Posts Tagged ‘complot’

terrorisme : complot à NY

33+01:00p31+01:0005bjeu, 21 Mai 2009 08:52:33 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Quatre arrestations mercredi pour « complot terroriste » à New-York.
James Cromitie, David Williams, Onta Williams et Laguerre Payen, all of Newburgh : trois sont d’ascendance arabe et un d’origine haïtienne, tous musulmans. Au moins trois sont des citoyens américains.
Ils avaient projeté d’organiser des attentats à la bombe contre deux synagogues du Bronx, le Riverdale Temple et le Riverdale Jewish Center, qui est voisin. Ils envisageait aussi d’abattre des avions militaires à la base de de la Garde nationale du Stewart International Airport, à Newburgh au nord de New-York. Les quatre hommes sont originaires de Newburgh.
Pas de chance pour eux : leur projet est venu aux oreilles du FBI  qui a infiltré le groupe à partir de juin 2008, proposant la mise à disposition d’explosifs et d’un missile Stinger. Desactivé bien sûr.
Le maire de New-York, Michael R. Bloomberg, et le commissaire de police Raymond W. Kelly devaient assister à l’office de jeudi matin au Riverdale Jewish Center.
Il est curieux que cette information émerge alors que le Président Obama est en conflit avec le Sénat à propos de sa politique de sécurité, notamment de son projet de fermeture du camp de concentration de Guantanamo.

Avec le New-York Times

http://www.nytimes.com/2009/05/21/nyregion/21arrests.html?hp

Justice : Jean-Paul Ney libéré

53+01:00p31+01:0005bjeu, 07 Mai 2009 08:24:53 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Le journaliste français Jean-Paul Ney, incarcéré depuis janvier 2008 en Côte d’Ivoire pour « attentat » et « complot contre l’autorité de l’Etat », est sorti de prison, mercredi 6 mai dans la soirée. Quelques heures plus tôt, la justice ivoirienne avait prononcé la « mise en liberté provisoire » du photographe.

Ney « peut quitter le territoire ivoirien parce que la décision qui a été rendue est sans restriction », a indiqué son avocat, Me Traoré

Cette libération est le résultat d’une démarche pressante effectuée auprès de Laurent Gbagbo, Président de la République ivoirienne par Alain Joyandet Secrétaire d’Etat français à la coopération.

Ney avait été arrêté le le 27 décembre 2007 à proximité du siège de la Radio télévision ivoirienne (RTI), “dans le cadre d’une instruction sur un +complot+ présumé visant à saboter le processus de paix”. Les autorités ivoiriennes l’accusaient d’être impliqué dans une entreprise de déstabilisation de la Côte d’Ivoire orchestrée par l’ex-sergent chef Ibrahima Coulibaly alias IB. Les policiers avaient découvert dans son sac des vidéos relatant les préparatifs d’un coup d’Etat contre Laurent Gabgbo, le Pdt de la République ivoirien.

Ney était depuis incarcéré à la Maca, considérée comme l’une des prisons les plus dangereuses d’Afrique.

Né le 4 mai 1976 à Prades, dans les Pyrénées orientales (France), Jean-Paul Ney est un personnage controversé, bien connu en France par les services de police. Reporter-photographe free-lance, travaillant occasionnellement avec l’agence Gamma, il passe pour entretenir des relations suivies avec certains personnages qualifiés de proches des Services de renseignement français.

Auteur de plusieurs ouvrages sur les “grandes oreilles” de son pays et la lutte contre le terrorisme, ce journaliste-photographe a fondé avec un ancien directeur de la DST française, Yves Bonnet, le centre international de recherche et d’études sur le terrorisme et l’aide aux victimes du terrorisme (CIRET-AVT). Un de ses livres avait été préfacé par Nicolas Sarkozy, alors Ministre de l’Intérieur.