Archive for décembre 2009

Nouvel an : une opération de guerre !

32+01:00p31+01:0012bjeu, 31 Déc 2009 19:56:32 +0100+01:00 9,2008

Avec Reuters

Les festivités du Nouvel an apparaissent de plus ne plus comme une « opération de guerre », 45 000 policiers mobilisés, ce qui représente une dizaine de divisions sur pied de guerre militaire. Quand s’arrêtera l’escalade ?

La préfecture de police de Paris a donné des « consignes de fermeté » à ses 8.000 hommes et femmes présents à Paris. La nuit de la Saint-Sylvestre est traditionnellement célébrée dans la capitale par plusieurs centaines de milliers de personnes sur les Champs-Elysées et sous la Tour Eiffel, où un spectacle sera organisé dans le cadre du 120e anniversaire de l’édifice. Les déplacements de groupes « susceptibles de se livrer à des actes de violence » en Île-de-France seront particulièrement surveillés, dit la préfecture, qui procédera à des contrôles d’identité fréquents.

« Nous allons sans doute essayer d’interpeller davantage de gens qui brûlent des voitures », a dit mercredi Michel Gaudin, préfet de police de Paris.

En plus des 8.000 policiers, Michel Gaudin a fait appel aux militaires et aux unités mobiles de la réserve nationale. La vente d’alcool et de bouteilles en verre sera interdite autour des Champs-Elysées, du Trocadéro et du Champ-de-Mars entre 22h00 et 05h00 du matin (21h00 GMT à 04h00 GMT). En Île-de-France, la vente de bidons de carburants est interdite depuis mardi et jusqu’à samedi pour limiter les incendies de voitures. Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, rendra visite aux sapeurs-pompiers puis au PC de sécurité et de secours des Champs-Elysées avant de passer, vers 23h00, à la préfecture de police de Paris. Les forces de l’ordre ont procédé l’an passé à 288 interpellations et 219 personnes ont été placées en garde à vue. Le nombre de véhicules incendiées au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre avait battu un record, atteignant 1.147 contre 878 en 2008.

Nicolas Sarkozy avait alors demandé que l’on interdise de permis de conduire tout jeune ayant été condamné pour incendie de véhicule tant qu’il n’aurait pas indemnisé ses victimes. Cette annonce n’a pas encore été mise en oeuvre.

C’est une promesse et une menace en l’air, parmi bien d’autres !

Publicités

Colonna : et encore !

17+01:00p31+01:0012bjeu, 31 Déc 2009 19:04:17 +0100+01:00 9,2008

Ma correspondant Marie-Ange Mari me transmet ce commentaire, à propos du dernier billet consacré à l’Affaire Colonna. Son analyse est fine et juste, dénuée de passion, ce qui la rend plus forte.

Nous sommes face à une affaire d’Etat; et que, en conséquence le seul fait de revenir sur la condamnation d’Yvan Colonna ne remet pas seulement en cause la façon dont l’enquête a été menée, la façon dont la “justice” a par 2 fois rendu un verdict de culpabilité à son encontre, mais aussi la crédibilité de N.Sarkozy qui avait promis à Mme Erignac que l’assassin de son mari serait puni et qui, avait désigné Yvan Colonna comme cet assassin bien avant les juges de la Cour Spéciale! C’est donc bien sur un plan politique que se situe le problème Colonna bien plus que juridique!
Pourtant si la Cour de Cassation ne casse pas l’arrêt le condamnant à la peine maximale, la France s’expose à l’humiliation de se voir condamnée par la Cour Européenne . La FIDH qui avait envoyé des observateurs à ce procès a dénoncé dans son rapport les lois anti terroristes françaises

“qui méconnaissent les droits essentiels des personnes” et conclut “qu’à l’issue de six semaines du procès la question du caractère équitable de ce procès est clairement posée”. “L’absence de toute preuve matérielle impliquant Yvan Colonna dans l’assassinat du Préfet Erignac, les rétractations de sa mise en cause par les membres du commando, la mise en cause d’autres personnes qui n’ont pas été arrêtées, les témoins oculaires qui n’ont pas reconnu Yvan Colonna, sont autant d’éléments qui pourraient être de nature à laisser subsister un doute quant à sa culpabilité”.

C’est donc bien sur la seule base des aveux recueillis en garde à vue qu’il a été condamné; ces garde à vue actuellement sur la sellette, dénoncées ouvertement par le bâtonnier de l’ordre des avocats du barreau de Paris et qui selon la Cour Européenne violent l’art 6 de la Convention Européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales: en effet selon cette Cour “l’équité d’une procédure pénale requiert d’une manière générale, aux fins de l’article6 de la Convention, que le suspect jouisse de la possibilité de se faire assister par un avocat dès le moment de son placement en garde à vue ou en détention provisoire” . Comment imaginer un seul instant que la Cour Européenne avalisera l’ affaire Colonna?!

Liberté de la presse : un bilan terrifiant

38+01:00p31+01:0012bjeu, 31 Déc 2009 12:16:38 +0100+01:00 9,2008

Reporters sans frontières publie un bilan terrifiant de la liberté de la presse :

76 journalistes tués (+26% par rapport à 2008)
33 journalistes enlevés
573 journalistes arrêtés 
1456 agressés ou menacés
570 médias censurés
157 journalistes ont fui leur pays
1 blogueur mort en prison
151 blogueurs et Net-citoyens arrêtés
61 agressés
60 pays touchés par la censure d’Internet

L’ONG relève une tendance de plus en plus lourde à censurer les sites internet, et même les propos des blogueurs. Bien que je n’aime guère ce bouquin, lisez à ce propos le roman de Thierry Hesse, Démon (Editions l’Olivier)

Les dix billets les plus consultés sur mon blog

12+01:00p31+01:0012bjeu, 31 Déc 2009 07:33:12 +0100+01:00 9,2008

Sarkozy : quand la peur lui est-elle venue ? 1,509

gendarmerie-et-police-municipale-comment-passer-de-lune-a-lautre 1,018

Corse : guerre des polices, suite, 952

le-profil-du-physicien-specialiste-du-nucleaire-arrete-a-vienne 450

defense-lafghanistan-sans-moyens-francais 370

Justice, Colonna : la piste du grand ban 355

Plaidoyer pour la Sardaigne 303

mon-president-sarkozy-pauvre-petit-president-pas-riche 300

securite-le-lobbying-des-policiers-municipaux 254

Enrico Macias, vraie victime de la crise 251

La casse industrielle : la liste 247

Mon clavier, 31 décembre

09+01:00p31+01:0012bjeu, 31 Déc 2009 07:24:09 +0100+01:00 9,2008

Avec mes meilleurs voeux pour 2010

J’essaierai d’être encore plus proche de vous tous

§ Les billets les plus lus sur mon blog en 2009 les-dix-billets-les-plus-consultes-sur-mon-blog

Je suis en train de composer une rétro de Sarkozy 2009. Ce sera en deux parties, une pour chacun des semestres, intégrant les liens pour aller rechercher les billets utilisés.

Lien pour le premier semestre bilan-sarkozy-1er-semestre-2009 Il faudra être patient pour le second semestre.

§ Le ” grand emprunt”, 35 milliards à ajouter à la dette publique française ! Même si mon Président considère que ce n’est pas de l’endettement ! Dont 10 milliards pour “l’excellence universitaire”. Et, par conséquent, développement d’une schéma d’une université à deux vitesses : les grandes, les excellentes, et les autres, les désérhentes, les omnibus de l’enseignement supérieur.

§ “Mon Président” nous ruine pour donner beaucoup de plaisir aux riches. Et à lui. Pour comprendre, analysez l’évolution et le profil et du déficit budgétaire – qui avec 141 milliards d’euros va atteindre près de 8,5 % du PIB – et de la dette publique, 84 % du PIB. finances-publiques-il-nous-ruine La baisse de la taxe sur la publicité de l’audiovisuel privé en est un bon exemple.

§ et, dans la foulée, une perle administrative une-perle-de-la-finance-le-grand-emprunt-a-35-millions-deuros

§ Nouvel an sur pied de guerre nouvel-an-une-operation-de-guerre

§ USA, renseignement, les fautes des services largement responsables des failles qui ont permis au jeune Nigérian Umar d’embarquer à bord de l’avion de la Delta pour Detroit, le jour de Noël. Les éléments sur mon blog « Le Monde » usa-renseignement-et-pesanteurs-administratives

§ Pourquoi les erreurs américaines en Afghanistan ? Sur mon blog « le Monde » a-paraitre-les-erreurs-us-en-afghanistan

§ La « coalition » en Afghanistan a perdu depuis le début des opération 1567 hommes, dont pour hier huit Américains considérés comme des agents de la CIA, et cinq Canadiens, dont une journaliste du Calgary Herald.

§ USA – Semi nationalisation de General Motors. Toujours sur mon blog « le Monde »  usa-les-autorites-federales-prennent-la-majorite-chez-general-motors

§ Liberté de la presse : mise en cause grave. liberte-de-la-presse-un-bilan-terrifiant Deux journalistes français ont été enlevés par des insurgés, mercredi au nord-est de Kaboul, avec leur interprète et leur chauffeur, a annoncé, jeudi 31 décembre, la police afghane. France 3 reconnaît être sans nouvelles de deux de ses journalistes.

§ ne pas terminer l’année sans une nouvelle pensée pour Yvan Colonna colonna-et-encore

§ Gare aux vigiles ! Les quatre vigiles du magasin Carrefour de la Part-Dieu ont bien porté des coups au SDF de 25 ans décédé mardi. Le visionnage des caméras de vidéo surveillance l’a prouvé, l’autopsie également. Le parquet de Lyon a évoqué des violences « disproportionnées ». Il lui était reproché d’avoir volé… une canette de bière. Et de s’être rebellé quand un des vigiles l’a frappé.

§ Martin Bouygues vire Patrick Le Lay, l’ancien patron de TF1. Il lui ordonne de quitter la présidence du fonds d’investissement Serendipity, dont les principaux actionnaires sont Artémis, le holding de la famille Pinault, et Bouygues, le propriétaire de TF1. Patrick Le Lay dirigeait depuis deux ans Serendipity Investment

§ Et ne vous privez pas de lire :

  • Dans le Secret des Services, aux Editions Denoël. Avec le récit détaillé de l’affaire Clearstream. Et de l’affaire Farewell, de première main, là aussi.
  • Nuits bleues ou la saga d’un fugitif, roman nuits-bleues-la-saga-dun-fugitif. Version modifiée le 18 novembre 2009.
  • le manuscrit de la “Sérénade italienne” en chargement libre fiction-la-serenade-italienne

autopub : Vous pouvez  commander ( payant) sous forme de livre papier  mon thriller la “Sérénade italienne”, sur  http://www.lulu.com/fr . Malheureusement, en raison de frais d’envoi élevés puisque l’impression est effectuées à Raleigh, Caroline du Nord, aux Etats-Unis, le livre est un peu cher. J’ai reçu mon premier exemplaire. Belle édition, mais imprimée un peu petit. J’ai donc réalisé une deuxième édition plus conforme au confort de lecture. Du moins je l’espère. En fonction du résultat je compte suivre la même voie pour Nuits bleues.

Dette française : la réalité

49+01:00p31+01:0012bmer, 30 Déc 2009 09:36:49 +0100+01:00 9,2008

La progression de la dette publique française se poursuit inexorablement. Et la suppression de la taxe locale, qui rapportait 12 milliards d’Euros, ne va rien arranger.

Avec reuters

La dette publique de la France a augmenté de 29,4 milliards d’euros au troisième trimestre 2009 pour atteindre 1.457,4 milliards, soit environ 75,8% du PIB, selon les données publiées mercredi par l’Insee. Ce pourcentage représente une hausse de 1,9 point par rapport à la fin du deuxième trimestre quand la dette au sens de Maastricht s’élevait à 1.428,0 milliards d’euros ou 74% du PIB (73,9% en première estimation). Sous l’effet de la hausse de l’endettement, la dette de l’Etat a augmenté de 23,4 milliards d’euros au troisième trimestre pour s’élever à 1.158,8 milliards, précise l’Insee dans un communiqué. Outre la dette de l’Etat, la dette publique au sens du traité de Maastricht prend en compte celle des administrations de sécurité sociale (47,6 milliards), des administrations publiques locales (141,6 milliards) et des organismes divers d’administrations centrales (Odac, 109,4 milliards). La dette des administrations de sécurité sociale a augmenté de 5,9 milliards d’euros et celle des administrations publiques de 0,5 milliard, « un mouvement comparable à ceux observés lors des troisièmes trimestres des années précédentes », précise l’Insee.

Dans la loi de finances 2010, le gouvernement prévoit que la dette publique passera de 67,4% du PIB en 2008 à 77,1% en 2009, 84,0% en 2010, 88% en 2011, 90% en 2012 et 91% en 2013. Le seul déficit public, lui, devrait représenter 116 milliards d’euros en 2009 ou 8,2% du PIB. Le traité de Maastricht, mis en veilleuse par la crise, est censé plafonner le déficit public à 3% du PIB et la dette à 60%.

Derrière les grands discours, la Maison France a été rarement aussi mal gérée. L’inconstitutionnalité de la taxe carbone – révolution du siècle selon Nicolas Sarkozy – ne vient qu’ajouter une nouvelle pierre d’achappement à cet édifice branlant.

Mon clavier, 30 décembre

15+01:00p31+01:0012bmer, 30 Déc 2009 07:23:15 +0100+01:00 9,2008

§ Le ” grand emprunt”, 35 milliards à ajouter à la dette publique française ! Même si mon Président considère que ce n’est pas de l’endettement ! Dont 10 milliards pour “l’excellence universitaire”. Et, par conséquent, développement d’une schéma d’une université à deux vitesses : les grandes, les excellentes, et les autres, les désérhentes, les omnibus de l’enseignement supérieur.

§ “Mon Président” nous ruine pour donner beaucoup de plaisir aux riches. Et à lui. Pour comprendre, analysez l’évolution et le profil et du déficit budgétaire – qui avec 141 milliards d’euros va atteindre près de 8,5 % du PIB – et de la dette publique, 84 % du PIB. finances-publiques-il-nous-ruine La baisse de la taxe sur la publicité de l’audiovisuel privé en est un bon exemple. Le grand emprunt doit aggraver les choses, malgré les assurances données par le gouvernement.

§ Elle grimpe, elle grimpe, la dette française dette-francaise-la-realite

Et, pendant ce temps-là, il se goberge à Marrakech !

§ Une autocritique d’Obama sur mon blog Le Monde obama-a-son-tour-lautocritique

§ et, dans la foulée, une perle administrative une-perle-de-la-finance-le-grand-emprunt-a-35-millions-deuros

§ Les lobbies de la santé contre Obama, dans mon blog international usa-les-lobbies-de-la-sante-contre-la-legislation-obama

§ mise du pied du CDSN, Conseil de Défense et de Sécurité nationale tts-france-defense-securite-conseil-ca02f96.html

§ Dans mon blog “des trois cultures”, BD Le nouveau Blake et Mortimer blake-et-mortimer-la-malediction-des-trente-deniers et un billet annonçant la fermeture du pusée du Sénat le-musee-du-palais-du-luxembourg-ferme-en-2010-provisoirement

§ Et ne vous privez pas de lire :

  • Dans le Secret des Services, aux Editions Denoël. Avec le récit détaillé de l’affaire Clearstream. Et de l’affaire Farewell, de première main, là aussi.
  • Nuits bleues ou la saga d’un fugitif, roman nuits-bleues-la-saga-dun-fugitif. Version modifiée le 18 novembre 2009.
  • le manuscrit de la “Sérénade italienne” en chargement libre fiction-la-serenade-italienne

autopub : Vous pouvez  commander ( payant) sous forme de livre papier  mon thriller la “Sérénade italienne”, sur  http://www.lulu.com/fr . Malheureusement, en raison de frais d’envoi élevés puisque l’impression est effectuées à Raleigh, Caroline du Nord, aux Etats-Unis, le livre est un peu cher. J’ai reçu mon premier exemplaire. Belle édition, mais imprimée un peu petit. J’ai donc réalisé une deuxième édition plus conforme au confort de lecture. Du moins je l’espère. En fonction du résultat je compte suivre la même voie pour Nuits bleues.

Une perle de la finance : le grand emprunt à 35 millions d’Euros ( ?!)

42+01:00p31+01:0012bmar, 29 Déc 2009 17:47:42 +0100+01:00 9,2008

Fabien de Ménilmontant nous a découvert cette perle rare : selon le site d’information internet du gouvernement, le grand emprunt se monterait à 35 millions d’Euros et non à 35 milliards comme annoncé par les pouvoirs publics !

Si vous ne le croyez pas, vous pouvez le vérifier :

http://209.85.229.13/search?q=cache:p8err8Yn9MwJ:www.gouvernement.fr/gouvernement/les-priorites-financees-par-l-emprunt-national+Rattraper+nos+retards+d%27investissements+et+pr%C3%A9parer+la+France+aux+d%C3%A9fis+du+XXI%C3%A8me+si%C3%A8cle&cd

Evidemment, depuis, l’erreur a été rectifiée. Avec une question : à quoi peuvent donc penser les opérateurs chargés d’entretenir le site du gouvernement ? Il y a au moins des claques qui se perdent !

35 millions d’euros C’est le montant de l’emprunt, soit 1,8 % du PIB

60 millions d’euros C’est le montant total de l’investissement privé et public qui est attendu grâce à l’effet de levier

13 millions d’euros C’est le montant de l’emprunt qui sera financé grâce au remboursement des fonds propres prêtés par l’Etat aux banques

22 millions d’euros C’est le montant de l’emprunt qui sera levé sur les marchés

5 C’est le nombre de priorités d’avenir qui seront financées par l’emprunt national

Mon clavier, 29 décembre

28+01:00p31+01:0012bmar, 29 Déc 2009 16:22:28 +0100+01:00 9,2008

§ Le ” grand emprunt”, 35 milliards à ajouter à la dette publique française ! Même si mon Président considère que ce n’est pas de l’endettement ! Dont 10 milliards pour “l’excellence universitaire”. Et, par conséquent, développement d’une schéma d’une université à deux vitesses : les grandes, les excellentes, et les autres, les désérhentes, les omnibus de l’enseignement supérieur.

§ “Mon Président” nous ruine pour donner beaucoup de plaisir aux riches. Et à lui. Pour comprendre, analysez l’évolution et le profil et du déficit budgétaire – qui avec 141 milliards d’euros va atteindre près de 8,5 % du PIB – et de la dette publique, 84 % du PIB. finances-publiques-il-nous-ruine La baisse de la taxe sur la publicité de l’audiovisuel privé en est un bon exemple.

Et, pendant ce temps-là, il se goberge à Marrakech !

§ et, dans la foulée, une perle administrative une-perle-de-la-finance-le-grand-emprunt-a-35-millions-deuros

§ du terrorisme et de son usage du-terrorisme-et-de-son-usage-de-lyon-a-detroit-via-le-yemen usa-durcissement-des-mesures-de-prevention-anti-terroristes

§ analyse de cet attentat, version modifiée et complétée pyrotechnie-une-bombe-impossible

§ Affaire Colonna : une question posée aujourd’hui par le journaliste Jean-Philippe Deniau colonna-qui-a-tue-le-prefet

§ Chicaïa chez les policiers municipaux on-se-chamaille-chez-les-policiers-municipaux-a-propos-du-projet-de-greve

§ Jérusalem : sus au Père Noël a-jerusalem-le-grand-rabbinat-contre-le-pere-noel

§ La Chine a exécuté le ressortissant britannique Akmal Shaikh, 53 ans, condamné à mort pour trafic de drogue et présenté comme malade mental par sa famille, malgré les appels à la clémence du gouvernement britannique. Un nouvel épisode de la guerre de l’Opium imposé par la Grande Bretagne à la Chine au 19° siècle ?

§ Le réseau internet français soumis à la censure préalable ? internet-vers-une-mise-sous-tutelle-a-la-chinoise

§ Dans mon blog “des trois cultures”, BD Le nouveau Blake et Mortimer blake-et-mortimer-la-malediction-des-trente-deniers et un billet annonçant la fermeture du pusée du Sénat le-musee-du-palais-du-luxembourg-ferme-en-2010-provisoirement

§ Et toujours sur ce blog des Trois cultures, le livre de Marc Leboutin, « Un métier de chien ». document-metier-de-chien

§ Et ne vous privez pas de lire :

  • Dans le Secret des Services, aux Editions Denoël. Avec le récit détaillé de l’affaire Clearstream. Et de l’affaire Farewell, de première main, là aussi.
  • Nuits bleues ou la saga d’un fugitif, roman nuits-bleues-la-saga-dun-fugitif. Version modifiée le 18 novembre 2009.
  • le manuscrit de la “Sérénade italienne” en chargement libre fiction-la-serenade-italienne

autopub : Vous pouvez  commander ( payant) sous forme de livre papier  mon thriller la “Sérénade italienne”, sur  http://www.lulu.com/fr . Malheureusement, en raison de frais d’envoi élevés puisque l’impression est effectuées à Raleigh, Caroline du Nord, aux Etats-Unis, le livre est un peu cher. J’ai reçu mon premier exemplaire. Belle édition, mais, pour le moment, imprimée un peu petit. C’est mieux que rien… Je vais essayer d’améliorer. En fonction du résultat je compte suivre la même voie pour Nuits bleues.

Colonna : qui a tué le préfet ?

19+01:00p31+01:0012bmar, 29 Déc 2009 14:36:19 +0100+01:00 9,2008

Dans sa page Facebook Jean-Philippe Deniau, le chroniqueur justice de France-Info, se pose de nouveau la question :

qui a vraiment tué le préfet Erignac ?

Le procureur Jean-Claude Kross m’a traîné dans la boue pour avoir osé m’interroger. En reprenant l’ensemble de mes articles et documents, je suis de plus en plus rempli de doutes.

Qui a vraiment tué le préfet Erignac ?

Pendant le procès, les seules « preuves » avancées par l’accusation contre Yvan Colonna ont été constituées par des repérages téléphoniques d’où Colonna est totalement absent, et par les « aveux » de témoins très indirects obtenus en garde à vue prolongée, alors qu’aucun de ces aveux ne fournit une description pertinente du meurtre.

Or, depuis, les méthodes utilisées en garde à vue ont été mises en cause par de nombreux juristes, suivant un jugement de la Cour européenne de Justice.

Il m’apparaît de plus en plus évident que rien ne permet d’accuser formellement Yvan Colonna, contrairement à la condamnation prononcée par la Cour d’Assises spéciale en mars dernier.

Nous sommes bien en face d’une affaire d’Etat.

Pyrotechnie : une bombe impossible ? Modifié

41+01:00p31+01:0012bmar, 29 Déc 2009 14:00:41 +0100+01:00 9,2008

Actualisé le 29 décembre

Dès les premiers récits de « l’attentat » commis contre l’Airbus de Delta Airlines je me suis posé la question : et où était le détonateur indispensable pour amorcer l’explosion ? La réponse est simple : il n’y avait pas de détonateur. D’où pas d’explosion. La moindre des connaissances en chimie nous apprend que s’il est possible de déclencher une réaction chimique fortement exothermique par mélange de deux produits bien choisis, par exemple le chlorate de sodium et la poudre noire, cette réaction n’aboutit presque jamais à une explosion. Seul cas allant en sens inverse de mon propos, « l’explosion » de l’usine AZF à Toulouse en 2001. Ce qu’ignorait certainement Umar Farouk Abdulmutallab, le fils d’un banquier, le jeune Nigérian accusé d’avoir fomenté l’attentat contre l’Airbus à l’atterrissage à Detroit. Mais la réaction entre deux produits chimiques peut en effet produire une flamme très brillante, naturellement impressionnante pour les passagers. La description des brûlures subies par le jeune homme va tout à fait dans ce sens. Les informations évoquent la penthrite comme explosif. Encore une fois une explosion initiale est nécessaire, à l’aide d’un détonateur. Une très forte chaleur, 175° C peut également amorcer le processus explosif.

Selon des photos publiées par la presse américaine, le jeune Umar Farouk Abdulmutallab aurait dissimulé l’explosif dans un sliplors de son séjour prolongé aux toilettes.

Cette affaire nous conduit à tirer trois premières conclusions

  • la compétence technique minimum n’est pas à la portée de n’importe qui
  • Malgré la revendication par un groupe « Al Qaïda au Yemen », ce jeune Nigérian correspond au profil du « terroriste individuel » que craignent aujourd’hui tant les services de renseignement.terrorisme-islamiste-des-individus-indetectables-qui-agissent-seuls-130829
  • La police néerlandaise a indiqué que Umar Farouk Abdulmutallab avait commencé son voyage à Lagos, en possession d’un visa américain en cours de validité. Comme on l’avait consaté lors des attentats de septembre 2001 à NY, les voyageurs en transit comme ce jeune Nigérian qui avait fit escale à Amsterdam en venant de Lagos posent toujours autant de problèmes car les contrôles de sécurité ne sont en général effectués qu’au premier embarquement, presque jamais aux escales. La police néerlandaise affirme qu’elle a parfaitement accompli sa tâche. Je n’en suis pas si certain

Umar Farouk Abdulmutallab n’en a pas moins été accusé (indicted) pour son attentat manqué à bord du vol 253 d’Amsterdam à Detroit. Il  a comparu devant un juge qui lui a notifié l’accusation : avoir « tenté de détruire un avion Northwest Airlines – le vol 253 – en approche finale de l’aéroport de Detroit le jour de Noël, et avoir introduit un explosif à bord de l’appareil », a indiqué un communiqué du ministère de la justice.

// <![CDATA[//

On se chamaille chez les policiers municipaux, à propos du projet de grève

54+01:00p31+01:0012bmar, 29 Déc 2009 13:58:54 +0100+01:00 9,2008

Une mise au point d’Alain Marleix Alain-Marleix-tient-a-remettre-les-choses-au-point-sur-les-polices-municipales_a20409.html

Plusieurs syndicats se considérant comme « représentatifs » désapprouvent ou « condamnent » le mouvement social des Policiers Municipaux . Je cite…

Le SIPM-FPIP/EUROCOP conteste la légitimité des syndicats qui contestent le principe de la grève et considère que leur « représentativité » n’est que de façade. Actuellement la SIPM-FPIP/EUROCOP , le SNPM-CFTC et l’USPPM , syndicats professionnels sont les SEULS à représenter les aspirations légitimes des Policiers Municipaux. En l’absence d’élections professionnelles au sein de la Police Municipale des syndicalistes « généralistes » qui ne sont souvent même pas policiers municipaux (comme par exemple le représentant de la CFDT) , qui pour certains ont signé le fameux « protocole » de funeste mémoire contre l’avis de l’immense majorité de la profession, qui prônent la « négociation » alors qu’il est clair que le volet social est bloqué bref qui sont totalement déconnectés du réel , faisant souvent preuve d’un ostracisme scandaleux envers ceux qui ne font pas partie du « club » et qui prennent leurs décisions entre eux- la Police Municipale n’étant qu’un sujet parmi d’autres – qu’ils connaissent mal de surcroît quand ils n’y sont pas carrément hostiles voudraient décider pour nous . Eh bien messieurs c’est FINI . FINI car vous êtes tellement peu représentatifs de la profession que vous ne pourrez stopper le mouvement lancé par les syndicats qui s’ils ne sont pas considérés comme « représentatifs » à vos yeux sont LEGITIMES aux yeux des policiers municipaux de terrain exaspérés par les magouilles, les fausses promesses, leur volet social , les illégalités qu’ils constatent chaque jour, leur insécurité physique et professionnelle ainsi que le manque de considération qu’on leur porte . Et que vous leur portez.
Le SIPM-FPIP/EUROCOP est totalement solidaire de l’USPPM et du SNPM-CFTC . Le mouvement continuera, s’amplifiera et nous appelons l’ensemble des policiers municipaux à le soutenir . Les trois syndicats professionnels de la Police Municipale se rencontreront dès que possible . Et le gouvernement et l’AMF devront tenir compte du fait que nous représentons NOUS , avec nos différences et nos convergences l’immense majorité des policiers municipaux .

B/N le 28 Décembre 2009

*EUROCOP regroupe 27 pays Européens, 36 syndicats de Policiers.
EUROCOP représente 500.000 policiers et siège dans les instances Européenne

Internet : vers une mise sous tutelle à la chinoise ?

15+01:00p31+01:0012bmar, 29 Déc 2009 10:53:15 +0100+01:00 9,2008

Cette information m’avait échappé, et pourtant elle éclaire bien des débats, notamment les attaques contre internet menées par le député Jacques Myard.

Le 26 novembre sur le site ITespresso, le blogueur Philippe Guerrier rappelle que…

Le 25 novembre, lors de la session des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, a annoncé qu’il avait l’intention de proposer “le blocage” de sites Internet hébergeant des images pédo-pornographiques.

Une mesure qui devrait s’inscrire dans le cadre de l’examen parlementaire de la Loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI).

On sait que ce projet a été reporté à de nombreuses reprises. Toutefois, il est désormais inscrit à l’ordre du jour. Les débats devraient débuter entre fin janvier et début février 2010.

Ce projet de « filtrage » pose le problème de la censure préalable sur internet, totalement contraire à la loi sur la liberté de publication et d’expression du  29 juillet 1881, dernière modification le  07 août 2009. Il me parait évident que la pornographie et la violence sont des prétextes pour masquer la restauration d’une véritable censure tous azimuts, y compris – et justement – dans le domaine politique. La France serait ainsi ravalée aux rangs de l’Iran, de la Chine et de la Tunisie.

A ce titre, je doute que le projet puisse franchir le barrage du Conseil constitutionnel.

Reste maintenant à savoir comment un tel dispositif pourrait être concrètement mis en place et quel rôle les fournisseurs d’accès Internet, les portails et les moteurs joueraient.

Il existe déjà des dispositifs d’alertes pour les internautes souhaitant alarmer les forces de police de présence de contenus illicites sur Internet comme le site PointDeContact.net exploité par l’AFA (Association française des fournisseurs d’accès et des services Internet) ou le portail public de signalement des abus constatés sur Internet (escroquerie, pédophilie…) inauguré en début d’année.

Du terrorisme et de son usage : de Lyon à Detroit via le Yemen

02+01:00p31+01:0012bmar, 29 Déc 2009 09:24:02 +0100+01:00 9,2008

Des automobilistes lyonnais ont entrepris de voler les PV sur les pare-brise des voitures. Terrorisme, assène Jean-Louis Touraine, adjoint à la sécurité de Lyon 1859992_le-terrorisme-qui-vient.html#xtor=EPR-275-[NL_732]-20091229-[medias-web]

Le terrorisme mène à tout à condition d’en sortir, évidemment. Barack Obama est tombé dans le piège de l’offensive terroriste mondiale. Il a suffit qu’un obscur internaute d’origine indéterminée revendique au nom « d’Al Qaida » la tentative d’attentat commise à Detroit pour qu’aussitôt le Président américain chausse les bottes de ses prédécesseurs. Sans se rendre compte (???) qu’il entre ainsi dans le jeu groupusculaire grâce auquel existent le terrorisme, les terroristes, et tout.

Sans pub, même si on s’attribue n’importe quoi, pas de terrorisme, il faut le rappeler.

Pour autant, compte-tenu de la mentalité de nos amis américains, en particulier de la droite américaine, Obama avait-il le loisir de choisir une autre voie ? Pas certain, compte-tenu des monceaux d’inepties accumulés par l’administration Bush. Si le Président ne part pas à son tour en « guerre contre le terrorisme », il va être taxé de faiblesse, d’incapacité. Ou, sans doute pire, de complicité.

Quant aux mesures de sécurité, il paraît difficile d’aller beaucoup plus loin que celles appliquées aujourd’hui. Ma seule réserve porte sur les fichiers : n’importe quel spécialiste de la sécurité sait depuis longtemps qu’un fichier trop large, trop abondant, est inopérant. Même l’informatique ne peut vraiment améliorer ce principe immuable. On peut accumuler les données à n’en plus finir, rien n’empêchera qu’un petit malin – pervers – réussira à se glisser  entre les mailles. En matière de terrorisme, le risque zéro n’existe pas. Les déclarations tonitruantes des uns et des autres ne servent qu’à masquer cette dure réalité. A lire sur mon blog international, associé au Monde.usa-durcissement-des-mesures-de-prevention-anti-terroristes

A Jérusalem, le grand rabbinat contre le père Noël !

23+01:00p31+01:0012bmar, 29 Déc 2009 08:06:23 +0100+01:00 9,2008
Le Figaro du 24 décembre nous révèle que le Grand Rabbinat d’Israël a déclaré la guerre contre les père Noël Noël.
Un de mes excellents correspondants a repéré cette information plutôt cocasse, nous donnant ce commentaire.
Pour que ce journal, peu enclin à l’anti judaïsme primaire, écrive ce papier il faut que l’évènement soit fort de café.
Je résume et simplifie :
Chaque année aux approches de Noël là-bas, les hôtels, restaurants, et autres lieux publics rivalisent de sapins, boules, pères Noël, etc., et horreur suprême même à Jérusalem.
Ils viennent d’être avertis par le grand rabbinat national qu’ils avaient intérêt à s’abstenir de toute décoration non kasher, cet avertissement étant accompagné de la menace de rendre publique la liste des établissements qui ne se soumettraient pas à cette interdiction, aux fins de boycott.
En plus ils se verraient retirer leur certificat de  »cacherout » ce qui les obligerait à fermer, étant dans l’impossibilité d’accueillir des habitants pratiquants (pro ou anti père Noël : ce n’est pas précisé dans leur note)  –  idem pour la Saint Sylvestre, ( lui aussi pas très kasher).
Mais, cerise amère sur le gâteau des lobbyistes locaux anti Noël, le ministère des affaires étrangères israélien s’est assuré, comme chaque année, que les milliers de diplomates en poste dans le pays reçoivent bien un sapin avant l’arrivée du père Noël !!!
No comment supplémentaire.

J’ajoute quand même mon grain de sel. J’ai toujours entendu ma mère, qui était une catholique super pratiquante, pester tous les ans contre ces simagrées de Père Noël et Cie dans lesquelles elle discernait une résurgence des temps païens. Toutefois, comme elle était lorraine, elle ne voyait aucun inconvénient à nous distribuer des petits cadeaux – essentiellement des friandises et du pain d’épice – le jour de la St Nicolas dont nul n’ignore qu’il est en fait la figure « catholicisée » du Santa Klaus d’Europe du Nord, lui-même à l’origine du mythe du Père Noël.


Mon clavier, 28 décembre

29+01:00p31+01:0012blun, 28 Déc 2009 14:15:29 +0100+01:00 9,2008

§ Le ” grand emprunt”, 35 milliards à ajouter à la dette publique française ! Même si mon Président considère que ce n’est pas de l’endettement ! Dont 10 milliards pour “l’excellence universitaire”. Et, par conséquent, développement d’une schéma d’une université à deux vitesses : les grandes, les excellentes, et les autres, les désérhentes, les omnibus de l’enseignement supérieur.

§ “Mon Président” nous ruine pour donner beaucoup de plaisir aux riches. Et à lui. Pour comprendre, analysez l’évolution et le profil et du déficit budgétaire – qui avec 141 milliards d’euros va atteindre près de 8,5 % du PIB – et de la dette publique, 84 % du PIB. finances-publiques-il-nous-ruine La baisse de la taxe sur la publicité de l’audiovisuel privé en est un bon exemple

§ Terrorisme : un deuxième « incident » à Detroit, ce dimanche ? tentative-de-detroit-un-autre-incident-dimanche D’après l’ensemble des informations, je peux répéter qu’il s’avère bien qu’il n’y avait pas de détonateur, la réaction explosive ne pouvait donc s’amorcer. Et il serait bien que les confrères cessent de parler d’El Qaida comme d’une réalité objective évidente. Au mieux, El Qaida apparaît comme un instrument de propagande commode.
§ Amendement à la loi de finances, lien PV et Vidéo surveillance loi-de-finance-rectificative-des-amendements

§ Lire dans l’Express cet entretien avec Michel Winock dont je partage presque totalement les vues. Seule nuance : l’évolution de l’Histoire qui s’attache désormais essentiellement aux hommes et non plus aux évènements. michel-winock-l-histoire-instrument-d-identification-nationale_838742.html?p=3

§ J’apprends qu’Arnaud Aubron, un des fondateurs historiques de rue89, a pris ce matin ses nouvelles fonctions comme rédacteur en chef des Inrockuptibles. Arnaud était à rue89 un de mes deux principaux interlocuteurs. Bonne route, Arnaud.

§ Dans mon blog « des trois cultures », BD Le nouveau Blake et Mortimer blake-et-mortimer-la-malediction-des-trente-deniers et un billet annonçant la fermeture du pusée du Sénat le-musee-du-palais-du-luxembourg-ferme-en-2010-provisoirement

§ Et ne vous privez pas de lire :

  • Dans le Secret des Services, aux Editions Denoël. Avec le récit détaillé de l’affaire Clearstream. Et de l’affaire Farewell, de première main, là aussi.
  • Nuits bleues ou la saga d’un fugitif, roman nuits-bleues-la-saga-dun-fugitif. Version modifiée le 18 novembre 2009.
  • le manuscrit de la “Sérénade italienne” en chargement libre fiction-la-serenade-italienne

autopub : Vous pouvez  commander ( payant) sous forme de livre papier  mon thriller la “Sérénade italienne”, sur  http://www.lulu.com/fr . Malheureusement, en raison de frais d’envoi élevés puisque l’impression est effectuées à Raleigh, Caroline du Nord, aux Etats-Unis, le livre est un peu cher. J’ai reçu mon premier exemplaire. Belle édition, mais, pour le moment, imprimée un peu petit. C’est mieux que rien… Je vais essayer d’améliorer. En fonction du résultat je compte suivre la même voie pour Nuits bleues.

Les troupes en Irak et en Afghanistan seraient-elles finalement utiles ?

57+01:00p31+01:0012blun, 28 Déc 2009 10:41:57 +0100+01:00 9,2008

Réflexions très pertinentes d’un de mes meilleurs correspondants à propros du barge nigérian de Detroit. Suivez bien le raisonnement, qui nous éloigne enfin des délires hystériques de la presse qui continue à nous marteller avec Al Qaida.

Le rédacteur se pose une question préliminaire et essentielle : ne devrait-on pas être « rassurés » par ce qu’il faut bien considérer comme l’échec d’une tentative terroriste ?

En effet, la manière de procéder relève très clairement de l’amateurisme. De l’apprenti chimiste tout au plus.
En realité, les terroristes ne démontrent-ils pas ainsi que leur capacité de nuisance réelle est bien moindre que la capacité “fantasmée”?
Tout au moins dans nos contrées occidentales, protégées ?
Si on se fait l’avocat du diable, finalement la morale de tout ça ne serait-elle pas que les forces deployées en Irak, en Afghanistan, les traques incessantes, sont courronnées de succès ?

Bien sûr, des soldats meurent, c’est leur taf. Bien sûr des civils sont tués chaque jour. Mais en réalité les terroristes ne font-ils pas payer leur propre impuissance à leurs propres pays ?

Pour autant personne ne peut se permettre de dire une chose pareille. Trop dangereux, et en prime, cela obligerait ces « terroristes » à se concentrer sur les “vrais” problèmes. Mais c’est un autre débat.

En prime, je vous propose une reconstitution de l’itinéraire suivi par le jeune Nigérian, Umar Farouk Abdulmutallab qui lui a permis d’échapper aux contrôles, avant tout « grâce » aux défaillances de autorités de sécurité de Lagos et d’Amsterdam. L’échec de l’attentat lui-même est dû à la méconnaissance par l’opérateur des réalités et des possibilités des réactions chimiques

Umar est parti au Yemen pour s’entraîner dans un camp quelconque. Il y reçoit un petit bloc de penthrite – un explosif très puissant, mais très stable à temprature normale – et une fiole contenant un produit dont nous ignorons la composition qui, mélangé à la penthrite par injection, est censé provoquer une explosion.

Comme tous les produits similaires, pour exploser, la penthrite (nitropenta aux Etats-Unis) doit être activée par un détonateur ou par une très forte chaleur, l’explosion s’amorçant à partir de 175° C. La penthrite, ou tétranitrate de pentaérythrite, est un des nombreux composés nitrés qui, avec les nitrates, les fulminates et les azotures, sont devenus les principaux explosifs «modernes», seuls ou mélangés à des combustibles.

Retour à Umar : le Nigérian transporte les produits non sur lui mais dans son bagage à main ce qui évite son identification au scanner de contrôle. Son voyage passe par Lagos au Nigeria où son escale dure vingt-quatre heure, sans doute pour éviter que son parcours puisse être retracé. De là, départ direction Detroit, via Amsterdam-Schiphole. A Lagos, le contrôle des bagages à main est très probablement sommaire. Lors du transfert à Amsterdam, le bagage à main n’est pas recontrôlé lors de l’embarquement pour le vol 253 de Delta. Une fois à bord, une heure avant l’atterrissage, le Nigérian s’enferme dans les toilettes pour installer « la bombe » sur sa cuisse. Retour à sa place. Il cache sous une couverture la seringue lui permettant d’injecter le liquide devant provoquer l’explosion. A ce stade, personne ne peut rien soupçonner. Puis injection et amorçage  d’une réaction fortement exothermique avec production d’une flamme pendant un bref instant, censée provoquer l’explosion proprement dite.

D’un point de vue purement chimique, la réaction à caractère explosif ne pouvait se produire avec efficacité sans l’explosion initiale d’un détonateur. Un détonateur qui n’aurait pu échapper aux contrôles.

L’opération manifeste donc une certaine expertise en matière de produits chimiques, mais pas suffisante pour garantir l’explosion proprement dite. Peut-être le Nigérian et/ou ses conseillers techniques ont-ils imaginé que la production d’une flamme suffirait pour provoquer la destruction de l’avion et la panique des passagers ?

Or les passagers et l’équipage ont au contraire démontré un sang froid et un sens de l’à propos tel, en utilisant un simple extincteur, que le feu n’a pu se propager. La seule victime est paradoxalement le jeune terroriste nigérian ! Il apparaît cependant qu’on est passé à deux doigts d’une nouvelle catastrophe.

Mon clavier, 27 décembre

35+01:00p31+01:0012bdim, 27 Déc 2009 10:00:35 +0100+01:00 9,2008

§ Le ” grand emprunt”, 35 milliards à ajouter à la dette publique française ! Même si mon Président considère que ce n’est pas de l’endettement ! Dont 10 milliards pour “l’excellence universitaire”. Et, par conséquent, développement d’une schéma d’une université à deux vitesses : les grandes, les excellentes, et les autres, les désérhentes, les omnibus de l’enseignement supérieur.

§ “Mon Président” nous ruine pour donner beaucoup de plaisir aux riches. Et à lui. Pour comprendre, analysez l’évolution et le profil et du déficit budgétaire – qui avec 141 milliards d’euros va atteindre près de 8,5 % du PIB – et de la dette publique, 84 % du PIB. finances-publiques-il-nous-ruine La baisse de la taxe sur la publicité de l’audiovisuel privé en est un bon exemple

§ Attentat de Détroit : round up complet (en anglais) sur mon blog Le Monde. tts-securite-aviation-ca02f96.html
Avec quelques commentaires en français sur le mode opératoire du Nigérian attentat-delta-suite-et-eclaircissements

Filmée par un passager, l'arrestation du Nigérian à bord de l'Airbus de la Delta. C'est à ma connaissance la première photo montrant l'interpellation en live d'un "terroriste".

Et une question essentielle : où était le détonateur ? pyrotechnie-une-bombe-impossible Bonne occasion pour nous casser encore un peu plus les pieds. Pourraient pas nous laisser tranquilles, ces gus ?

§ Les policiers municipaux en grève… de-drole-de-jaunes-les-asvp-briseurs-de-greve
§ People : il a séduit des femmes avec ses philtres végétaux, ses baumes, ses blushs, ses bâtons de rouge à lèvres aux doux noms de fleurs ou de minéraux et ses petits cadeaux pour les plus fidèles parmi elles…   Yves Rocher, le fondateur de l’entreprise de cosmétiques qui porte son nom, est décédé ce samedi à Paris à l’âge de 79 ans. Il laisse derrière lui une entreprise réalisant 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, avec 15 000 employés.
§ Et, naturellement, vous pouvez toujours lire :
  • Dans le Secret des Services, aux Editions Denoël. Avec le récit détaillé de l’affaire Clearstream. Et de l’affaire Farewell, de première main, là aussi.
  • Nuits bleues ou la saga d’un fugitif, roman nuits-bleues-la-saga-dun-fugitif. Version modifiée le 18 novembre 2009.
  • le manuscrit de la “Sérénade italienne” en chargement libre fiction-la-serenade-italienne

autopub : Vous pouvez  commander ( payant) sous forme de livre papier  mon thriller la “Sérénade italienne”, sur  http://www.lulu.com/fr . Malheureusement, en raison de frais d’envoi élevés puisque l’impression est effectuées à Raleigh, Caroline du Nord, aux Etats-Unis, le livre est un peu cher. J’ai reçu mon premier exemplaire. Belle édition, mais, pour le moment, imprimée un peu petit. C’est mieux que rien… Je vais essayer d’améliorer. En fonction du résultat je compte suivre la même voie pour Nuits bleues.

De drôle de jaunes : les ASVP briseurs de grève ?

47+01:00p31+01:0012bdim, 27 Déc 2009 07:35:47 +0100+01:00 9,2008

Actualisé à 13 h 15

Laurent Opsomer nous révèle que le Syndicat national des policiers municipaux (SNPM-CFTC) a appelé le 17 décembre dernier à

«stopper la verbalisation des infractions par timbre-amende» via une grève nationale illimitée pour protester contre «le refus» du ministère de lIntérieur «d’aborder le volet social» (dixit le communiqué) ; cette organisation syndicale réclame «une revalorisation sérieuse de toutes les grilles de salaire des policiers municipaux», à légal des gardiens de la paix, ainsi que «la bonification d’une annuité tous les 5 ans et l’intégration de l’ensemble des primes pour le calcul des droits à la retraite».

Contrairement aux membres de la police nationale, les policiers municipaux – qui sont en fait des agents communaux – bénéficient du droit de grève.

Cette initiative a été aussitôt suivie par la concurrence syndicale qui embraye le même jour puisque le Syndicat indépendant de la police municipale (SIPM-FPIP) lance à son tour un appel à l’ensemble des policiers municipaux pour une grève illimitée des timbres amendes, «sauf bien entendu en cas de danger grave et immédiat» (sic), et «en profite pour souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année aux automobilistes et motocyclistes qui pourraient être concernés». De son côté, l’USPPM (Union syndicale professionnelle des policiers municipaux) annonce son intention, «si rien ne bouge rapidement», d’appeler prochainement à la grève totale. A contrario, la Fédération autonome de la Fonction publique territoriale (FA-FPT) s’est aussitôt dite «surprise qu’une organisation syndicale, qui a totalisé moins de 5% aux dernières élections professionnelles, puisse lancer un tel mouvement sans aucune concertation, avec les syndicats représentatifs de la FPT» mais elle n’écarte rien et déterminera sa position en fonction des propositions du gouvernement à la prochaine réunion de travail au ministère de l’Intérieur le 20 janvier prochain. De son côté, «fidèle à ses principes du dialogue, de la concertation et de la négociation », Force ouvrière choisit de ne pas s’associer à ce mouvement, affirmant à cette occasion que «FO entend porter les revendications des policiers municipaux [mais] Tant que les discussions sont ouvertes, nous ne fermerons pas la porte » (Le Midi Libre, 22 décembre 2009). Enfin, le secrétaire d’Etat chargé des collectivités locales, Alain Marleix, s’étonne de cette initiative « alors même que des discussions se poursuivent entre [son] cabinet et l’ensemble des organisations syndicales […] sur la modernisation du statut des policiers municipaux. » Hervé Jouanneau de La Gazette des communes observe, néanmoins, que le communiqué du secrétaire d’Etat se fait menaçant puisqu’il «avertit par ailleurs les grévistes qu’ils s’exposent à l’application de mesures disciplinaires de la part des maires.» Menace à laquelle l’USPPM répond le lendemain : «Ce n’est pas en menaçant les policiers de sanctions alors qu’ils revendiquent leurs droits que le mouvement s’apaisera. Les policiers municipaux sont en colère !», avant de conclure en ces termes : «A dans trois mois !» (sous-entendu aux régionales).

Reste que le mouvement fait tache d’huile dans le pays. La majorité des 160 agents de la police municipale de Strasbourg participeraient ainsi à l’opération «Noël sans timbre-amende», comme l’appelle le SNPM-CFTC, destinée à faire connaître leur mécontentement à propos de leurs salaires et conditions de départ à la retraite (Les Dernières Nouvelles D’alsace, samedi 19 décembre 2009). Dans son édition du mercredi 23 décembre 2009, le quotidien La Montagne précise qu’«En Auvergne, le mouvement semble très suivi.» De l’ordre de 75 % de grévistes (sur un effectif de 150 policiers municipaux), selon le délégué régional et secrétaire national adjoint du SNPM-CFTC. Dans le Nord, environ 95 % des policiers municipaux se seraient joints au mouvement, aux dires de ses confrères nordistes (La Voix du Nord, vendredi 25 décembre 2009). Même son de cloche de la part du journal Ouest-France qui remarque pour le département des Côtes-d’Armor qu’«A Saint-Brieuc, le mouvement de grève est suivi par les 16 agents qui interviennent sur la voie publique.» L’opération «Noël sans timbre-amende» est aussi suivie par les policiers municipaux de Plaintel, Ploufragan, Erquy, Pléneuf-Val-André… D’autres communes, dont Lamballe, pourraient entrer dans le mouvement, d’autres s’y refusent comme Lannion et Loudéac.

Une aubaine pour les automobilistes indélicats ou distraits ? C’est à voir…  Le journaliste de La Montagne note avec justesse que «le gros des amendes concerne le stationnement, et celles-ci continuent d’être dressées dans plusieurs villes qui disposent d’agents de surveillance de la voie publique (ASVP). Ceux-ci sont rattachés à la police municipale mais ne sont pas concernés par la grève.» Par conséquent, ils continuent de verbaliser… et sapent par la même le mouvement entamé par une partie des agents de police municipale.

Défense : faut-il renforcer les moyens français en Afghanistan ?

00+01:00p31+01:0012bsam, 26 Déc 2009 15:48:00 +0100+01:00 9,2008

Nouvelle version daté du 26 décembre 2009 d’un article oublié en février

Mon Président Nicolas Sarkozy est toujours aussi indécis quant à l’envoi de nouvelles troupes en Afghanistan.

Paris, qui a déployé 3 750 soldats ainsi que 150 gendarmes.

Parmi les moyens manquants aux troupes françaises, des drones d’observation vraiment performants.

Selon Secret Défense le blog de Merchet, le renfort en matériel porte notamment sur la livraison mensuelle d’une vingtaine de VAB équipés de tourelleaux télécommandés de l’intérieur . Les militaires français doivent recevoir soixante de ses véhicules, également mieux protégés contre les mines artisanales.

Mais Paris note que les renforts annoncés début décembre par M. Obama n’arriveront sans doute pas sur place avant le début du mois de mars 2010.

« Cela ne veut pas dire qu’on ne fera rien d’ici au 28 janvier », précise Paris, au cas où M. Karzaï formulerait une demande précise et jugée pertinente. Le but est d’avoir une stratégie d’« afghanisation », qui permette in fine aux alliés de se retirer.

L’envoi de renforts est toujours à l’ordre du jour, mais pas avant la fin janvier, et naturellement sans débat à l’Assemblée nationale. Il n’est pas prévu d’envoyer des troupes combattantes sur le terrain, la France estimant avoir les effectifs suffisants pour assumer ses responsabilités dans les zones dont elle a la charge. Il s’agirait avant tout de « formateurs de terrain », des conseillers techniques intégrés dans les troupes afghanes. Même si la « fidélité » de ces dernières laissent à désirer : le gouvernement afghan paie ses soldats 80 euros par mois, les talibans offrent 500 euros. Probablement grâce au financement par le trafic de l’opium et de l’héroïne.

Le général américain Stanley McChrystal, architecte de la stratégie de renforts en Afghanistan, s’est fait fort mardi de briser l’élan des talibans dans un délai d’un an grâce aux dizaines de milliers de soldats supplémentaires promis par Washington et ses alliés.

Les 30.000 hommes annoncés par le président Barack Obama doivent permettre « l’an prochain à la même époque (…) de renverser la tendance de la rébellion et de couper l’accès des talibans à la population dont ils dépendent pour leur survie », a promis le commandant des forces internationales en Afghanistan lors d’une audition au Congrès.

« Cette mission n’est pas seulement importante: elle est aussi à même de réussir », a-t-il déclaré à la commission de la Défense de la Chambre des représentants.

Ce genre de déclaration me rappelle le « dernier quart d’heure » en Algérie. Les militaires sont toujours très forts pour proclamer la victoire avant de l’avoir gagnée.

Selon un récent sondage ( début décembre), les Américains sont favorables à 58% à l’envoi de renforts et à 60% au début de retrait en 2011. Selon cette enquête de l’Université Quinnipiac, 57% des sondés approuvent désormais la guerre en Afghanistan, soit une hausse de neuf points par rapport à un sondage précédent effectué à la mi-novembre.

Laurent Opsomer présente pour sa part une analyse bien argumentée de la situation des troupes françaises en Afghanistan :

Près de six mois après l’embuscade qui a coûté la vie à dix de nos soldats, dont au moins un a été égorgé, pardon “tué à l’arme blanche”, le contingent français va bénéficier de trois drones Sdim (avions sans pilote) pour renforcer ses capacités de reconnaissance, ainsi que des soixantes VAB (Véhicules de l’avant-blindé, des transports de troupes à roues) équipés de tourelleaux, qui permettent au servant de la mitrailleuse lourde de 12,7 mm de tirer tout en restant à l’abri. De bien maigres renforts, qui ne compenseront guère les insuffisances ; le soutien en artillerie est ainsi toujours réduit en raison du nombre de pièces insuffisantes (pour compenser cette faiblesse, il avait été envisagé un moment d’envoyer une poignée de chars Leclerc, engins particulièrement inadaptés à ce théâtre d’opérations montagneux où les altitudes de 3 000 à 6 000 mètres sont la norme).

Pendant la campagne présidentielle, le candidat Sarkozy, conscient de l’impossibilité de gagner cette guerre (car c’est une guerre !), avait évoqué un possible retrait d’Afghanistan. Désormais président de la République, il accroît l’engagement militaire de la France. Serait-il devenu autiste à la réalité ? Aujourd’hui comme hier, l’Afghanistan est un bourbier sans fond où la victoire est impossible mais la défaite interdite. Dès lors, les Nations Unies ne devraient-elles pas réunir, comme à la fin 2001, un sommet extraordinaire rassemblant tous les protagonistes et d’autres acteurs de la région tels que l’Iran, la Chine, le Pakistan, la Russie et l’Inde ? L’actuel locataire de l’Elysée, toujours en quête de notoriété, ne devrait-il pas prendre l’initiative d’un tel sommet plutôt que de s’obstiner dans une voie sans issue ?