Mon clavier, 1er novembre – 2

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

6 novembre

Nouvelle version de cette pager, allégée de certains commentaires inpportuns

Je rappelle que je répète volontairement le même texte tous les matins. C’est la nouvelle technique d’information inaugurée par le quotidien “La Repubblica” de Milan.

“Mon Président” nous ruine pour donner beaucoup de plaisir aux riches. Pour comprendre, analysez l’évolution et le profil et du déficit budgétaire – qui avec 141 milliards d’euros va atteindre près de 8,5 % du PIB – et de la dette publique, 84 % du PIB. finances-publiques-il-nous-ruine

Sans compter les 50 milliards d’Euros du grand emprunt, toujours en devenir.

§ Les journalistes veulent-ils la peau de Nicolas Sarkozy ? Frédéric Lefebvre l’affirme dans un entretien avec Jean-Michel Apathie, RTL ( Lefebvre était rasé, pour une fois) . Guy Birenbaum s’est emparé du sujet pour son émission « Ligne jaune », Arrêt sur image. Ses invités ont-ils été vraiment convaincants ? Jugez-en 1767992_les-medias-ont-ils-decide-de-destabiliser-nicolas-sarkozy.html#xtor=EPR-275-[NL_732]-20091101-[medias-web] Pour mon compte, je pense que les journalistes essaient souvent et tout simplement d’exercer leur métier, c’est-à-dire de ne pas répéter le message officiel.

§ Puis-je indiquer que malgré mon éloignement politique de Jacques Chirac et le fait que j’ai apporté un élément décisif sur sa mise en cause judiciaire dans mon livre « Les Gaullistes et l’argent », je reste pour le moins circonspect quant à son renvoi en correctionnelle. Ça sent le règlement de compte ranci. C’est un mauvais moyen pour le monde judiciaire de démontrer l’utilité des juges d »instruction. A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ! chirac-les-accusations-de-la-juge-simeoni

§ Retour de Corse. J’ai photographié la chèvrerie d’Yvan Colonna, dont s’occupe aujourd’hui son fils Jean-Baptiste

P1070508
La chèvrerie de Colonna, au nord de Carghese

. Et une évidence s’est imposée : Colonna n’a jamais été un berger, contrairement à la formule qui lui pend aux basques, mais chevrier. Vous ne voyez pas la différence, et pourtant il y en a une, et de taille : les chèvres osnt beaucoup plus indépendantes que les moutons.

§ Deuxième observation : j’ai  publié hier le texte remarquable de mon ami avocat, Dominique X., à propos de la condamnation par la Cour européenne de justicegarde-a-vue-et-droits-de-lhomme-la-cour-europeenne-de-strasbourg-se-fache. Si les principes énoncés avaient été appliqués par les policiers pendant l’enquête, jamais Colonna n’aurait pu être mis en cause puisque les seules « preuves » pesant contre lui sont les déclarations de certains de ses anciens petits camarades et de leurs amies pendant des garde à vue très contestables. Sans ces soi-disant « aveux », jamais l’accusation n’aurait pu charpenter son dossier.

§ Troisième élément : j’ai obtenu communication du mémoire préparé par Maître Patrick Spinosi en vue du recours de Colonna devant la Cour de Cassation. Je vous en reparlerai. Il est prévu que le recours devant la Cour de Cassation intervienne au mois de février.

§ Raffarin et deux dizaines d’autres sénateurs veulent la réforme des compétences des élus territoriaux avant le vote sur la nouvelle formule de taxe professionnelle.taxe_professionnelle__raffarin_ne_signera_pas.html

§ Vous pouvez lire, avec prudence et circonspection, le texte de Thierry Meysan, consacré à la torture dans les prisons américaines. Les éléments présentés sont corroborés par de nombreuses autres informations article162377.html.

§ En attendant, vous pouvez toujours lire…

  • Dans le Secret des Services, aux Editions Denoël. Avec le récit détaillé de l’affaire Clearstream. Et de l’affaire Farewell, de première main, là aussi.
  • le manuscrit de la “Sérénade italienne“, thriller, en chargement libre fiction-la-serenade-italienne
  • et le manuscrit de “Nuits bleues, la saga d’un fugitif“, également en chargement libre fiction-nuits-bleues

commentaires conservés

Marie-ange Marie dit :
43UTCp30UTC11bMon, 02 Nov 2009 13:23:43 +0000UTC 9,2008 à 9:48 p11 modifier

Je pense souhaitable de recentrer le débat: le quipropos semble venir du fait que Justine a pensé que, Philippe faisait de la publicité pour des livres
qu’il aurait écrits sur Yvan Colonna( dont les titres sont cités à la fin de son billet): en fait, d’une part,ces livres ne traitent absolument pas de cette affaire et d’autre part ils sont à télécharger gratuitement…
Philippe Madelin fait partie d’une “espèce rare” de journalistes qui ne se
contentent pas de reproduire des informations, sans vérifier ses sources…
Peut-être ces informations déplaisent-elles à certains mais l’agressivité à son égard me semble quelque peu déplacée; d’autant que son billet était fort intéressant: il est en effet important de souligner et de faire connaître la position de la Cour Européenne de Justice sur les principes à respecter lors des garde à vue, principes totalement bafoués lors de l”affaire Erignac. Ce sont effectivement les aveux obtenus dans des conditions que condamne la Cour Européenne de Justice qui ont conduit à l’inculpation et à la condamnation d’Yvan. C’est là que doit se situer le débat!

CHRISTINA BIANCA TRONCIA dit :
28UTCp30UTC11bMon, 02 Nov 2009 15:32:28 +0000UTC 9,2008 à 9:48 p11 modifier

Et voilà, Philippe, encore une fois, je me sens obligée de réagir ! Non seulement à certains de vos propos mais aussi et surtout aux propos de vos commentateurs !!! Vous d’abord, je vous cite : “Et une évidence s’est imposée : Colonna n’a jamais été un berger, contrairement à la formule qui lui pend aux basques, mais chevrier. Vous ne voyez pas la différence, et pourtant il y en a une, et de taille : les chèvres osnt beaucoup plus indépendantes que les moutons.”

Et moi, je précise que le métier de chevrier est d’autant plus difficile que même si, et justement parce que, les chèvres sont plus indépendantes, le métier de berger de brebis, car lorsque l’une de ses chèvres est en difficulté, le chevrier doit être plus que perspicace pour aller tout d’abord la dénicher et la sortir de ses difficultés et surtout savoir la soigner, ces “jolies et entêtées artistes” étant de nature bien plus ardues que les douces brebis sans parler du très mauvais caractère de ces messieurs les boucs qu’il faut savoir gérer avec une certaine poigne !!! Ces dames n’ont pas, par exemple, un estomac cuirassé comme on pourrait le croire lorsqu’on les voit se régaler de buissons épineux, au point de tout pouvoir avaler sans soucis et il leur arrive aussi d’avoir quelques problèmes d’accouchement difficile, etc. que seul un “berger chevrier” sera capable de soulager ! De plus, pour aller les traire, je lance le défi à beaucoup pour aller faire une tentative ! Les difficultés donc ne sont pas amoindries pour le chevrier par rapport au métier de berger de brebis ! Vous aurez compris que j’aie une admiration sans failles pour ces personnes pratiquant ces deux beaux métiers, parmi lesquelles Yvan, bien solitaires, ayant peu l’habitude de communiquer mais si riches de connaissances de la nature et de la rude vie des montagnes et si créatifs pour la plupart (sculpteurs, musiciens, poètes, conteurs, etc.) ! Ils en auraient tant à apprendre à qui prendrait la peine de les écouter et d’aller les rencontrer surtout (peu ont le courage d’aller crapahûter en montagne pour aller les découvrir et découvrir leur beau métier !) ! Je crie donc : “Stop aux a priori !!!”

Ceci est mon humble avis ! Pace e salute ! Auguri !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :