Présidence : tous les secrets du jour

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Tous les secrets de la présidence, et on ne vous en parle pas. Au terme d’une longue conversation avec un expert, je peux vous rapporter un certain nombre de faits concernant de près le Président. Et d’abord, sa curieuse démarche. Tous ceux qui l’approchent considèrent qu’il souffre d’un véritable problème de hanches. Au moins une jambe beaucoup plus courte que l’autre. Ce qui l’apparenterait à Talleyrand, lequel avait un pied bot. Toutefois, ne telle disparité entre les jambes ne devrait pas lui permettre de courir. Or il court. Mais, depuis une chute récente, il a renoncé au vélo…

– Ce qui caractérise les derniers six mois du Président est son action diplomatique. Les thuriféraires se répandent en éloges. Les experts sont plus réservés.

« Il a réussi des coups flambants, c’est exact, m’explique mon témoin. Comme l’affaire de Géorgie, voire même les progrès vers le cessez-le-feu au Proche Orient. Le problème est que presqu’aussitôt après ses actions, il croit nécessaire de clamer haut et fort, sans grande précaution, qu’il est bien l’auteur de ces succès. il gâche tout par des déclarations fracassantes qui  contredisant souvent ses actions. Avec l’affaire israéliene  par exemple. D’abord il condamne le Hamas avec la dernière vigueur pour ensuite quasiment donner des ordres aux Israéliens. Ils n’apprécient pas. En diplomatie il faut savoir se taire quand il le faut, et il ne le sait pas. Il s’est vraiment pris pour le Maître du monde pendant la présidence européenne, et il se voyait bien en train de partager la gloire de Barak Obama, une sorte de cogestion du monde. C’est mal connaître les Etats-Unis et la tradition des Présidents américains. Ils ne partagent pas le leadership avec un « petit » président comme Sarkozy. En plus il a commis une erreur considérable en ne déléguant pas un représentant de très haut niveau à l’intronisation d’Obama. Il n’en a pas compris le sens. En fait, il n’a pas l’air de se rendre compte qu’en jouant ainsi perso il se met à dos tout le monde. Les Russes, les Chinois, les Américains, les Israéliens. Beaucoup de monde. »

MBAOP est incontestablement un orateur brillant, un excellent manoeuvrier politique. Mai il agit trop à court terme, à la recherche d’un bénéfice immédiat qui obère le long terme. L’ouverture incontestablement réussie au début du septennant s’essoufle, son bénéfice n’est plus aussi évident.

– En politique il sait mieux agir. Sauf qu’il mène ses troupes sans grandes précautions. A force de vouloir intéger toutes les tendances souvent peu ompatibles, L’UMP devient une armée mexicaine. Il veut avoir tout le monde sous sa main, il entend jouer la concurrence, qui se transforme vite en rivalité. Les confidences « off » des caciques de l’UMP sont à cet égard révélatrices, ils passent leur temps à baver les uns sur les autres. Sarkozy a construit un édifice monolithique, mais totalement verticla, tout dépend de lui. Si jamais une pièce de l’édifice vient à défaillir, tout se casse la figure.

Ceci dit, à l’UMP on est franchement inquiet quant au résultat des Européennes. D’où la tentative d’élargissement de la base vers la « classe ouvrière », en mordant sur l’électorat socialiste

Rachida Dati n’est plus ministre qu’en titre. et elle n’a plus que le droit de se taire. Elle est interdite de déjeuners intimes avec les journalistes. Le Président est le vrai, le seul Garde des Sceaux. Même si Zohra est désormais installée à demeure Place Vendôme. On se pose toujours la question du père, mais comme cette question n’est plus politique, tout le monde s’en fout. En revanche, le buzz me murmure à l’oreille que Rachida n’a pas compris ce qu’était un député européen.

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :