Couleurs : la vraie question de Bertrand Delanoë

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Dans son blog, Bertrand Delanoë pose la vraie question à propos de la controverse qui oppose Eric Raoult à Marie Ndiaye. Les opinions de l’écrivaine ne seraient pas seules en cause. Peut-être sans l’exprimer ouvertement puisque c’est interdit par la loi, le député du 93 soulève-t-il un coin du voile raciste qui sous-tendrait l’idéologie de l’UMP.

Extrait du Nouvel Obs quotidien, ce matin

Bertrand Delanoë écrit que cette polémique « serait juste absurde si elle n’était pas profondément malsaine ». Le maire de Paris juge particulièrement malsaine « l’exégèse douteuse à laquelle se livre » Eric Raoult dans Le Monde daté de samedi. Réaffirmant que les propos de Marie NDiaye qualifiant de « monstrueuse » la France de Nicolas Sarkozy sont « inadmissibles », Eric Raoult ajoute: « Même Yannick Noah et Lilian Thuram n’en ont pas fait autant qu’elle ».
« Yannick Noah et Lilian Thuram ? Sa critique initiale ne portait donc pas exclusivement sur la liberté de parole des écrivains? (…) Serait-ce donc la couleur de leur peau qui inspirerait ce ‘rappel à l’ordre’, pas vraiment ‘républicain’? », se demande Bertrand Delanoë.
« A l’heure où un ministre ressent le besoin urgent de lancer un débat sur l’identité nationale, un député de la même majorité suggère que certains Français seraient avisés de se taire. Peut-être parce que leur ‘identité’ déplaît. Cette conception là de la France n’est pas la mienne. »

L’association SOS Racisme va dans le même sens que Bertrand Delanoë. « Nous voyons bien que la polémique lancée par M. Raoult ne concerne aucunement un devoir de réserve des écrivains mais un devoir de se taire de la part de grandes personnalités françaises qui ne correspondent pas à son ‘profil type’ du Français », écrit l’association dans un communiqué. « Les déclarations de M. Raoult viennent d’emblée illustrer le danger de la manipulation politique du thème de l’identité nationale. »

J’observe quand même que les autres leaders du parti se sont gardés d’entrer trop en profondeur dans la controverse.

Publicités

Une Réponse to “Couleurs : la vraie question de Bertrand Delanoë”

  1. Tita Says:

    humm.

    Parler de racisme est toujours très délicat.

    Pour affirmer que les propos de Eric Raoult sont du racisme, il faudrait que dans les mêmes conditions Eric Raoult ait eut des propos différents envers une personne plus « typiquement française ».
    En bref, :
    – Si (1) nous avions deux lauréats au Goncourt (dont un « français de souche » et un « français non de souche ») ;
    – Si (2) ces deux candidats auraient parlé d’une “monstrueuse France de Nicolas Sarkozy » ;
    – Et si (3) les paroles de Eric Raoult à propos des deux lauréats sont différentes (donc selon la couleur du lauréat),
    – Alors le racisme serait avéré.

    Cependant, on remarque tout de suite que c’est impossible à vérifier. Cela fait beaucoup de « si » et il n’y a qu’un lauréat par an.

    Ceci dit, l’ensemble des propos de Monsieur Eric Raoult laisse grande ouverte la porte de la suspicion de racisme. La phrase “Même Yannick Noah et Lilian Thuram n’en ont pas fait autant qu’elle”. laisse le lecteur inférer ce qui rassemble Yannick Noah, Lilian Thuram et Marie Ndiaye. Certes, ce n’est qu’une inférence et c’est le lecteur qui la fait. Cependant, il la fait pour décoder l’implicite (quasi-explicite) du député.

    La dénonciation de SOS-Racisme ou de Bertrand Delanoë n’est donc pas abusive.

    Pourquoi les autres leaders du parti ne disent trop rien ?

    – peut-être parce que c’est risqué d’accuser de racisme tandis que ce n’est pas à 100% certain.

    – peut-être parce qu’ils ne veulent pas être associés à des « revendicateurs idéologiques ». Les associations qui revendiquent pour les droits des minorités ne sont étrangement pas bien vues dans notre société. Par exemple, les féministes sont taxées d’extrémistes, etc. C’est ce qui explique qu’une femme au pouvoir évitera de faire des actions qui pourraient la faire passer pour « féministe ». Il en irait de sa « crédibilité ».
    L’idée sous-jacente, c’est quand même que s’occuper des femmes, des noirs etc… « ca ne fait pas trés sérieux. Après tout, ce ne sont que des femmes, des noirs, etc… Alors pourquoi s’en occuper ? » On notera alors qu’une telle idée pose le postulat qu’il y a des groupes (ethnie) plus sérieuse (mieux?) que d’autres. On n’est donc aussi pas loin du tout d’un racisme. Ainsi :

    – Peut-être que l’absence de réactions démontre un désintérêt sous-tendu par un racisme latent. Il se peut que les gens de « gauche » soient moins racistes que ceux qui se positionnent à droite, mais cela ne signifie surtout pas qu’ils ne sont pas racistes. Ils l’expriment souvent et simplement d’une manière plus cachée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :