People : pourquoi pas de Carla à San Remo

Version complétée à 15 h 30

Voici les paroles de Simone Cristicchi qui ont offusqué Carla Bruni :

« Elle dit quoi Carla Bruni?

Comment s’habille Carla Bruni?

Elle mange quoi Carla Bruni?

Il est sorti le nouveau disque de Carla Bruni?

Elle pense quoi Carla Bruni?

Comment marche Carla Bruni?

Comment se maquille Carla Bruni?

Nous sommes tous plus contents avec Carla Bruni.

Heureusement qu’il y a Carla Bruni »,

chante Simone Cristicchi, brocardant quelque peu la chanteuse « devenue une icône esthétique ». Mais le chanteur italien s’en prend également à Nicolas Sarkozy dans le refrain :

« Nous somme fait comme ça Sarko nò, Sarko si, si on parle de toi, il n’y a pas de problèmes ».

Pas de quoi fouetter un chat, n’est-ce pas ? Parce que, en plus, il faut éviter d’être irrespectueux à l’égard des artistes ?

Et une vision oblique de notre ami psychologue Jean-Pierre V.

Disons que ce texte est très bien écris puisqu’il est ambigü. Au sens premier des mots, on peut croire qu’il fait part des pensées d’un(e) fan de Carla Bruni avec ses questions (comme « Comment s’habille Carla Bruni? »). Du moins, c’est ce qu’on peut penser. Puis apparaissent deux vers qui ne sont plus des questions. Et c’est là que l’ambiguïté apparait dans sa toute splendeur :

<i>Nous sommes tous plus contents avec Carla Bruni. Heureusement qu’il y a Carla Bruni.</i>

C’est peut-être encore la pensée du fan, mais c’est peut-être aussi un renversemen, une ironie car les chances que cela soit réel sont faibles.

<i>Nous sommes tous plus contents avec Carla Bruni.</i>

heu? non, les socialistes ne diront pas ça, ainsi que tous ceux que la muse de notre président n’amuse pas. Donc la phrase est fausse, naturellement et évidemment fausse. Comme cela n’a pu échapper à l’auteur, le lecteur comprend que c’est ironique et que c’est la vanité ou l’orgueil du sujet qui est visé. Maintenant, allons plus loin ! Pourquoi cette ambiguïté sinon aussi pour pointer du doigt une autre ambivalence, visiblement internationalement connue ? En effet, à voir notre bon président et ses ministres annoncer de nouvelles lois qui existent déjà, nous avons l’image qu’ils veulent se donner : des sortes de supermen indispensables (alors,

« heureusement qu’ils sont là » et <i>Heureusement qu’il y a Carla Bruni</i>)

mais il y a aussi la réalité (qui tendrait à nous faire part de leur absence de jugement). Cette ambivalence entre cette volonté de se mettre en avant et le vide de leur décision (ou compétences), c’est la chanson que nous offre le gouvernement depuis un temps. Et finalement, le sujet visé par la chanson participe à ce mécanisme tout en en profitant. L’attaque est rude, mais intelligente. Il n’y a pas diffamation puisque c’est un fan qui parle ! Du moins, c’est sans doute la défense possible. Par contre, la réponse de la dame en question est moins intelligente car elle ne répond pas dans ce même mode de l’ambiguïté. Quant à savoir si c’est mérité, chacun répondra…

Publicités

4 Réponses to “People : pourquoi pas de Carla à San Remo”

  1. Tita Says:

    Disons que ce texte est très bien écris puisqu’il est ambigüe.

    Au sens premier des mots, on peut croire qu’il fait part des pensées d’un(e) fan de Carla Bruni avec ses questions (comme « Comment s’habille Carla Bruni? »). Du moins, c’est ce qu’on peut penser. Puis apparaissent deux vers qui ne sont plus des questions. Et c’est là que l’ambiguïté apparait dans sa toute splendeur :

    Nous sommes tous plus contents avec Carla Bruni.
    Heureusement qu’il y a Carla Bruni.

    C’est peut-être encore la pensée du fan, mais c’est peut-être aussi un renversemen, une ironie car les chances que cela soit réel sont faibles.

    Nous sommes tous plus contents avec Carla Bruni. heu? non, les socialistes ne diront pas ça, ainsi que tous ceux que la muse de notre président n’amuse pas. Donc la phrase est fausse, naturellement et évidemment fausse. Comme cela n’a pu échapper à l’auteur, le lecteur comprend que c’est ironique et que c’est la vanité ou l’orgueil du sujet qui est visé.

    Maintenant, allons plus loin !
    Pourquoi cette ambiguïté sinon aussi pour pointer du doigt une autre ambivalence, visiblement internationalement connue ? En effet, à voir notre bon président et ses ministres annoncer de nouvelles lois qui existent déjà, nous avons l’image qu’ils veulent se donner : des sortes de supermen indispensables (alors, « heureusement qu’ils sont là » et Heureusement qu’il y a Carla Bruni ) mais il y a aussi la réalité (qui tendrait à nous faire part de leur absence de jugement). Cette ambivalence entre cette volonté de se mettre en avant et le vide de leur décision (ou compétences), c’est la chanson que nous offre le gouvernement depuis un temps. Et finalement, le sujet visé par la chanson participe à ce mécanisme tout en en profitant.

    L’attaque est rude, mais intelligente. Il n’y a pas diffamation puisque c’est un fan qui parle ! Du moins, c’est sans doute la défense possible.
    Par contre, la réponse de la dame en question est moins intelligente car elle ne répond pas dans ce même mode de l’ambiguïté.

    Quant à savoir si c’est mérité, chacun répondra…

  2. dominique many Says:

    sais-tu la différence qu’il y a entre Sébastien Loeb, Champion du Monde de Rallye automobile, et Nicolas Sarkozy ? Loeb est le premier à Monte Carlo. et Nicolas est le dernier à monter Carla !
    (j’ai honte…)

  3. phmadelin Says:

    Tu peux rougir de honte, indeed !

  4. Tita Says:

    J’ai peut-être pie !

    Dans sa grande jalousie compétitive envers Obama, notre président adoré aurait dit qu’il n’est pas encore noir, mais qu’il a déjà Bruni.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :