Posts Tagged ‘Rachida Dati’

Politique : les récompenses et les punitions

51+01:00p30+01:0006bmer, 24 Juin 2009 09:27:51 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Donc voici le nouveau gouvernement. Huit entrants, huit sortants. Huit punitions, huit récompenses. Un dosage digne du radical-socialisme d’antan. On est quand même assez loin de l’Union nationale que Mon Président souhaiterait incarner.

Le remaniement du gouvernement devait être minime, il s’est transformé en une recomposition profonde au niveau les personnes, mais pas dans les équilibres politiques.

Une grande « gagneuse » : Michèle Alliot-Marie, propulsée Place Vendôme. Elle a su renforcer sa présence en devenant Garde des Sceaux, ministre d’Etat. Mais elle hérite aussi des prisons à un moment où la France est très critiquée pour sa gestion calamiteuse du monde carcéral.

On peut au moins espérer qu’elle se montrera plus maligne avec les magistrats que Rachida Dati enfin renvoyée vers d’autres cieux, avec laquelle elle ne rivalisera sûrement pas sur le registre de la mode bling-bling : depuis qu’elle a été Ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie a avalé un sabre et ne quitte plus son battle dress

Brice Hortefeux obtient enfin l’Intérieur, son rêve. C’est le grand confident du Président, l’ami de toujours, plutôt dans le genre musclé.  Il quitte les affaires sociales qu’il avait à peine effleurées.

Trois autres grands gagnants, parce qu’ils ne bougent pas : Christine Lagarde (Économie), pourtant donnée partante, Jean-Louis Borloo (Développement durable) et Hervé Morin à la Défense.

Une seule vraie surprise, en forme de coup médiatique, le choix pour la Culture de Frédéric Mitterrand, neveu de l’ancien président de la République, et directeur de la Villa Médicis à Rome.

« C’est une capture patronymique! Pour l’opinion, j’admets que ça pourra troubler », confie François Hollande.

Il faut paraît-il voir la main de Carla Bruni dans cette désignation. Au moins la culture sera-t-elle animée par un vrai connaisseur.

Xavier Darcos quitte l’Education, dont il était très las et où il n’a pas été merveilleux, pour les Affaires sociales, un portefeuille tout aussi inconfortable en cette période de crise.

Le dossier de l’Éducation revient à Luc Chatel. Qui conserve le porte-parolat.

Autre promotion spectaculaire, celle du villepiniste Bruno Le Maire, qui, du secrétariat d’État aux Affaires européennes, passe au ministère désormais baptisé «de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche».

En acceptant un nouveau ministère de l’Espace rural et de l’Aménagement du territoire, le sénateur lyonnais et centriste Michel Mercier a finalement consenti à rompre avec son ex-ami François Bayrou, Christian Estrosi revient au gouvernement avec le titre de ministre de l’Industrie auprès de Christine Lagarde. Mais loin du domaine de la sécurité dont il rêvait
Rama Yade passe des Droits de l’homme, poste supprimé, aux Sports.

Du côté des récompenses à double détente le sénateur Henri de Raincourt (Relations avec le Parlement) qui s’est montré peu favorable à la réforme régionale ; lui confier un portefeuille est une manière de le neutraliser ; la Guadeloupéenne et conseillère à l’Élysée Marie-Luce Penchard prend le Secrétariat d’Etat à l’Outre-mer qu’elle va inaugurer mercredi et jeudi en Martinique et en Guadeloupe. Mme Penchard était conseillère technique du Président depuis mai 2008, elle y a donc vécu toutes les conséquences des troubles outre mer survenus depuis mars 2009. Elle est aussi et surtout la fille de l’indéboulonable Lucette Michaux-Chevry.

L’eurodéputée d’origine maghrébine Nora Berra est chargée des Vieux, poliment baptisés Aînés, tandis que Pierre Lellouche récupère les Affaires européennes

Les punis : Christine Albanel, critiquée pour sa gestion de la loi Hadopi ; Christine Boutin, parce que, dit-on, elle ennuie le Président, Bernard Laporte, probablement parce que son nom est trop souvent apparu dans des affaires contestables. Roger Karoutchi, André Santini et surtout Yves Jégo, pour sa gestion calamiteuse du dossier de l’Outre-mer.

Donc : voilà tout ce que vous devez savoir, et qu’on ne vous dira pas forcément, sur cette distribution des prix et cette volée de bois vert !

Nicolas 2 for president

32+01:00p30+01:0006bmar, 23 Juin 2009 10:09:32 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Enfin une bonne nouvelle : dans son discours d’hier à Versailles, Nicolas 2 Sarkozy a posé sa candidature à la succession de Nicolas 1er, actuel Président.

Moins qu’une « mise au point » sur sa politique son discours de Versailles, devant le Congrès, était bien celui d’un candidat.  Candidat à sa propre succession. Après sa « victoire » aux Européennes qu’il faut quand même relativiser puisque la « majorité présidentielle » n’a pas dépassé  13% de l’électorat.

Nicolas cherche un moyen d’inscrire son nom dans l’histoire. Président de la rupture. Mais rupture de quoi ?
Malheureusement il n’avait pas grand chose à dire à Versailles, en tout cas pas à la hauteur de la portée symbolique de l’événement

Ce discours a été unanimement salué par la presse, sauf Le Figaro et Paris-Match, comme un catalogue  de déclarations vagues, où l’accessoire (l’affaire de la burqua, qui affecte au pire quelques centaines de femmes) prend le pas sur l’essentiel.
Relance, qui a dit relance ?
Pouvoir d’achat, qui a dit pouvoir d’achat ?
Quel grand projet pour l’avenir ? Prééminence du modèle social français que le Président s’attache à saper, à détruire.
Un grand emprunt ? Après avoir discuté, et dans plusieurs mois.
Retraites ? Après avoir discuté, et dans un an
Nouvelles prisons : la seule mesure positive est quand même significative, répression avant grand projet.

Et la réforme administrative qui, bien qu’en apparence secondaire, est probablement l’essentiel de son propos. Une réforme qui rencontre de fortes oppositions, y compris à l’UMP.

Il s’agit de diminuer le nombre d’échelons administratifs intermédiaires pour réaliser des économies de fonctionnement

« Nous ne nous déroberons pas devant la réduction du nombre des élus régionaux et départementaux, nous ne nous déroberons pas devant le problème de la répartition des compétences […] Nous irons jusqu’au bout de la réforme de la carte administrative ».

Cette sortie est la troisième en un an sur le même registre. Pense-t-il plaire ainsi au plus grand nombre, qui n’a aucune idée de l’organisation administrative française et de sa portée ? Peut-être l’un des grands atouts de ce pays.
On le sait, Sarkozy n’apprécie guère les divisions territoriales en France. Il « simplifie » la carte militaire. Il « simplifie » la carte judiciaire. Voici le tour de la carte administrative.

Une des raisons profondes : ces entités territoriales échappent largement au pouvoir central, Sarkozy rêve de détricoter la décentralisation naguère entre prise par Valéry Giscard d’Estaing. Une tare fondamentale à ses yeux : nombre de ces entités, à commencer par les régions, restent dominées par la gauche.  Il voudrait pouvoir tout réformer avant les prochaines Régionales, l’an prochain. Pour enfin dégager la gauche en touche, alors qu’elle domine toutes les régions et de nombreux départements.

Controverse : le café « Justice » met en cause la politique pénale

16+01:00p30+01:0006bven, 19 Juin 2009 07:59:16 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Version corrigée le 19 juin

Nouvelle réunion informelle hier du club « droits, justice et sécurités ». Assistance fournie pour entendre des magistrats et des juristes s’interroger avec inquiétude sur le bilan de l’activité du Ministère de la Justice alors que la Garde des Sceaux Rachida Dati est appelée à partir vers les cieux européens.

Le titre du texte en forme de proclamation qui a précédé dans « Libé » cette réunion est clair :

La production des statistiques de délinquance est particulièrement mise en cause : organisée dans des objectifs tout à fait politique définis au sommet de l’Etat, elle entraîne des effets pervers étonnants. Comme l’inflation des Gardes-à-vue inutiles, qui n’ont d’autre but que de gonfler les chiffres

Ces statistiques servent de socle à une « production législative »  toute à fait… anarchique, on empile les textes, comme on a pu le constater dans le domaine de  la Sécurité : depuis l’entrée de Nicolas Sarkozy au Ministère de l’Intérieur, trente grands projets de loi se sont succédés pour la modification du Code pénal

Pour autant, les membres du club jugent que  l’action menée par le Président de la République au niveau de la production de lois et de la réorganisation du système judiciaire peut être considérée par l’intéressé comme réussie : le juges sont moins indépendants, le parquet et l’action publiques pèsent plus lourd.

 » Une politique d’affichage et de fuite en avant, une politique qui limite les libertés individuelles et qui connaît l’échec en matière de sécurité », dénoncent les membres du club dans un texte publié par Libération.

Rachida : la réponse de la bergère

12+01:00p30+01:0006bjeu, 18 Juin 2009 10:44:12 +0100+01:00 9,2008

… quelques jours de son départ du ministère de la Justice, Rachida Dati a répondu d’avance aux critiques du café Justice, célébrant ses succès, dans une brochure intitulée « …Parce qu’il fallait moderniser la justice de la France pour l’adapter au XXIe siècle… »h-3-1583116-1245315980
102 pages, avec photo de la ministre en couverture. Le libelle a été adressé par porteur véhiculé par le ministère (selon Guy Birnbaum), aux journalistes, aux parlementaires de la majorité et de l’opposition, aux 72 eurodéputés français, aux doyens de faculté de droit, aux chefs de cour, aux chefs de juridictions…
Tirage 3000 à 7000 selon les sources. Financement de cette pure opération de comm’ par le Ministère.

Mercredi sur Europe 1 le député socialiste Pierre Moscovici assène :

« Ça n’aura pas été une grande Garde des Sceaux. Mais laissons-là faire ce que les sarkozystes aiment bien: l’autopromotion. C’est une femme politique qui est un peu à l’image du sarkozysme avec beaucoup de brutalité mais assez peu de résultats au final »

Justice : remontrances du SM

00+01:00p30+01:0006bmer, 03 Juin 2009 09:34:00 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Le Syndicat de la Magistrature n’a pas apprécié l’entretien accordé au Figaro par le juge Xavier Chavigné le 1er mai.

Xavier Chavigné, a participé à l’audience disciplinaire de l’ex-juge Fabrice Burgaud, alors qu’il avait siégé lors d’un délibéré concernant l’instruction de l’affaire d’Outreau quelques années plus tôt.

Le SM signifie sans ménagement son désaccord dans un courrier adressé à Vincent Lamanda, Pdt de la formation disciplinaire du CSM, Conseil supérieur de la Magistrature.

Le texte du courrier adressé par le SM est un rappel à l’ordre sévère.

Dans cette interview publiée dans le Figaro du 1er mai dernier, Xavier Chavigné n’hésite pas à arguer du rôle secondaire joué par un assesseur de la chambre de l’instruction, dans le cadre de demandes de mise en liberté, pour expliquer l’oubli de son intervention dans l’affaire d’Outreau.

Or, l’affaire dite d’Outreau illustre justement les dérives d’une justice dans laquelle les garde-fous procéduraux n’ont pas joué pleinement leur rôle.

À ce titre, le rôle d’un assesseur, membre d’une collégialité chargée de statuer sur la détention d’un mis en examen, est évidemment fondamental.

Laisser entendre, comme le fait Monsieur Chavigné, qu’un assesseur est entièrement passif, accrédite l’idée que la collégialité n’est qu’un habillage procédural et que les décisions ne sont pas réellement prises après débat entre ses membres.

Au-delà de sa mission constitutionnelle de garant de l’indépendance de la magistrature, votre conseil a la charge de publier le recueil des obligations déontologiques des magistrats. Ce travail évidemment essentiel pour l’institution judiciaire peut-il s’opérer en toute légitimité si l’un des membres de votre conseil revendique publiquement une telle conception du rôle du juge ?

Par ailleurs, l’exigence d’impartialité objective qui s’impose à tout magistrat et notamment à ceux qui ont la mission de juger leurs pairs n’impose-t-elle pas une rigueur toute particulière tant elle engage l’image de l’institution toute entière ?

On doit observer que, par ailleurs, dans la perspective des travaux menés par la Commission Philippe Léger, l’Express consacre un long dossier à la Justice en France, sous le titre « Sarkozy, main basse sur la Justice ». Enumérant notamment les hauts magistrats nommés par Sarkozy pour contrôler la machine. Sans grands égards pour Rachida Dati, Garde des Sceaux. Laquelle serait doublée à l’Elysée par Patrick Ouart. Etonnante démarche pour cet hebdomadaire qui n’a plus manifesté un quelconque esprit d’opposition depuis longtemps.

Le catacysme grippal renvoyé à l’automne

05+01:00p31+01:0005blun, 04 Mai 2009 09:43:05 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

L’effrayante épidémie de grippe A, dite mexicaine ou du porc, aurait franchi son cap maximum durant le week-end, affirment les autorités mexicaines. En tout moins d’un millier de personnes atteintes, au maiximum une dizaine de morts avérés. Moins qu’un simple week end sur la route en France.

Mais rassurez-vous, bonnes gens. Dangereux cassandres, les « grippologues »  nous révèlent que la pandémie n’en était qu’à sa première offensive, bénigne. La véritable pandémie ravageuse est prévue poue l’automne. Donc, enlevez vos masques, gardez-les pour le mois d’octobre.

Justice, Burgaud, scandale dans le scandale

26+01:00p30+01:0004bsam, 25 Avr 2009 17:06:26 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Les avocats de Burgaud ont découvert que parmi les onze membres du CSM siégeant en commission de discipline sur l’affaire Burgaud, figurait  Xavier Chavigné qui avait eu à connaître de l’affaire d’Outreau alors qu’il siègeait à la chambre de l’instruction de Douai (Nord). Il avait refusé par deux fois la remise en liberté d’un suspect finalement acquitté.
Ce magistrat a pris ses fonctions à Douai le 26 février 2003. Xavier Chavigné ne nie pas le fait, mais assure ne pas se souvenir de l’affaire d’Outreau !

Réaction de Rachida Dati, la Garde des Sceaux ( sans doute enfin sortie de son « quizz politique hilarant » sur l’Europe ) : Evitons les mises en cause un peu gratuites ».

« Les membres, et le membre auquel vous faites référence, est membre du Conseil supérieur de la magistrature que je sache, et lorsqu’il y a eu les débats, personne ne l’a mis en cause ».

Comme personne n’était au courant, difficile de soulever le problème.

Justice : rapport Léger, pas léger sur les juges d’instruction

56+01:00p31+01:0003blun, 16 Mar 2009 19:00:56 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Version modifiée le 16 mars

Vendredi 6 mars, le prérapport du comité Léger a été remis à la ministre de la Justice, Rachida Dati. Chargé de réfléchir à la réforme de la procédure pénale, ce comité «indépendant» s’était déjà vu assigner par Mon Omniprésident Sarkozy la mission d’en finir avec le juge d’instruction. La gauche unanime avait protesté, alors qu’elle est à l’origine de sa décadence.

Rappelons en outre que moins de 3 à 5 % des affaires judiciaires passent par le stade de l’instruction, au profit de l’enquête préliminaire menée par le Parquet, et que l’observation de plusieurs grands procès très récents, Angolagate, AZF, affaire Yvan Colonna, Ecoutes de l’Elysée ont vu les magistrats chargés de juger recommencer à l’audience l’instruction, de A à Z.

La question sera centrale lors des prochains Etats généraux de la Justice qui doivent se tenir le 21 mars à l’Assemblée nationale.

Voir, sur le site internet de Libération

http://www.liberation.fr/societe/0101552743-le-juge-d-instruction-se-rapproche-de-son-execution

Attention, il ne s’agit pas d’un lien hypertext, mais la référence à un lien

Lire dans le site internet du Monde de lundi un long débat entre Philippe Léger et des Internautes : « Le juge d’instruction n’est plus adapté à notre époque  »

Lien à recopier :

http://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2009/03/16/philippe-leger-le-juge-d-instruction-n-est-plus-adapte-a-notre-epoque_1168702_3224.html

Justice, Colonna, dossier 1338 : Rachida Dati est en colère

11+01:00p31+01:0003bdim, 15 Mar 2009 19:46:11 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Grosse colère de Rachida Dati, la Garde des Sceaux, qui prend la parole pour la première fois sur l’affaire Colonna. Motifs : lors d’un meeting samedi à Ajaccio devant plusieurs centaines de personnes, des défenseurs d’Yvan Colonna ont, selon des médias locaux, fustigé « la chronique d’une condamnation annoncée » et « une justice contaminée et polluée » à propos du procès en appel de leur client devant la cour spéciale de Paris.

« Quelle que soit la cause que l’on défend, il est intolérable de jeter d’une façon aussi outrancière le discrédit sur l’institution judiciaire et de bafouer de la sorte l’honneur des juges qui exercent leur office au nom du peuple français« , a asséné la Garde des Sceaux.

Il et quand même étrange que le pouvoir exécutif continue à se mêler du débat judiciaire.

Persuadés de la condamnation d’Yvan Colonna pour l’assassinat du préfet Erignac, ses avocats ont dénoncent le «guet-apens judiciaire» dans lequel est tombé selon eux leur client,

La balance et la Justice

52+01:00p31+01:0003bven, 13 Mar 2009 18:23:52 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Ce texte représente mon point de vue

Pour que la Justice fonctionne à peu près correctement, surtout en matière criminelle, les deux parties doivent en reconnaître la légitimité, aussi bien la Défense que l’Accusation. C’est-à-dire que les décisions prises par le uns et les autres doivent être nécessairement admises par la partie adverse.

En son temps, quand j’ai publié mon livre « Dossier J… comme Justice, ou la Justice du plus fort », j’admettais déjà comme postulat que la balance n’était pas forcément équilibrée, contrairement au cliché. Que les Puissants avaient plus de chance de gagner que les faibles. Je voyais plutôt la Justice aux yeux bandés, comme on la brocarde souvent, que les deux plateaux de la balance qui s’équilibreraient.

Plus de trente ans se sont écoulés depuis la publication de mon livre. J’ai eu la naïveté de croire à une certaine époque que les juges pourraient contribuer à l’assainissement de la Société. Je l’ai soutenu, j’ai observé ue les lois destinées à lutter contre la corruption s’étaient concrétisées dans la réalité pratique quotidienne.

Je dois constater que nous sommes de plus en plus loin de cette situation qui a commencé à prévaloir au milieu des années 1980. Les décisions récentes, et plus encore les Lois nouvelles nous en éloigne chaque jour un peu plus.

Si pour des raisons qui tiennent pour l’essentiel à la politique la tutelle de la Justice décide de modifier les règles du jeu ; ou pire de ne pas respecter les règles du jeu en vigueur, arrivera ce qui doit arriver : la partie défavorisée par la décision gouvernementale décidera de façon arbitaire qu’elle ne peut respecter la partie adverse.

En l’occurrence l’accusation.

L’affaire dite de Tarnac est un exemple significatif :

Après le refus de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris de remettre en liberté Julien Coupat, les huit autres personnes mises en examen annoncent par la voix de Benjamin Rosoux qu’elles ne répondront plus aux questions du juge afin de « faire front commun contre un processus d’individualisation toujours croissant dans la procédure.

C’est aussi le cas de figure exact dans le dossier 1338, le dossier Colonna. Le Président Sarkozy, gardien de la Constitution et protecteur de la Justice a décidé de façon unilatérale qu’un des principes fondamentaux n’a plus lieu d’être. La présomption d’innocence en l’occurrence.

Peut-être soucieux de faciliter le cours de sa carrière, on voit Didier Wacogne, Président de Cour d’Assises multiplier les actes qui vont à l’encontre d’une bonne justice. On ne peut donc s’étonner qu’Yvan Colonna et ses défenseurs s’octroient le privilège régalien de définir leurs propres règles. Au pouvoir institutionnel répondent des actions de contre pouvoir que l’on a tendance à qualifier de terroristes, parce qu’elles ne vont pas dans le bon sens sens du pouvoir. Le « Bon choix » défini par le Président Valery Giscard d’Estaing comme la doctrine. officielle. En croyant bien défendre la Justice d’Etatces juges donnent de très mauvais coups à la Justice. Ils lui bandent les yeux.

Et on s’achemine vers une Justice à la manière totalitaire, à la manière chinoise aujourd’hui encore, à la manière soviétique hier. Une Justice où tout est décidé par le Parquet omnipotent, où les magistrats « assis », les juges, rendent des sentances toujours strictement conformes aux desideratas du Parquet, c’est-à-dire du Pouvoir. On retourne vers la Justice d’Etat.

Justice : manifeste du 21 mars

57+01:00p31+01:0003bjeu, 12 Mar 2009 09:50:57 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Les magistrats se mettent en colère. Le projet de suppression du juge d’instruction et la publication du « rapport Léger » sur l’évolution de la procédure pénale ont mis le feu aux poudres. Une belle brochette d’organisations professionnelles et syndicales ont décidé de lancer une contre offensive en organisant les Etats généraux de la Justice pénale. Le principe de cette manifestation a été annoncé hier dans une conférence de presse.
La manifeste fondateur est clair :
« Le collectif des Etats généraux de la Justice pénale qui réunit des magistrats, des avocats, des fonctionnaires de justice, des fonctionnaires de police, des éducateurs ainsi que des universitaires, des psychiatres et des chercheurs s’est constitué à la suite de l’annonce par le Président de la République de voir supprimer la fonction de juge d’instruction pour confier toutes les enquêtes pénales au Parquet hiérarchisé et dépendant de l’exécutif ».

Ce projet de refonte de la procédure pénale se concrétise dans le rapport préparé par la Commission Léger que les promoteurs des Etats Généraux considèrent comme une simple commande de l’Elysée. Serge Portelli, magistrat, précise les objectifs des organisateurs.

Serge Portelli, magistrat

Les signataires du manifeste estiment surtout que le pouvoir entend mettre un terme à l’indépendance des magistrats. Ils entendent mettre un coup d’arrêt à la dégradation constante de l’institution judiciaire qui se traduit notamment par une avalanche de textes souvent inappliqués et inapplicables.
Les Etats généraux qui se réuniront dès samedi à l’Assemblée nationale seraient un moyen d’établir un bilan et d’émettre des propositions alternatives. Un contre pouvoir judiciaire est-il en train de se constituer ?

Parmi les principaux signataires : Union syndicale des magistrats, Syndicat des Avocats de France, Syndicat de la Magistrature, Association française des magistrats instructeurs, association des avocats parisiens de défense pénale,association des avocats pénalistes, observatoire international des prisons, la Ligue des Droits de l’Homme, SOS racisme, le Club droits, justice et sécurité.

Taxe professionnelle : pédagogie et embrouilles

27+01:00p28+01:0002bsam, 07 Fév 2009 13:00:27 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Hier j’ai rapporté les doutes quant à la réalité des chiffres concernant la taxe professionnelle que Mon excellent Président Nicolas Sarkosy promet de supprimer :

# 8 ou 28 milliards d’euros ? Philippe Laurent, le président (divers droite) de la commission des Finances de l’Association des maires de France évalue à 28 milliards d’euros, dont 10 remboursés par l’Etat, le montant de la taxe professionnelle, perçue par l’ensemble des collectivités locales dont Nicolas Sarkozy a annoncé la suppression en 2010, et non huit comme l’a affirmé le Président. “En cas de suppression, il resterait 18 milliards d’euros à trouver, et non 8 milliards”, souligne Philippe Laurent. Mon Bien aimé arrange les chiffres quand ça l’arrange et il aime donner ce qu’il n’a pas.

Ces explications ont provoqué dans la journée d’hier une grande confusion. Telle que le ministère des Finances a du se fendre d’une explication de texte, très technique, et pour le moins surprenante. En réalité, la séquence est beaucoup plus compliquée, car le Président s’est bien gardé d’entrer dans le détail, sans doute soucieux de « ne pas embêter » les téléspectateurs. Or ce qu’il a avancé est en partie erroné ! Comment Nicolas Sarkozy est-il parvenu à évaluer à un chiffre de 8 milliards d’euros les économies procurées aux entreprises par la suppression de la taxe professionnelle ?

Par un tour de passe-passe, bien sûr. Je vous détaille ça, un exercice que le Président a d’ailleurs éludé. Depuis la disparition de la taxe professionnelle sur les salaires due à un gouvernement de gauche, à l’heure actuelle le total de la taxe professionnelle représente 28 milliards d’euros. Dont 11 milliards d’euros représentent la taxation sur l’outil de travail, et 17 milliards la taxation sur les immeubles à caractère industriel et commercial.

La suppression porterait sur les 11 milliards d’euros concernant l’outil industriel, une taxe au demeurant unique en Europe. Mais du coup, le bilan des entreprises s’en trouverait revalorisés. Et l’Etat pourrait espérer un retour dans les caisses publiques de 3 milliards d’euros au titre de la taxation sur les bénéfices des entreprises. 11- 3 = 8. Si demonstrat. Je te donne et je reprends.

Sauf que cette mesure provoque de vives protestations dans les   collectivités locales puisque pour elles la taxe professionnelle constitue une grosse partie de leurs ressources. La supprimer reviendrait à revenir d’un trait de plume sur plusieurs décennies de décentralisation. En effet, dans l’attente de l’attribution d’une mythique taxe carbone pour remplacer la taxe professionnelle, l’Etat devrait compenser la disparition de la ressource par des dotations dispensées par le gouvernement. Les collectivités ne seraient plus libres d’agir en fonction de leurs propres décisions. Et ça, ça ne plaît pas, même à droite. Interpellé lors du débat budgétaire au Conseil général des Hauts de Seine qu’il préside, Patrick Devedjan, ministre de la relance, s’est perdu dans des explications hasardeuses et embrouillés. D’où il semble ressortir qu’il approuve cette suppression tout en la regrettant. Bel exercice d’école à la télévsion bfm hier.  Essayez de comprendre ce qu’il nous dit :

Les élus se battent pour avoir des entreprises sur leur territoire, mais, s’ils n’en tirent plus de recettes, ils n’en voudront plus. Il y aura un effet pervers terrible. Il faut donc asseoir la recette sur quelque chose de plus intelligent que la taxe professionnelle. Il y a la taxe foncière qui est payée par les entreprises, qui peut être affectée d’une partie de la différence, il y a la taxe carbone…

En clair, ça paraît relever de l’idée « comme ça », et non d’un plan mûrement réfléchi. J’aime bien ces hommes de cour qui approuvent toujours le chef. Qui opinent du chef. Qui branlent du chef. Surtout ne pas déplaire à mon Président, sinon, comme on l’a vue à notre Belle amie Rachida, il pourrait se fâcher et vous retirer votre prébende politique. Pour la refiler à son fils, Jean Sarkozy, le scootériste, qui est censé commencer une grande carrière politique. Au Conseil général des Hauts de Seine.

Mon clavier : 5 février

31+01:00p28+01:0002bjeu, 05 Fév 2009 16:30:31 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

# Deux ministres vitriolés : Bernard Kouchner et Rachida Dati

# Crise : la France a un coup de retard

# Affaire Angolagate, Philippe Courroye au tribunal : il nie tout rapport particulier avec Yves Bertrand, tout comme ce dernier.

# Dans le cadre de la journée d’actions des universités, des milliers d’étudiants et enseignants chercheurs, ont à défilé cet après-midi  jeudi 5 février  depuis la fac de Jussieu, jusqu’au ministère de l’Enseignement supérieur. Slogan majeur, affiché :  « Pour la recherche et l’enseignement supérieur: des postes statutaires, des crédits de base et la liberté scientifique ».

# Je ne pouvais pas éviter de le mentionner : à Grandange (Moselle) une stèle a été érigée mercredi 4 février par le syndicat CFDT à l’entrée de l’usine ArcelorMittal.
Ici reposent les promesses de N. Sarkozy faites le 4 février 2008 à Gandrange: « Avec ou sans Mittal, l’Etat investira dans Gandrange ».

Livres : les ministres en prennent plein la G…

50+01:00p28+01:0002bjeu, 05 Fév 2009 10:25:50 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Par les temps qui courent, il n’est pas agréable d’être ministre. Les écrivains journalistes s’acharnent

Contre Bernard Kouchner : Le Monde selon K, par Pierre Péan, chez Fayard, provoque une vague de démentis et de soutiens. François Fillon, naturellement, mais, ce qui est plus surprenant, Martine Aubry.

51dlyo8mol_ss500_

Et tout aussi vitriolé,  à la fois plus people et plus politique, sur Rachida Dati, «Belle-Amie», par mes excellents confrères de Michaël Darmon et Yves Derai (Ed. du Moment). Des bonnes feuilles sont publiées ce matin dans La Nouvel Observateur, au milieu d’un gros dossier. Un des articles est consacré aux différentes hypothèses émises quant au père de la fille de la Ministre. Hypothèses non concluantes, au demeurant.  Après avoir exploré la piste d’Aznar, l’ancien Premier ministre espagnol  Darmon et Derai opteraient pour leur part en faveur du procureur général du Qatar, Ali Bin Fetais al-Marri. Ce qui ne manquerait pas de soulever quelques questions : un ministre de la République en exercice aurait-il le droit de cacher ses relations tout à fait personnelles avec un personnage de très haut rang d’un Etat étranger ?

41tyr0grcrl_sl500_aa240_

Présidence : tous les secrets du jour

31+01:00p31+01:0001bmar, 27 Jan 2009 09:05:31 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Tous les secrets de la présidence, et on ne vous en parle pas. Au terme d’une longue conversation avec un expert, je peux vous rapporter un certain nombre de faits concernant de près le Président. Et d’abord, sa curieuse démarche. Tous ceux qui l’approchent considèrent qu’il souffre d’un véritable problème de hanches. Au moins une jambe beaucoup plus courte que l’autre. Ce qui l’apparenterait à Talleyrand, lequel avait un pied bot. Toutefois, ne telle disparité entre les jambes ne devrait pas lui permettre de courir. Or il court. Mais, depuis une chute récente, il a renoncé au vélo…

– Ce qui caractérise les derniers six mois du Président est son action diplomatique. Les thuriféraires se répandent en éloges. Les experts sont plus réservés.

« Il a réussi des coups flambants, c’est exact, m’explique mon témoin. Comme l’affaire de Géorgie, voire même les progrès vers le cessez-le-feu au Proche Orient. Le problème est que presqu’aussitôt après ses actions, il croit nécessaire de clamer haut et fort, sans grande précaution, qu’il est bien l’auteur de ces succès. il gâche tout par des déclarations fracassantes qui  contredisant souvent ses actions. Avec l’affaire israéliene  par exemple. D’abord il condamne le Hamas avec la dernière vigueur pour ensuite quasiment donner des ordres aux Israéliens. Ils n’apprécient pas. En diplomatie il faut savoir se taire quand il le faut, et il ne le sait pas. Il s’est vraiment pris pour le Maître du monde pendant la présidence européenne, et il se voyait bien en train de partager la gloire de Barak Obama, une sorte de cogestion du monde. C’est mal connaître les Etats-Unis et la tradition des Présidents américains. Ils ne partagent pas le leadership avec un « petit » président comme Sarkozy. En plus il a commis une erreur considérable en ne déléguant pas un représentant de très haut niveau à l’intronisation d’Obama. Il n’en a pas compris le sens. En fait, il n’a pas l’air de se rendre compte qu’en jouant ainsi perso il se met à dos tout le monde. Les Russes, les Chinois, les Américains, les Israéliens. Beaucoup de monde. »

MBAOP est incontestablement un orateur brillant, un excellent manoeuvrier politique. Mai il agit trop à court terme, à la recherche d’un bénéfice immédiat qui obère le long terme. L’ouverture incontestablement réussie au début du septennant s’essoufle, son bénéfice n’est plus aussi évident.

– En politique il sait mieux agir. Sauf qu’il mène ses troupes sans grandes précautions. A force de vouloir intéger toutes les tendances souvent peu ompatibles, L’UMP devient une armée mexicaine. Il veut avoir tout le monde sous sa main, il entend jouer la concurrence, qui se transforme vite en rivalité. Les confidences « off » des caciques de l’UMP sont à cet égard révélatrices, ils passent leur temps à baver les uns sur les autres. Sarkozy a construit un édifice monolithique, mais totalement verticla, tout dépend de lui. Si jamais une pièce de l’édifice vient à défaillir, tout se casse la figure.

Ceci dit, à l’UMP on est franchement inquiet quant au résultat des Européennes. D’où la tentative d’élargissement de la base vers la « classe ouvrière », en mordant sur l’électorat socialiste

Rachida Dati n’est plus ministre qu’en titre. et elle n’a plus que le droit de se taire. Elle est interdite de déjeuners intimes avec les journalistes. Le Président est le vrai, le seul Garde des Sceaux. Même si Zohra est désormais installée à demeure Place Vendôme. On se pose toujours la question du père, mais comme cette question n’est plus politique, tout le monde s’en fout. En revanche, le buzz me murmure à l’oreille que Rachida n’a pas compris ce qu’était un député européen.