Posts Tagged ‘Islam’

Obama au Caire : en arabe et en hébreu

16+01:00p30+01:0006bjeu, 04 Juin 2009 17:02:16 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

A l’université du Caire, devant quelque 3.000 invités, Barack Obama a commencé son discours par les salutations traditionnelles en arabe, il l’a terminé avec l’équivalent en hébreu. Toujours le sens aigu du symbole, notre cher Obama.

Non sans insister sur sa connaissance personnelle de l’Islam, croisé sur trois continents : par la famille musulmane de son père d’abord, par l’Indonésie – où il a vécu enfant avec sa mère – et par les Etats-Unis, lorsqu’il a côtoyé à Chicago « de nombreuses personnes qui se retrouvaient dans la foi musulmane ».

Les grands dossiers : la cause palestinienne, le terrorisme. L’Irak et l’Afghanistan.

« Je suis venu chercher un nouveau départ entre les Etats-Unis et les musulmans à travers le monde »,  » les aspirations des Palestiniens à avoir un Etat sont légitimes, soulignant et le « lien inébranlable » des États-Unis avec Israël, et appelant ce dernier à mettre un terme  ce « que la colonisation cesse » dans les territoires palestiniens, colonisation qui « viole les accord passés et nuit aux efforts de paix »

Autre grand défi « l’extrémisme violent sous toutes ses formes », car les États-Unis « rejettent la même chose que les gens de toutes les fois : les meurtres d’hommes, de femmes et d’enfants innocents ». « J’ai dit clairement que les États-Unis n’étaient pas et ne seraient jamais en guerre contre l’Islam », a rappelé Obama, avant de justifier l’intervention américaine en Afghanistan contre Al-Qaeda et les Talibans. « En dépit des coûts induits, l’engagement américain » ne faiblira pas, a précisé Obama, en précisant que les États-Unis ne veulent « pas maintenir (de) troupes en Afghanistan ». Pour l’Irak, soulignant que cette guerre « a fait l’objet d’un choix » qui a fait débat, il a rappelé le départ promis des troupes « avant 2012 ».

Tout au plus peut-on  reprocher à Obama d’être trop resté sur le registre de la philosophie que de la pratique.

Côté anecdote, par trois fois Barack Obama a défendu le port du voile pour les musulmanes en Occident, critiquant le fait qu’un pays occidental « dicte les vêtements » qu’une musulmane « doit porter » et qu' »on ne doit pas dissimuler l’hostilité envers une religion devant le faux semblant du libéralisme ». Il a encore souligné que « le gouvernement américain s’est porté en justice pour protéger le droit des « femmes et des filles à porter le voile » et « punir ceux qui voudrait leur dénier ». une américaine musulmane portant le voile, Dalia Mogahed, d’origine égyptienne, est entrée à la Maison Blanche comme conseillère de Barack Obama.

Demain, vendredi 5 juin, il sera à Dresde et Buchenwald, et samedi 6 juin sur les plages du débarquement en Normandie. Toujours et encore les symboles.

Publicités

Sondage : les incertitudes de la Turquie

36+01:00p30+01:0006bmar, 02 Juin 2009 08:58:36 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Un sondage initié par l’Université  Bahcesehir d’Istamboul pour mesurer le radicalisme et l’extrémisme en Turquie, et publié dans le quotidien turc Milliyet samedi indique que 64% des Turcs n’aimeraient pas avoir un Juifs pour voisin. Et que le niveau de tolérance des Turcs pour les autres modes de vie est faible. Pas de voisin chrétiens pour 52%, 67% refusent des couples non mariés comme voisins, et 43% des Américains.

Appréciation de Ylmaz Esmer, professeur de Sciences politiques à l’Université Bahcesehir, qui a dirigé ce sondage  :

« Religious  extremism and nationalism have remained level in Turkey this decade, although  anti-Israeli sentiment was on the rise »,

Israël serait le pays le plus impopulaire en Turquie, suivi par l’Arménie et les Etats-Unis. Israël porterait la plus grande responsabilité des problèmes mondiaux, suivi par les Etats-Unis Et la Communauté européenne.

Mais de façon assez contradictoire, la majorité des Turcs soutient les efforts du gouvernement d’Ankara pour un accord pour se joindre à la Communauté européenne, bien que ce ne soit pas sans risque du fait que la Turquie est un pays musulman. 57% des Turcs souhaite que la Turquie devienne un membre à part entière de la Communauté, malgré de sérieux doutes émis par la majorité concernant la volonté de l’Europe d’intégrer la Turquie.

Les trois quarts des Turcs estiment que les Etats-Unis ont la volonté de diviser la Turquie et 81 % que le bloc occidental soutient l’expansion du christianisme.
Pour 66 % des Turcs la religion resterait la priorité principale, contre 15 % pour la démocratie laïque.

Sondage auprès de 1715 personnes dans 34 villes, du 12 avril au 3 mai 2009.
Deux réserves : ces éléments ont été publiés par l’gence israélienne Haaretz, et m’ont été transmis par un activiste français d’origine arménienne.

Bruno Etienne s’en est allé

58+01:00p31+01:0003bsam, 07 Mar 2009 12:45:58 +0100+01:00 9,2008

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Selon le quotidien La Provence, parents, amis, élus, anciens collègues et étudiants : ils étaient plus de 300 hier à rendre un dernier hommage au sociologue et politologue aixois Bruno Etienne, inhumé au cimetière Saint-Pierre à Aix en Provence.

Bruno Etienne était avant tout un grand spécialiste du monde arabo-musulman. Je l’avais découvert avec son livre « L’Islam radical » qui a permis à nombre d’entre nous de nous orienter vers une vision plus pertinente sur l’Islam. Son dernier ouvrage, consacré à Abd El Krim est déjà un monument du genre. Il était également un pédagogue hors norme. Bruno Etienne n’a jamais caché son engagement philosophique dans la franc-maçonnerie, plus récemment complété par une conversion à l’Islam soufi. Parmi les proches venus lui rendre hommage, l’avocat et homme politique Michel Pezet, l’universitaire Gilles Kepel – qui a prononcé le discours d’hommage -, Raphaël Drai, et l’ancienne ministre Georgina Dufoix.