Identité française : Sarkozy contre l’Europe ?

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Heureusement d’autres observateurs ouvrent à la réflexion des voies nouvelles. Dans un propos d’une rare sévérité sur le discours de Mon Président omniprésent dans le Vercors, le journalsite de RTL Jean-Michel Apathie se pose une question inattendue : Et si Nicolas Sarkozy ne soulevait pas cette affaire d’identité nationale par crainte et haine de l’Europe ? De grands sourires à Angelas Merkel, et des grimaces horribles dans son dos.

Si le discours d’hier contient une once de sincérité, fût-elle mal consciente, ce dont je doute, alors peut-être Nicolas Sarkozy se trouve-t-il tiraillé entre des obligations d’action avec ses partenaires européens et une pensée profonde, intime, intense, qui lui fait penser que la France se perd dans l’Europe et qu’elle en tire davantage de désagréments que de bénéfices […] On peut se demander sérieusement si malgré lui le pouvoir n’initie pas au travers de ce débat un procès de l’Europe. On peut se demander si, comme si souvent dans l’histoire, la créature ne risque pas d’échapper à son maître. En prétendant nous parler de la France, on nous parle d’autre chose, et c’est cet autre chose qui finira par s’imposer.

Personnellement, je persiste aussi à penser que Notre Président, et derrière lui Guaino et Besson, souffre surtout d’ un vrai problème d’identité personnelle. Il est né d’un père hongrois,  qui l’a vite oublié, il a été élevé moins par une mère très absente que par un grand-père Grec de Salonique ; il a été marié successivement à une Corse, une Hipsano-tzigane et une Italienne. Sans une bonne psychanalyse, personne ne s’y retrouverait. Et cette psychanalyse, apparemment, il n’en a pas bénéficié. Et comment un homme qui ne fume pas, qui ne boit pas, qui ne mange pas peut-il comprendre quelque chose à l’identité française?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :