, dans sa cage de verre blindé Yvan Colonna reste impassible.

Politique : sans projet, Sarkozy n’est pas Naboléon

58+01:00p28+01:0002bdim, 08 Fév 2009 11:51:58 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Même s’il le voulait, Nicolas n’est même pas Naboléon… Depuis plusieurs semaines, je cherchais à comprendre ce qui me chagrine tant chez Mon bien Aimé Président Nicolas Sarkozy et chez ses très précieux courtisans. Je tournais autour de cette interrogation sans vraiment approcher vers une solution. L’image quasi surréaliste du personnage tout seul flanqué de deux chandeliers, argumentant avec peine au milieu de la salle de bal vide de l’Elysée m’ouvre une voie  plus précise : il se veut grand, immense, unique. I’m the boss. C’est son projet : être le premier, enfin le premier, vraiment le premier. Projet paranoïaque ? Projet mégalomaniaque ? Je n’irai même pas jusque là. D’abord parce que tiens l’insulte et l’invectives pour de mauvais moyens. Outre le fait qu’ils tombent sous le coup de la loi. J’ajouterai que Mon Président ne mérite même pas de tels noms d’oiseaux, de tels épithètes. Son vrai, son immense problème est que en dehors de sa propre magnification, il n’a pas de projet. Telle est d’une certaine manière sa tragédie. Il n’est toujours pas capable de nous montrer le chemin, de nous dévoiler ses intentions, de nous entraîner sur les sentiers de la gloire.

Je revoyais récemment une séquence tirée d’une conférence de presse du Général, Le Général, dont je n’ai pas été un partisan. Peut-être à tort, avec le recul des années. Le Général était un type assez étonnant, capable de nous enflammer par son verbe, par sa pensée. Il ne piochait pas dans les notes de ses conseillers qui s’inspiraient des lectures du temps : avant d’arriver à la magistrature suprême, Le Général avait eu le temps de se forger une pensée profonde, originale, totalement originale, tournant autour de la grandeur de la France. Dans la lignée de Clémenceau, journaliste et politicien, de gauche, de Maurice Barrès, intellectuel, de droite, il avait bâti une conception du destin à donner à la France d’une totale originalité. Il est  symbolique que sur les Champs-Elysées les statues de De Gaulle et Clémenceau soient dressées face à face. La conception gaullienne était  radicalement opposée aux maîtres de son temps, politiques  comme  Jules Ferry et autres, et militaires comme Lyautey.Tirant les leçons de la Première Guerre mondiale, où la France avait été à deux doigts de perdre faute de pouvoir mobiliser un peuple bien formé, capable d’avenir, il avait imaginé que pour survivre et avancer dans les siècles, la France se devait d’être moderne, et progressive. Que son armée, sujet central de ses réflexions, avait pour mission de soutenir cette vision d’avenir, et non d’aller mener outre-mer des batailles vaines pour soumettre les autres peuples à de petits intérêts économiques de la France.

On ne le soulignera jamais assez : le vrai propos du Général a été de refuser toute forme de soumission. Sur ce plan, il se rattache en ligne directe au Révolutionnarisme de Napoleone Buonaparte. Lequel, contrairement à ce que l’on croit, n’a jamais oublié qu’il était issu d’un peuple corse soumis à la férule coloniale de Gênes, puis de la France. Son premier projet a été de libérer les peuples, de briser le joug des rois et des aristocrates qui s’étaient accaparés le pouvoir, qui l’avaient détourné à leur profit. Le grand, l’immense projet de De Gaulle, dans la lignée et l’esprit de Clémenceau, et dans l’esprit de Napoléon, a été de libérer les peuples colonisés. Il a affiché ses intentions de façon très claire dès le discours de Brazzaville, le 30 janvier 1944 : il s’était fixé pour but de redonner leur identité aux peuples colonisés. On l’a oublié, par la suite, on n’a pas compris pourquoi il avait « bradé l’Algérie ». Les soi-disant Gaullistes qui l’ont suivi n’ont rien compris à ce projet, ils se sont eux aussi embourbés dans la petitesse de l’aventure néocoloniale, où le capitalisme sauvage avait remplacé les expéditions militaires.

Et Sarkozy, dans tout ça ? Quel est son projet ? La rupture, la réforme, me rétorquera-t-il. Quelle rupture, quelle réforme ? La libération des contraintes qui bloquent l’expansion économique de la France. Bien. Mais quelles sont ces contraintes dont il nous libère ? Il s’en prend avant tout au modèle social de la France, que l’on doit en grande partie au Front populaire de 1936 et au Général De Gaulle de 1944 et 1958 ? La Sécurité sociale pour le plus grand nombre, puis pour tous. La limitation du temps de travail. L’association des salariés aux résultats de l’entreprise. La vraie modernisation de l’économie avec les nationalisations, pour s’opposer aux stratégies purement capitalistiques et financières.

A suivre les réformes votées les unes après les autres, on voit bien qu’il s’agit avant tout de détruire un modèle de civilisation honni par la Droite réactionnaire, celle-là même qui n’a jamais pardonné au Général ses innovations sociales et la liberté donné aux « colonies ». Peut-on manifester le moindre enthousiame pour une équipe qui parmi ses « projets » prône la délation, la dénonciation, le fichage, le sécuritisme tous azimuth, mis en oeuvre par quelques ministres qui ont trahi leur cause politique qui venir partager les miettes du pouvoir ? La Droite tient sa revanche avec Sarkozy et cette série de pseudo réformes qui ne sont que des renoncements, on ne perçoit aucun projet, aucun enthousiasme. On ne voit pas le général Bonaparte brandissant le drapeau de la liberté sur le Pont d’Arcole, le Général De Gaulle haranguant la foule sur la place de la Brèche à Constantine, en 1958. J’y étais. Président de l’Europe pendant six mois, Nicolas s’est révélé incapable de retrouver l’esprit soufflant sur la rencontre entre Konrad Adenauer et Charles De Gaulle, qui a lancé l’Europe. Avec son index brandi, Nicolas ne sait que nous menacer, dénoncer la montée de la violence qui n’est qu’une réaction contre l’omnipotence, l’omnipotence d’une société incarnée par un homme sans projet. Il ne paraît pas capable de montrer le chemin, de nous emporter sur les sentiers de la Gloire.

Lors de l’élection de Barack Obama à la tête des Etats-Unis, Mon Président a cru pouvoir détourner à son profit l’exemple du nouveau Président américain. Il s’est vite aperçu que la première et l’immense qualité d’Obama était d’être porteur d’un vrai projet, assez révolutionnaire, pour transformer la société américaine. Nicolas Sarkozy ne cite plus Obama parmi ses modèles.

Valérie Pécheresse : communiqué d’un « comité mystère »

16+01:00p28+01:0002bsam, 07 Fév 2009 14:09:16 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Un comité éditorial d’une mystérieuse revue (invisible, puisque non publiée) entend diffuser une information fondamentale pour la vie des Universités :

 

Objet: votre projet d’article intitulé «décret modifiant le décret de 1984 sur le statut des enseignants-chercheurs »

Madame,

j’ai le regret de vous annoncer que, suite à l’avis des rapporteurs anonymes et indépendants, le comité éditorial a décidé de ne pas publier votre projet.

En effet, les rapporteurs considèrent que, bien que vous vous intéressiez à un problème important et difficile, votre projet présente de trop nombreuses lacunes pour être publié en l’état.

Celles-ci concernent à la fois le manque de pertinence du modèle proposé, les erreurs dans les données statistiques sur lesquelles ce projet est basé, une incapacité à interpréter correctement les rares statistiques non erronées dont vous disposez. L’un des deux rapporteurs met également en avant une interprétation fantaisiste des définitions couramment acceptées de certains mots tels que « négociation », « statut », « indépendance », « autonomie »… et ignorez totalement des définitions telles que « népotisme », « prévarication », « autoritarisme »… Enfin, les rapporteurs critiquent fortement votre faiblesse méthodologique et considèrent qu’un tel projet ne peut être mené sans être accompagné d’une sérieuse étude d’impact. En conclusion, ils estiment que les solutions que vous proposez risquent fortement d’amplifier les maux de l’université française et n’apportent aucune réponse à la moindre des problématiques initiales de votre étude.

En conséquence, le comité éditorial considère que ce texte ne respecte pas les standards de qualité de la profession. Par ailleurs, il vous recommande fortement de chercher conseil auprès de professionnels issus du milieu académique avant toute tentative de révision de ce texte.

Le comité éditorial.

Il est évident que tout en dégageant ma responsabilité, je ne peux que m’associer à cette agression caractérisée perpétrée par un commando du « Comité Mystère ». Il faut confier l’enquête aux fins limiers de la DCRI.

Attention : joke, joco

Crise : l’alarme ?

28+01:00p28+01:0002bmar, 03 Fév 2009 21:24:28 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Ce n’est pas moi qui l’écirt, et le dit, mais mon excellent confrère Jean-Michel Apathie, l’homme de RTL (pas pour le Président qui lui a préféré Alain Duhamel, presqu’aussi inoxydable que Jean-Pierre Elkabach). Citation du blog d’Apathie :

L’amoncellement constant de mauvaises nouvelles concernant des entreprises, (…)  finit par susciter des pays sur la situation de plus en plus difficile dans de plus en plus de pays. Ceux qui décrivent la situation au Japon et en Grande Bretagne sont proches de l’alarmisme. Inquiétudes croissantes aussi en Chine, et à bien lire des papiers sur les USA, on perçoit la désagrégation continue du tissu industriel, le déséquilibre profond du secteur des services, les faillites proches de collectivités territoriales telles que la Californie ou New-York.

Eco mondialisée et crise : Davos, le forum économique mondial, les Chinois pas contents

27+01:00p31+01:0001bjeu, 29 Jan 2009 08:44:27 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Des nouvelles de Davos, le 39° forum des grands gnomes de l’Univers. Vous vous rappelez que tous les ans la crème de l’élite économique et politique mondiale se rassemble dans les neiges de Davos en Suisse pour tchatcher sur l’avenir, le présent et le passé. C’est le grand forum où tout le monde se rencontre pour s’informer des grands buzz de l’économie. On peut rappeler quand même que l’an passé tout le monde se congratulait quant à l’incroyable santé du monde, alors que la crise des subprimes avait déjà commencé… Passons. Ils sont revenus, ils sont plus de 2500, plutôt inquiets, cette fois. Atmosphère lugubre. Moins de soirées, moins de cocktails, jambon fromage à la place du caviar et du homard… Une déroute intellectuelle et émotionnelle, lance – selon l’Express – « . Jean-Pierre Lehmann, professeur à l’IMD à Lausanne. Peu de solutions sont esquissées pour combattre le marasme.  Et le professeur suisse d’ajouter, vachard : Est-ce qu’on a trouvé à Davos le Saint-Graal pour restaurer la confiance ? Non. Beaucoup de bonnes intentions, mais, désolé, pas de solution ». Pour l’ouverture, à la place des vedettes habituelles rentrées dans leurs trous, Wen Jibao, le premier ministre chinois et Vladimir Poutine le « Premier » ministre russe. « Rouges » de colère. Et, savez-vous pourquoi ? Retournant le gant, les leaders des deux « ogres rouges », l’un encore rouge à Pékin, et l’autre toujours rouge mais masqué à Moscou, ont vivement reproché aux Américains d’avoir mal joué… le jeu capitaliste et d’avoir entraîné le monde dans la crise. Il est vrai que pour sa croissance la Chine avait totalement misé sur l’expansion économique sans limite des Etats-Unis vers lesquels elle exportait de façon massive. Et acheter d’énormes quantités de bons du Trésor (T.bonds) américains. Pékin paie très cher la récession : plusieurs centaines de milliers de chômeurs, un modèle économique à revoir de fond en comble. Le prix est également élevé pour la Russie avec la chute des prix du pétrole alors qu’elle comptait sur le pétrole et le gaz pour booster son économie. Et en l’absence des Etats-Unis entraînés dans l’abime par Georges W, restaurer dans le monde son omni puissance du temps de la guerre froide et de l’Union soviétique. Il y a deux ans, Dimitri Medvedev, l’actuel Président russe alors Premier ministre, s’était montré vraiment agressif, arrogant; et même menaçant,  en  déclarant :

« nous ne demandons à personne d’aimer la Russie mais nous ne permettrons à personne de nuire à ses intérêts ».

La guerre en Géorgie et la crise en Ukraine étaient les premiers signes de ce retour au premier plan. Aujourd’hui pour pallier aux mouvements erratiques du pétrole Poutine quémande la formation d’un « Marché commun » de l’énergie, en quelque sorte une OPEP élargie, et le remplacement du dollar comme monnaie de réserve par un « panier de devises ». Serait-ce une solution pour soutenir le rouble, en pleine déconfiture ?

Après tout, si j’étais un adepte de la théorie des complots, je pourrais soutenir que les gnomes de Wall Street ont imaginé d’organiser la crise mondiale pour briser la croissance, rompre le cou de la Chine et de la Russie, les ex-nouveaux riches.

Le même jour le FMI (Fonds monétaire international) révèle sa dernière estimation du coût de la crise mondiale : 2200 milliards de dollars ! D’une certaine manière, la crise s’apprécie en années-lumière.

Présidence : tous les secrets du jour

31+01:00p31+01:0001bmar, 27 Jan 2009 09:05:31 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Tous les secrets de la présidence, et on ne vous en parle pas. Au terme d’une longue conversation avec un expert, je peux vous rapporter un certain nombre de faits concernant de près le Président. Et d’abord, sa curieuse démarche. Tous ceux qui l’approchent considèrent qu’il souffre d’un véritable problème de hanches. Au moins une jambe beaucoup plus courte que l’autre. Ce qui l’apparenterait à Talleyrand, lequel avait un pied bot. Toutefois, ne telle disparité entre les jambes ne devrait pas lui permettre de courir. Or il court. Mais, depuis une chute récente, il a renoncé au vélo…

– Ce qui caractérise les derniers six mois du Président est son action diplomatique. Les thuriféraires se répandent en éloges. Les experts sont plus réservés.

« Il a réussi des coups flambants, c’est exact, m’explique mon témoin. Comme l’affaire de Géorgie, voire même les progrès vers le cessez-le-feu au Proche Orient. Le problème est que presqu’aussitôt après ses actions, il croit nécessaire de clamer haut et fort, sans grande précaution, qu’il est bien l’auteur de ces succès. il gâche tout par des déclarations fracassantes qui  contredisant souvent ses actions. Avec l’affaire israéliene  par exemple. D’abord il condamne le Hamas avec la dernière vigueur pour ensuite quasiment donner des ordres aux Israéliens. Ils n’apprécient pas. En diplomatie il faut savoir se taire quand il le faut, et il ne le sait pas. Il s’est vraiment pris pour le Maître du monde pendant la présidence européenne, et il se voyait bien en train de partager la gloire de Barak Obama, une sorte de cogestion du monde. C’est mal connaître les Etats-Unis et la tradition des Présidents américains. Ils ne partagent pas le leadership avec un « petit » président comme Sarkozy. En plus il a commis une erreur considérable en ne déléguant pas un représentant de très haut niveau à l’intronisation d’Obama. Il n’en a pas compris le sens. En fait, il n’a pas l’air de se rendre compte qu’en jouant ainsi perso il se met à dos tout le monde. Les Russes, les Chinois, les Américains, les Israéliens. Beaucoup de monde. »

MBAOP est incontestablement un orateur brillant, un excellent manoeuvrier politique. Mai il agit trop à court terme, à la recherche d’un bénéfice immédiat qui obère le long terme. L’ouverture incontestablement réussie au début du septennant s’essoufle, son bénéfice n’est plus aussi évident.

– En politique il sait mieux agir. Sauf qu’il mène ses troupes sans grandes précautions. A force de vouloir intéger toutes les tendances souvent peu ompatibles, L’UMP devient une armée mexicaine. Il veut avoir tout le monde sous sa main, il entend jouer la concurrence, qui se transforme vite en rivalité. Les confidences « off » des caciques de l’UMP sont à cet égard révélatrices, ils passent leur temps à baver les uns sur les autres. Sarkozy a construit un édifice monolithique, mais totalement verticla, tout dépend de lui. Si jamais une pièce de l’édifice vient à défaillir, tout se casse la figure.

Ceci dit, à l’UMP on est franchement inquiet quant au résultat des Européennes. D’où la tentative d’élargissement de la base vers la « classe ouvrière », en mordant sur l’électorat socialiste

Rachida Dati n’est plus ministre qu’en titre. et elle n’a plus que le droit de se taire. Elle est interdite de déjeuners intimes avec les journalistes. Le Président est le vrai, le seul Garde des Sceaux. Même si Zohra est désormais installée à demeure Place Vendôme. On se pose toujours la question du père, mais comme cette question n’est plus politique, tout le monde s’en fout. En revanche, le buzz me murmure à l’oreille que Rachida n’a pas compris ce qu’était un député européen.