Valérie Pécheresse : communiqué d’un « comité mystère »

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Un comité éditorial d’une mystérieuse revue (invisible, puisque non publiée) entend diffuser une information fondamentale pour la vie des Universités :

 

Objet: votre projet d’article intitulé «décret modifiant le décret de 1984 sur le statut des enseignants-chercheurs »

Madame,

j’ai le regret de vous annoncer que, suite à l’avis des rapporteurs anonymes et indépendants, le comité éditorial a décidé de ne pas publier votre projet.

En effet, les rapporteurs considèrent que, bien que vous vous intéressiez à un problème important et difficile, votre projet présente de trop nombreuses lacunes pour être publié en l’état.

Celles-ci concernent à la fois le manque de pertinence du modèle proposé, les erreurs dans les données statistiques sur lesquelles ce projet est basé, une incapacité à interpréter correctement les rares statistiques non erronées dont vous disposez. L’un des deux rapporteurs met également en avant une interprétation fantaisiste des définitions couramment acceptées de certains mots tels que « négociation », « statut », « indépendance », « autonomie »… et ignorez totalement des définitions telles que « népotisme », « prévarication », « autoritarisme »… Enfin, les rapporteurs critiquent fortement votre faiblesse méthodologique et considèrent qu’un tel projet ne peut être mené sans être accompagné d’une sérieuse étude d’impact. En conclusion, ils estiment que les solutions que vous proposez risquent fortement d’amplifier les maux de l’université française et n’apportent aucune réponse à la moindre des problématiques initiales de votre étude.

En conséquence, le comité éditorial considère que ce texte ne respecte pas les standards de qualité de la profession. Par ailleurs, il vous recommande fortement de chercher conseil auprès de professionnels issus du milieu académique avant toute tentative de révision de ce texte.

Le comité éditorial.

Il est évident que tout en dégageant ma responsabilité, je ne peux que m’associer à cette agression caractérisée perpétrée par un commando du « Comité Mystère ». Il faut confier l’enquête aux fins limiers de la DCRI.

Attention : joke, joco

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :