Liberté de parole : Albert Camus

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Ma correspondant Marie-Ange me transmet ce commentaire pour illustrer la liberté de parole nécessaire aux écrivains :

Mr Raoult a sûrement confondu le prix Goncourt avec le bon point qui
récompense l’élève bien sage; comme le rappelle Bernard Pivot,le devoir de réserve n’existe “pas plus pour les lauréats du Goncourt que pour ceux du Nobel auxquels il est arrivé parfois de tenir des propos très engagés. Lors de sa réception du Nobel, en 1957, le discours de Camus avait fait couler beaucoup d’encre”. Il avait asséné :

” L’ écrivain est porte parole de ceux qui ne savent pas ou ne peuvent pas parler”

Pour satisfaire Mr Raoult il faudrait donc exclure du prix Goncourt les écrivains engagés et non conformistes…Pourtant en 2007, N.Sarkozy avait organisé un déjeuner en l’honneur de l’anniversaire des 50 ans du prix Nobel d’Albert Camus au cours duquel il a vanté “le non conformisme de Camus par rapport aux élites françaises”…
En s’exprimant ainsi, Marie Ndiaye n’a fait qu’émettre son opinion et cet épisode malheureux ne la fera certainement pas changer d’avis, mais lui donnera sans doute l’envie de rajouter le nom de ce député à ceux d’E.Besson et B.Hortefeux.
Je viens d’entendre sur LCI la réaction de Frédéric Mitterrand: apparemment, notre ministre ne se mouille pas et se contente de déclarer que chacune des 2 parties a le droit de s’exprimer…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :