Sarkozy 2009 – 2° semestre

Sarkozy : de juillet à décembre 2009

2 juillet Sarkozy annonce la  mise en place d’une commission de réflexion sur l’emprunt. Emprunt : on réfléchit encore et toujours

3 juillet Président : il change, tous les jours

Mon Président a décidé de changer. Formidable. On le verra sans mauvaises humeurs, sans versatilité. Toujours de sang froid à bon escient. Plein de bonhomie, plein de compréhension pour les autres. Humble quand c’est nécessaire. Appréciant la contradiction. Le dialogue.Se soumettant à une longue réflexion avant de parler. Ne lançant plus n’importe quel projet d’emprunt n’importe comment. Ignorant définitivement les yachts, les rolex, la villa de Cap Nègre où il est reçu par sa belle-mère. Renonçant aux somptueux travaux prévus à l’Elysée pour abriter sa famille recomposée. Le psychologie et le désordre

14 juillet Au défilé militaire, Le Président biche mais il s’ennuie 14 juillet

15 juillet portrait de Sarkozy sur la 5. MBAOP (Mon bien aimé omniprésident etc.) en campagne

17 juillet § Nicolas suit Carla à NY pour un concert de charité Nicolas suit Carla à NY

28 juillet : malaise de Sarkozy Un Président doit-il être responsable, ou courir après son deuxième souffle ?

30 juillet Président : le troisième malaise

1er août MBAOP ( pour ceux qui ne s’en souviennent pas : MonBienAiméOmniPrésident, alias Nicolas Sarkozy) sera grand père au début de 2010.

10 août les otages Depuis le Cap-Nègre où il passe ses vacances, Nicolas Sarkozy réagit sur ce dossier de Clotilde Reiss, cette jeune prof française retenue en otage par les pseudo ayatollah iraniens. Otages : Mexique, Iran, Somalie Mon Président ( Sarkozy, l’actuel) se morfond dans la propriété de belle-Maman Bruni-Tedeschi à Cap Nègre.

25 août comment mon Président Sarkozy va aborder la rentrée. S’est-il vraiment reposé ? Il semble. A-t-il vraiment trouvé de nouvelles idées ? On va voir. Il n’a en tout cas pas changé un iota de sa présence médiatique : multiplier les engueulades avec tout le monde. Sans rien engager d’efficace.

En attendant, Mon Président doit parvenir aux mêmes conclusions que nous : il suffit qu’il se tienne coi pour voir remonter sa cote de popularité !

27 août Mon Président Sarkozy est-il vraiment fatigué ? mon-pauvre-president-est-fatigue

Mon Président Sarkozy est déjà fatigué après… deux jours de travail. Il travaille proclament les trompettes de la renommée. Il travaille, il travaille, c’est l’AFP qui l’écrit. Il travaille dur : en deux jours, un Conseil des Ministres sans la moindre mesure annoncée. Un discours d’une heure aux ambassadeurs : plus sérieux, Mon Président a développé l’ensemble de sa politique étrangère, une manière de prendre date avant le G20 de Pittsburgh, en octobre. Puis un discours devant les policiers de la Préfecture de police, pour le 65 ème anniversaire de la Libération de Paris.

28 août : la rentrée, le Président agite la menace contre les bonus bancaires.  Bonus, malus bancaires : Sarkozy n’a pas de gros chien méchant

Cruelle déception pour les impétrants impatients, catégorie Frédéric Lefebvre : Mon Président ne juge pas opportun de nommer deux ou trois Secrétaires d’Etat pour compléter le gouvernement. Enfin une démarche censée. Mon Président semble en outre très agacé par les rumeurs prétendant lui imposer le choix d’untel ou d’untel.

29 août Enfin remonte à la surface le fameux rapport de la Commission Léger. Une commission qui a obéi au doigt et à l’œil à Mon Président, en préconisant ce qu’il avait proposé, à savoir la suppression du juge d’instruction, sans indépendance corrélative du parquet. Justice : le rapport Léger émerge enfin

1er septembre On ne retient du rapport Léger remis aujourd’hui au Pdt Sarkozy que le projet très controversé de suppression du juge d’instruction. Mais une autre réforme devrait plus encore retenir l’attention : il s’agit de la modification fondamentale du rôle tenu par le Pdt de la Cour d’Assises et par le Pdt du Tribunal correctionnel.

Le rapport Léger : révolution aux Assises

§ Carla n’étais pas enceinte sur cette photo publiée par le Daily Mail en 2008. Des petits malins de la rumeur tentent d’utiliser cette photo pour répandre le hoax que Carla serait enceinte, en 2009.

3 septembre Quand Mon Président se prend toujours pour le Ministre de l’Intérieur et vient haranguer les préfets et les chefs de la police réunis Place Beauvau. Ce qui prouve au moins une chose : Mon Président Sarkozy est très déçu de constater que toutes ses lois sur la sécurité sont inopérantes. Résultat : il pousse Brice Hortefeux à accélérer la mise au point de la loi LOPSI 2, une nouvelle loi sur la sécurité.

4 septembre : la taxe carbone § Taxe carbone, j’avoue ne pas très bien saisir la motivation de ce truc. Sinon pour mon Président Sarkozy de s’attirer la sympathie active des écolos dont il lorgne les voix pour les prochaines régionales, afin de torpiller la gauche. Il a reçu Duflot, il a reçu le mec d’Ushuaia qui vend bien sa pseudo neutralité. Le Président avait annoncé qu’il recevrait ces braves gens d’Ecologie politique. A commencer par DCB (Daniel Cohn Bendit) sur la popularité duquel MBAOPrésident lorgne. Il se fout de l’écologie, d’ailleurs lui et Fillon ils prennent l’avion ( business Flight) pour un oui ou pour un non, seule la politique l’intéresse.

7 septembre 1684194_visite-bidonnee-de-sarkozy-dans-une-usine-l-envoye-special-de-france-2-n-a-rien-dit-pourquoi-ce-silence.html#xtor=EPR-275-[NL_732]-20090907-[politique]

8 septembre Politique : Mon Président candidat en bidonnage

Mon Président a de toute évidence décidé d’être candidat à sa propre succession. Il multiplie les actions dans ce sens. Il n’établit pas de bilan, mais il promet, toujours et plus.

Et il s’agite. Malgré les conseils de prudence donnés après ses malaises de l’hiver-printemps dernier, il s’est lancé de nouveau dans une succession frénétique de voyages. Pas en train, comme les Présidents américains d’autrefois. Mais en avion, toujours en avion. Hier, aller et retour au Brésil pour finaliser le contrat “Rafales”. Départ dimanche soir, retour lundi soir. C’est la magie des décalages horaires (4 heures avec Brasilia). N’importe qui serait épuisé par un tel saut dans l’espace, pas lui. Et la semaine dernière, il était dans l’Orne, pour visiter à Caligny l’usine de l’équipementier automobile  Faurecia, qui, comme vous le savez, rencontre quelques difficultés. Selon un reportage de la télévision belge RTBF diffusé jeudi 3 septembre, une ouvrière de l’usine Faurecia de Caligny reconnaît avoir été sélectionnée en fonction de sa petite taille, pour passer à l’image aux côtés de Nicolas Sarkozy.

10 septembre Je suis toujours aussi circonspect quant à la “taxe carbone”. Je suis peut-être vraiment très bête, mais je n’arrive pas à saisir le sens de cette mesure, à la fois impôt négatif et impôt positif. Le mode et l’assiette de remboursement ne me paraissent guère clairs.

C’est toujours la même chose avec Mon Président. Il lance des grands projets qui retombent presque tout de suite comme un soufflé.

14 septembre § Le Grand Paris de la police, un des chantiers phare de Nicolas Sarkozy, plaçant la sécurité des 6,4 millions d’habitants la capitale ainsi que des trois départements de la petite couronne sous l’autorité du seul préfet de police de Paris, voit le jour lundi 14 septembre. PJ Parisienne : redistribution des cartes

21 septembre ouverture du procès Clearstream

L’affaire des balles masquées Sarkozy faisait une véritable fixation sur cette affaire, à laquelle ont été consacrés des moyens policiers considérables. Plusieurs services de police ont été mis sur le coup de cette affaire pour le moins anodine. Comme si les policiers n’avaient rien de mieux à se mettre sous la dent. Balles masquées : arrestation

22 septembre Nicolas Sarkozy va tenter une nouvelle fois d’imposer sa présence au plan international. En clair il veut apparaître comme une alternative au Président américain.

Il commence lundi 21 septembre une séquence américaine qui le mènera aux Nations unies à New York puis, à partir de jeudi, au G20 de Pittsburgh (Pennsylvanie).

D’Amérique, où il sera jusqu’au samedi 26 septembre, il compte mettre en scène son action sur les grands dossiers de la planète : réchauffement climatique, gouvernance mondiale, réforme de la finance. Mercredi soir, il s’adressera de New York aux Français, lors des journaux télévisés de TF1 et de France 2, en léger différé. Obama et Sarkozy sur le pont

23 septembre Sarkozy se rend à lAG des NU à NY. Réception des Français de NY, 4000 invités, coût estimé 2 millions d’Euros

http://www.lepost.fr/article/2010/01/05/1871210_2-millions-d-euros-pour-le-meeting-de-sarkozy-a-new-york-voici-ce-que-kouchner-m-a-repondu.html#xtor=EPR-275-[NL_732]-20100106-[politique]

« Au bout de deux ans d’enquête, deux juges indépendants ont estimé que les coupables devaient être traduits devant un tribunal correctionnel. » (Nicolas Sarkozy, le 23 septembre, à New York, lors d’une intervention télévisée, qualifie de « coupables » les prévenus au procès Clearstream) Mon Président est un récidiviste grave

« Il n’y a plus de paradis fiscaux. Les paradis fiscaux, le secret bancaire, c’est fini », plastronnait  Nicolas Sarkozy le 23 septembre sur TF1.

24 septembre ONU : Obama, 40 minutes, Kadhafi 105 minutes, Ahmadinejad, 35 minutes. Sarkozy : 15 minutes et une sortie spectaculaire

Une douzaine de délégations, dont la française et l’américaine, ont quitté mercredi soir à New York la salle de l’Assemblée générale de l’ONU afin de protester contre le discours du président iranien.

accompagné de Carla, Sarkozy aurait rencontré son ex femme Cecilia en marge de l’assemblée des Nations-Unies. La source est Huftington.com, un site web considéré comme très bien informé.

26 septembre A propos de son “lapsus” qui l’a conduit à confondre prévenus et coupables, Sarkozy et des “prévenus coupables”

Mon Très bon Président Nicolas Sarkozy botte en touche : il n’a pas le temps de s’occuper de la polémique qu’il a lui-même déclenchée. Comment  David Pujadas explique que le Président Sarkozy est un type formidable. Puj manage sa carrière ! Il craint sans doute de subir le sort envisagé pour Arlette Chabot !

1712451_quand-sarkozy-parle-les-journalistes-se-taisent.html#xtor=EPR-275-[NL_732]-20090926-[medias-web]

28 septembre Notre Président s’appelle Nicolas Nagy-Bocsa, dit Sarkozy et non Sarkozy de Nagy-Bocsa. Cette dernière dénomination est destinée à laisser croire qu’il est “un noble hongrois”. Mon Président et son patronyme

30 septembre lancement à Avignon le 29 septembre d’un « plan pour la jeunesse pour un montant potentiel de 650 millions d’euros. Sarkozy : un nouveau plan pour la jeunesse ?

1er octobre social-la-realite-du-rsa

3 octobre § Mon Président légifère sur le terreau des faits divers comment-sarkozy-transforme-les-faits-divers-en-propositions-de-loi_791885.html?XTOR=EPR-181

4 octobre

§ A ne pas laisser de côté : Le complexé Sarkozy vu par Newsweek dans_newsweek__sarkozy_et_le_complexe_obama.html

8 octobre § Sur le déroulement futur des événements dans les Antilles, je retiens une analyse très pertinente de Bakchich Sarko-loupe-Gwada,08904.html

§ casse industrielle : Nicolas évite Grandange sarkozy-en-moselle-evite-grandange

Courage, fuyons… En visite en Moselle aujourd’hui, Mon Excellent Président à tous les Français présentera la carte des nouvelles installations militaires dans un département qui va perdre 8000 hommes de garnison.

Mais il évitera de revenir à Grandange, comme promis.

Des ouvriers de l’usine Arcelor-Mittal de Gandrange ont érigé une stèle, mercredi 4 février, à la mémoire des promesses non tenues.

15 octobre Casse industrielle : Sarkozy quand même à Grandange

Mon Président a finalement décidé d’affronter les salariés de Mittal à Grandange. Le président Nicolas Sarkozy a annoncé en début d’après-midi qu’il se rendrait cet après-midi à 15h00 à la mairie de Gandrange (Moselle) pour y rencontrer les représentants syndicaux et la direction de l’aciérie d’ArcelorMittal. Le groupe de Lakshmi Mittal a supprimé 571 emplois en fermant un site Arcelor absorbé en 2006.

9 octobre l’affaire F. Mitterrand cette affaire de traître qui affiche ses moeurs contestées ne m’intéresse guère, sauf sur deux points : comment le Président qui se veut un parangon de la morale et de la Sécurité, a-t-il eu la curieuse idée d’aller chercher ce personnage dont le plus grand des mérites est de porter un nom ; pourquoi la Gauche a-t-elle  attendu l’intervention de Marine Le Pen, pour laquelle je n’ai pas la moindre sympathie, pour crier haro sur le baudet ? Le livre de F.M. “La mauvaise vie”, figure ce vendredi 9 octobre en tête des ventes du libraire en ligne Amazon. Bizarrement, malgré le succès commercial de l’ouvrage, l’éditeur Robert Laffont n’est pas enchanté car il craint que cet engouement tienne à de mauvaises raisons

11 octobre. § Mon Président : une séquence abracadabrantesque découverte par Bakchich dans le film “Walter, retour en résistance” (sortie le 4 novembre). A ne pas rater : dans le genre manque de dignité on peut difficilement mieux faire ! Sarkozy-l-homme-qui-rit-dans-les,08925.html

Pas de Nobel pour Mon Président Le vainqueur de la guerre de Géorgie ! Le redresseur de torts qui a permis de mettre fin à la crise économique mondiale ! Le glorieux Président de l’Union européenne pendant un semestre ! L’homme qui malgré le tour complet du Proche Orient en janvier n’a pas réussi à obtenir la paix à Gaza ! L’homme qui donne la leçon à l’Iranien Ahmanidedjad ! L’auditeur assidu de sa femme Carla Bruni lors du concert donné pour Nelson Mandela ! L’homme qui pratique la rupture en réécrivant les règles du protocole diplomatique, qui lui permettraient de taper sur l’épaule de n’importe qui. D’Angela Merkel ou de Sa majesté The Queen Elisabeth ! Toutes ces données n’auraient-elles pas amplement justifié l’attribution du Nobel de la Paix ?

Il dit toujours «l’Amérique», depuis qu’il a découvert Rintintin ! « L’Amérique, c’est un pays fantastique. C’est la première puissance économique du monde. C’est la première puissance monétaire du monde. C’est la première puissance militaire. C’est la première puissance… démographique ! »,

13 octobre 43 000 signatures pour que Jean Sarkozy renonce à la présidence de l’Epad. La pétition, lancée jeudi après-midi par Christophe Grébert, bloggeur et conseiller municipal (MoDem) de Puteaux, demande au fils du président de la République, âgé de 23 ans, de “renoncer à postuler à la présidence de l’Epad”.

14 octobre Bien sûr, Jean Sarkozy a été élu et pas nommé par son père, ce qui fait un sacré distingo avec ces potentats africains qui feraient bien de se taire sur le sujet.

Bien sûr, Nicolas Sarkozy a le droit d’aller dans le restaurant qu’il veut pour retrouver ses amis, et porter une montre Rolex s’il en a les moyens,

Bien sûr, il n’est pas interdit de prendre des vacances sur le bateau d’un ami, fut-ce un yacht de Monsieur Bolloré.

Mais Nicolas et Jean Sarkozy oublient juste une chose : NS est Président de la République. et en tant que tel, tous ses actes et ceux de ses proches, ont vocation à être analysés, interprétés, et ont valeur de symboles.

C’est précisément la raison pour laquelle, la nomination de Jean Sarkozy à la Présidence du Conseil d’Administration de l’EPAD, si elle ne souffre d’aucune illégalité, renvoie une image désastreuse du pouvoir et de ceux qui l’exercent. En ce qu’elle vient -hélas- donner raison à cette pensée de Tocqueville : “le suffrage universel ne fait que légitimer l’exercice du pouvoir par ceux qui l’ont déjà.”

15 octobre Jean Sarkozy, un privilégié ? Ah oui ? Ah oui. Nicolas Sarkozy veut réussir là où Chirac a échoué : créer une dynastie, et rejoindre ainsi “l’élite républicaine

Mais je n’ai pas gardé pas pour moi cette information capitale :-  “Le chien de Nicolas Sarkozy a été nommé à la tête de la SPA” § Jean Sarkozy est-il un privilégié, et son père un maniaque non maîtrisé de la communication ? jean-sarkozy-un-privilegie-au-oui-ah-oui

§ Au fait, Nicolas Sarkozy va-t-il devoir prouver sa nationalité française, puisque son père ne l’était pas ? Je me pose cette grave question dans une famille où mon épouse est née de parents étrangers, de même que mes deux belles filles. Lire dans rue89 l’incroyable témoignage de Tatiana de Rosnay qui ignorait qu’elle devait prouver sa nationalité jusqu’au jour où elle a demandé un renouvellement de passeport ! tatiana-de-rosnay-rejoint-les-radies-de-la-nation

19 octobre le Point continue à répercuter dans ses infos l’UV en “droit immobilier” obtenue par Jean Sarkozy, alors que cette matière précise n’est pas enseignée en deuxième année de droit. Le blogueur Bruno Petit insiste sur la fulgurante carrière universitaire du dit : deux années de droit à vingt trois ans, c’est au moins trois ans de retard. Et il n’a même pas complété son année !

20 octobre “Il” nous ruine pour donner beaucoup de plaisir aux riches. Pour comprendre, analysez l’évolution et le profil et du déficit budgétaire – qui avec 141 milliards d’euros va atteindre près de 8,5 % du PIB – et de la dette publique, 84 % du PIB. La dette fin 1979 était de 239 milliards d’euros, fin 2008 elle s’établit à 1327 milliards d’euros, soit une hausse de 1088 milliards en 30 ans, pendant lesquels ont été payés 1306 milliards d’intérêts !

Les phrases citées par Challenge

« Je serai candidat au poste d’administrateur de l’Epad mais, si je suis élu, je ne briguerai pas la présidence. » (Jean Sarkozy, le 22 octobre, renonçant à la présidence de l’établissement public de La Défense pour mettre fin à la tempête médiatico-politique que cette annonce avait suscité)

« S’il se représente, c’est son affaire. En tant qu’épouse, comme ça, dans l’intimité, un mandat me suffirait. » (Carla Bruni-Sarkozy, épouse de Nicolas Sarkozy, le 13 décembre sur TF1)

Les grandes manœuvres de septembre autour de l’état financier du monde

2 novembre : le débat sur l’identité nationale Identité française : un débat à sens strictement unique

Selon Eric Besson, le ministre de l’immigration et de l’identité nationale “le grand débat doit favoriser la construction d’une vision mieux partagée de ce qu’est l’identité nationale aujourd’hui”.

3 novembre Ça tangue dur dans la majorité et Xavier Bertrand rame, Et Rama Yade est sur le toboggan de sortie ! 391390

4 novembre Sarkozy est loin de la sortie Des cassandres annoncent la fin de Nicolas Sarkozy, s’en gargarisent même depuis que celui-ci multiplie les erreurs économiques et les décisions à caractère népotique. Le Président serait même au plus bas dans les sondages (39 ) … jusque dans son propre camp.

Quand Sarkozy remonte les bretelles de Raffarin sarkozy-tance-raffarin-sur-la-taxe-professionnelle_826072.html

5 novembre La baston se poursuit dans la majorité. Tout est bon et tout le monde s’y met : Raffarin, les 63, Jean-François Copé, Rama Yade. Et surtout le Grrrand emprunt. Les uns, derrière Henri Guaino, veulent un emprunt à 100 milliards d’Euros. Juppé et Rocard, chargés de l’étude, entre 20 et 30 ; François Fillon aux environ de 35 Mld, tout en taclant sévère Henri Guaino. A ce jour, l’Elysée se contenterait de 25 à 50 milliards Ça ne baigne pas dans les sommets politiques français

6 novembre La taxe professionnelle

§ Les journalistes veulent-ils la peau de Nicolas Sarkozy ? Frédéric Lefebvre l’affirme dans un entretien avec Jean-Michel Apathie, RTL1767992_les-medias-ont-ils-decide-de-destabiliser-nicolas-sarkozy.html#xtor=EPR-275-[NL_732]-20091101-[medias-web]

7 novembre

A l’issue d’un conseil ministériel dédié à l’Outre mer, Nicolas Sarkozy a délivré sa vision des enseignements des Etats généraux de l’Outre Mer, organisés à la suite de la crise sociale aux Antilles. Le chef de l’Etat a exposé ses vues devant un parterre d’élus locaux et de représentants du monde économique et de la société civile de ces territoires. Il insiste sur la nécessité qu’ils soient mieux intégrés dans leurs environnements régionaux. Il « édicte » un catalogue de 137 mesures pour le développement de l’Outre-mer, parmi lesquelles la constitution d’un «vivier de talents ultra-marins» et un moratoire sur les dettes sociales pour les professionnels du tourisme. Outre-mer : 137 mesurettes

8 novembre après avoir viré Patrick Ouart, qui l’aurait mal conseillé pour les procès en cours – Angolagate, Clearstream -, après n’avoir pas réussi à écarter Rama Yade du gouvernement, malgré sa grande gueule ( mais ce n’est sans doute pas fini), Mon Grand Nicolas Sarkozy chéri (MBAOP pour les intimes) se serait pris de bec avec Carla Bruni, lui interdisant d’interférer désormais dans les affaires politiques. Elle aussi serait sur la voie de la sortie ? Les Sarkozy et la solidarité familiale

9 novembre Sarkozy se vante d’avoir pioché dans le mur de Berlin  Sarkozy à Berlin, le 9 novembre 1989 ? Impossible ?

12 novembre Durant son voyage dans le Vercors, Mon Omniprésent Président a repris sur un mode majeur le thème de l’identité nationale (avec AP). En clair, il persiste, il signe. Et je dois bien constater que Mon Président Sarkozy a de vrais problèmes avec son identité. Sinon, elle ne l’obséderait pas Identité nationale : Mon Président omniprésent persiste et signe § Il prononcera un discours consacré à l’identité nationale : une vraie manie, on va finir par croire qu’il a de vrais problèmes avec son identité. Les préfets seront autorisés à soulever une batterie de questions prédéfinies par le ministère. lidentite-nationale-en-questions

13 novembre Dans un propos d’une rare sévérité sur le discours de Mon Président omniprésent dans le Vercors, le journalsite de RTL Jean-Michel Apathie se pose une question inattendue : Et si Nicolas Sarkozy ne soulevait pas cette affaire d’identité nationale par crainte et haine de l’Europe ? Identité française : Sarkozy contre l’Europe ?

14 novembre Au cours du débat budgétaire a été confirmé l’achat et l’équipement spécial d’un A 330-200 pour les déplacements du Président Sarkozy. 186 millions d’euros. Palace volant, centre de communication dernier cri, Puissance nucléaire oblige. Mais pas de double. Mondialisation oblige, parait-il. Moi qui croyait Mon Président quand j’ai entendu dans sa bouche que que la mondialisation n’étaient que balivernes et compagnie. Air Force Un (one, uno) A 330 : un tollé

16 novembre Quel candidat nous avait promis la baisse des déficits, en 2007 ? Dette-publique-deficits-et-grand-emprunt-l-effet-100-milliards,11407.html?date=20091112

17 novembre Le 92e congrès des maires se tient à Paris, jusqu’à jeudi. Substitué au Président, François Fillon, le premier ministre devra convaincre les 11 000 élus présents porte de Versailles du bien-fondé de la réforme territoriale et de la suppression de la taxe professionnelle, principale ressource des collectivités actuellement sur les rails. Maires : Sarkozy se dérobe invité Nicolas Sarkozy a décidé de ne pas aller devant le congrès pour ne pas affronter, selon une source gouvernementale, un mouvement d’humeur des maires.

19 novembre pourquoi le Président s’est-il rendu en voyage “non officiel” en Arabie saoudite alors qu’il envoyait Carla au Qatar ? Serait-ce le début d’une nouvelle diplomatie ultra secrète prenant la p lace de la diplomatie bling bling ultra visible ? Et donnerait-il à Carla le r ôle dévolu naguère à Cecilia, lorsqu’elle s’est rendue en Libye pour finaliser la libération des infirmière bulgares Secret Sarkozy : pourquoi un voyage non officiel en Arabie saoudite ?

20 novembre Finalement, sauf décision contraire du Président, le montant du grand emprunt sera de 35 milliards d’euros, entièrement levé sur le marché financier. Ce qui, pour autant, n’aura pas vraiment d’effet amortisseur sur le montant de la dette publique. 396696 Les éléments publiés par Le Figaro 04016-20091120ARTFIG00011-emprunt-sarkozy-lance-ses-consultations-.php

25 novembre Enfourchant de nouveau son dada favori, qui ne lui rend pas vraiment service, Nicolas Sarkozy se rend aujourd’hui en région parisienne pour un déplacement sur un de ses thèmes de prédilection, la sécurité et la lutte contre la délinquance.  Sarkozy en chasse sur le terrain de la sécurité Notre Président Sarkozy en campagne, de nouveau, à moins qu’il n’ait jamais cessé de l’être  Sécurité : Sarkozy sur le front des… Régionales

28 novembre Nicolas Sarkozy devrait effectuer sa troisième visite en Corse aux alentours du 15 décembre. Régionales obligent : les élections territoriales ne se présentent pas très bien dans l’île. Rappelons en outre que la première épouse de Mon Président – mère de ses deux fils – est corse, originaire de Culioli. index.php?rub=aafp&article=091126182542.a8cintei.txt

30 novembre Initiée par Xavier Darcos mais menée par Luc Chatel, la réforme du lycée est lancée ! Une de plus, qui, au-delà des bonnes intentions de façade, répond en vérité aux exigences budgétaires du moment.  Ce que cache la réforme des lycées

3 décembre En marge du sommet de l’l’ONU, en septembre dernier, le célébrissime photographe gréco britannique Platon Antoniou organise une séance photo de tous les chefs d’Etat qui accepte ce jeu pour la revue New Yorker, la plus sophistiquée, la plus réputée. De quoi conforter sa célébrité. par un certain  Une séance photo prise . Le résultat : presque tous les chefs d’Etat en gros plan, que le site The New Yorker montre. Et Platon de détailler comment il est parvenu à photographier les Grands de ce monde…Enfin, presque tous… Mon Sarko dans le gag du jour…

D’une main, le gouvernement affirme vouloir endiguer le chômage, et même développer l’emploi. De l’autre il provoque une hémorragie de fonctionnaires et agents de l’Etat, dans le cadre de sa politique de RGPP, politique de réduction des dépenses publiques. Les projets contradictoires de l’Etat

5 décembre Sécurité : la police de la Drôme Des promesses et des réalités

7 décembre : le sommet de Copenhague, une occasion qu’il voulait saisir, et qu’il n’a pa pu

9 Décembre L’histoire manipulée par notre gouvernement

10 décembre : “Mon Président” s’autodésigne DRH… du parti socialiste.

Il nous ruine pour donner beaucoup de plaisir aux riches. Et à lui. Au cours d’une réunion avec les “grands donateurs de l’UMP”, il leur a promis qu’il ne toucherait jamais au bouclier fiscal. Pour comprendre, analysez l’évolution et le profil et du déficit budgétaire – qui avec 141 milliards d’euros va atteindre près de 8,5 % du PIB – et de la dette publique, 84 % du PIB. finances-publiques-il-nous-ruine

14 décembre : le jour du grand emprunt

@@@@

22 décembre : réforme du statut de la poste http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2009/12/22/malgre-l-opposition-de-la-gauche-la-poste-changera-de-statut-le-1er-mars-2010_1283852_3234.html

23 décembre Le ” grand emprunt”, 35 milliards à ajouter à la dette publique française ! Même si mon Président considère que ce n’est pas de l’endettement ! Dont 10 milliards pour “l’excellence universitaire”. Et, par conséquent, développement d’une schéma d’une université à deux vitesses : les grandes, les excellentes, et les autres, les désérhentes, les omnibus de l’enseignement supérieur.

29 décembre : la taxe carbone est rejetée par le Conseil constitutionnel

le seul mois de décembre a vu trois revers majeurs infligés au président. Lundi dernier, le fleuron de l’industrie nucléaire française, le réacteur de 3e génération EPR n’a pas su convaincre les décideurs d’Abou Dhabi. Le coût du réacteur construit par Areva aurait pesé lourdement dans le choix de l’Emirat en faveur de l’offre proposée par le sud-coréen Kepco.

Et mardi, le Conseil constitutionnel a rejeté la «taxe carbone», mesure phare du budget 2010 et fer de lance du nouveau penchant écologique de Nicolas Sarkozy. Un camouflet qui doit rappeler au Président le fiasco du sommet de Copenhague sur le climat, en faveur duquel il s’était personnellement impliqué.

31 décembre – Nicolas Sarkozy a souhaité jeudi 31 décembre que 2010 soit une « année de renouveau » pour la France, après une année 2009 « difficile pour tous », profitant de ses voeux aux Français pour ébaucher un programme d’action.

Image négative
Ces derniers échecs font écho à d’autres revers qui ont eu plus tôt dans l’année, à l’image de la très difficile et très décriée fusion ANPE-Unedic au sein de Pôle emploi. De plus, les promesses non tenues en matière de pouvoir d’achat du fait de la crise, le chômage persistant qui doit continuer de progresser en 2010, la dette et les déficits publics (84% et 8,5% du PIB pour 2010), sans compter le débat sur l’identité nationale qui a généré des dérapages anti-musulman, donnent indubitablement une image négative de Nicolas Sarkozy aux Français.

Certaines polémiques, comme celle déclenchée par la tentative avortée de Jean Sarkozy de se faire élire à la tête de l’Epad, ont également eu un impact négatif sur le chef de l’Etat, accusé de vouloir tout contrôler et de remettre à l’ordre du jour le droit du sang en politique. Et le désaccord, voir la fronde au sein de son propre parti contre certains projets de réforme (taxe professionnelle, réforme territoriale) sont autant de cailloux dans la chaussure du président, qui a vu inexorablement sa côte de popularité baisser au fil des mois.

20 minutes http://www.20minutes.fr/article/373166/Politique-Une-fin-d-annee-laborieuse-pour-Nicolas-Sarkozy.php

> La taxe carbone

file://localhost/C:%5CDOCUME~1%5CPIGIST~1.E1F%5CLOCALS~1%5CTemp%5Cmsohtml1%5C01%5Cclip_filelist.xml

Deux jours après l’invalidation de la « taxe carbone » par le Conseil constitutionnel, Nicolas Sarkozy a réaffirmé jeudi sa volonté d’instaurer une taxe carbone malgré la censure du Conseil constitutionnel en assurant qu’il n’était « pas un homme qui renonce à la première difficulté ». La fiscalité écologique qui permet de taxer la pollution et d’exonérer le travail est un enjeu majeur », a-t-il ajouté.

> La crise

Le président est longuement revenu sur la crise économique, soulignant « le sang-froid et le courage des Français ». Nicolas Sarkozy a également rendu un hommage appuyé aux « partenaires sociaux qui ont fait preuve d’un grand sens des responsabilités ( …) et aux chefs d’entreprises qui se sont efforcés de sauver des emplois ».

« Ensemble, nous avons évité le pire », a-t-il ainsi déclaré en soulignant notamment que le « modèle social français », qu’il décriait jadis, avait contribué à amortir le choc de la crise économique et financière mondiale.

> Le bilan des réformes

« La France a continué à se transformer » a martelé le président, défendant son bilan et les grosses réformes de l’année, « la taxe professionnelle, un lycée qui prépare mieux à l’enseignement supérieur, des universités enfin autonomes, un service minimum dans les transports publics qui fonctionne, le RSA, un système hospitalier, une carte judiciaire, etc.

> Les réformes de 2010

Nicolas Sarkozy a énuméré les grands axes de son programme d’action : « Faire reculer le chômage et l’exclusion, réduire nos dépenses courantes pour nous permettre d’accroître nos dépenses d’avenir, simplifier notre organisation territoriale trop lourde (…) consolider notre système de retraites … »

Le président a jugé de son devoir d’assurer la pérennité financière de ce système de retraites et de relever le défi de la dépendance et promis une nouvelle réforme de la Justice, « pour qu’elle protège davantage les libertés » et soit « plus attentive aux victimes ».

> Le sommet de Copenhague. Nicolas Sarkozy a minimisé l’échec du sommet de Copenhague sur le climat, dans lequel il s’était personnellement beaucoup impliqué, en estimant que cette conférence avait tout de même « ouvert une porte sur l’avenir ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :