Sarkozy : réformer à tout va, mais le tout va ne va pas bien

La réformite aigüe du Président se heurte à de terribles obstacles. Sans parler des « habitués de la grève » comme à la SNCF, en matière judiciaire, face aux perspectives d’une profonde refonte de la procédure pénale, la grogne secrète des magistrats, et pas seulement de gauche. Pour les plus récalcitrants, comme à Paris, on les prive de travail intéressant. On les punit.Ce n’est pas forcément la bonne manière.

Pas plus que l’idéologue ultra libéral  Fillon n’avait besoin d’annoncer pour les fonc tionnaires des mesures suggérant que la fonction publique pourrait voir intégrer les mesures de licenciement. Rare maladresse à un mois des Régionales.

Les policiers viennent de manifester leur mauvaise humeur lors des élections professionnelles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :