Sécurité : plus ou moins d’agents pour les forces de l’ordre ?

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Mon lecteur Laurent Opsomer me transmet cette information qui mérite réflexion.

Projet de Loi de finances F 2010 : http://www.lagazettedescommunes.com/actualite/36241/securite/plf_2010_brice_hortefeux_promet_10_754_recrutements_policiers_gendarmes.htm

Il en ressort que Brice Hortefeux promet 10.754 recrutements de policiers et gendarmes

  • Pour la police, il s’agira de « 40 commissaires, 100 officiers, 1.500 gardiens de la paix, 1.600 adjoints de sécurité et cadets de la République, ainsi que 1.000 personnels administratifs, techniques et scientifiques », a précisé le ministère de l’Intérieur.
  • Dans la gendarmerie, ces recrutements porteront sur « 315 officiers, 1.243 sous-officiers, 3.840 gendarmes adjoints volontaires et 1.116 personnels administratifs, techniques et scientifiques », a-t-on indiqué de même source. […]
  • Toutefois, notamment en raison de la révision générale des politiques publiques (RGPP), la police perdra dans le même temps « 1.390 (postes) équivalents temps plein et la gendarmerie 1.354 », a relevé Michel Diefenbacher. Pour le groupe socialiste, Delphine Batho a d’ailleurs souhaité « stopper la RGPP pour les forces de sécurité », en soulignant que les effectifs de police passeraient d’aujourd’hui « 146.000 à 138.000 en 2014 ». »

BREF, NON SEULEMENT ON DEGRAISSE MAIS ON PRECARISE DE SURCROÎT !

POLICE : 1500 GPX – 1390 = 110 de gain mais 1600 ADS et Cadets derrière. Que vont devenir en fin de contrat ces derniers ?

GENDARMERIE : 1243 sous-offs – 1354 = 111 de perte… Même question que précédemment pour les GAV.

Le chiffre du recrutement semble considérable, mais il faut savoir que la plupart des « entrants » remplacent des « sortants » pour départ à la retraite.

Publicités

6 Réponses to “Sécurité : plus ou moins d’agents pour les forces de l’ordre ?”

  1. Fabien Says:

    Police: a-t-on le détail des prévisions entre ADS et Cadets ?

  2. Opsomer Says:

    A l’heure actuelle, l’administration centrale est incapable de dire quoi que ce soit à qui que ce soit à ce propos ! C’est le flou le plus artistique en la matière, même pour les organisations syndicales qui ont saisi les instances à ce sujet pour obtenir des éclaircissements.

  3. phmadelin Says:

    Réponse de mon informateur : A l’heure actuelle, l’administration centrale est incapable de dire quoi que ce soit à qui que ce soit à ce propos ! C’est le flou le plus artistique en la matière, même pour les organisations syndicales qui ont saisi les instances à ce sujet pour obtenir des éclaircissements.

  4. Fabien Says:

    merci Laurent et Philippe…
    j’attendrai donc pour voir si je publie un troisième volet sur le cadet des soucis du ministre, les Cadets.

  5. Opsomer Says:

    En attendant, je vous invite à découvrir l’avis présenté par Guy Geoffroy sur la sécurité dans le cadre du projet de loi de finances pour 2010 :
    http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/budget/plf2010/a1974-tVIII.pdf

    Voici, par exemple, ce que l’on peut y lire : « Compte tenu du contexte budgétaire, la mission sécurité ne peut pas échapper à l’effort de rationalisation mis en oeuvre dans le cadre de la révision générale des politiques publiques. » Le parlementaire ajoute : « Le plafond d’emplois du programme « police nationale » pour 2010 est de 144 790 emplois, soit une diminution de 1390 ETP » donc il y a bien une baisse des effectifs dans la police nationale, baisse qui frappe en priorité gardiens de la paix (GPX) et gradés. Même remarque pour la gendarmerie.

    Mieux, le rapporteur remarque ensuite :  » Sur la période 2008-2011, le bilan de la RGPP devrait se traduire par une diminution du plafond d’emplois sur la période de 4829 ETP. Pourtant, dans le même temps, la police nationale se voit attribuer des missions nouvelles, lesquelles se traduisent par la création de nouvelles structures, phénomène d’ailleurs critiqué par les représentants syndicaux rencontrés par votre rapporteur pour avis. Au total, le directeur général de la police nationale évalue à 6.000 les effectifs nécessaires pour financer les nouvelles priorités ». Cherchez l’erreur !

    Conséquences : « Afin de répondre aux contraintes de la RGPP et aux besoins nouveaux, la police nationale est donc contrainte d’agir par redéploiements internes. » Bref, comme va déshabiller Paul pour habiller Pierre, à moins que ce ne soit le contraire au gré de l’actualité, des faits divers.

    Dans cette perspective sont évoqués, pêle-mêle, la baisse du temps de travail hebdomadaire, la baisse des jours de RTT pour les agents en
    cycle hebdomadaire, la fin de la pratique de l’heure non sécable, la réduction du format des CRS, la suppression d’écoles de police « dans la mesure où les flux d’entrée attendus dans les prochaines années sont de l’ordre de 1700 » (chiffre qui ne permettra ni de solder le nombre de lauréats au concours de GPX en attente d’incorporation, ni d’offrir un avenir professionnel aux Adjoints de sécurité et Cadets de la République en cours de contrat), etc. En résumé que du bonheur pour les fonctionnaires de police invités à faire plus avec moins… le tout dans des conditions de travail extraordinaires puisque « les dépenses de fonctionnement courant subissent une nouvelle diminution de 9 %. » C’est bizarre mais le budget de l’Elysée a encore augmenté cette année, surtout pour d’obscurs frais de sondages. Et si on interrogeait les policiers à ce sujet ?!

  6. Opsomer Says:

    Un dossier difficile que celui des ADS et autres cadets de la République ! Une certitude : les 600 ADS recrutés cette année sont actuellement en école et 900 cadets ont entamé leur scolarité au mois d’octobre dernier (qu’ils achèveront en septembre prochain). Voilà pour 2009 mais pour 2010, rien… malgré les annonces officielles. Faut-il alors conclure à un enfumage politique à ce sujet comme pour d’autres ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :