La faute de Sarko, père et fils

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Mon ami Dominique M., un avocat, lecteur assidu de mon blog (et de Facebook), mais pas du tout « left hand », comme moi, me communique ses « impressions d’actualité » comme on parle d’impressions d’audience pour les procès. Il est gentil. Mais pas tendre ! Je ne veux pas que son analyse tombe dans l’oubli d’un simple commentaire !

Bien sûr, Jean Sarkozy a été élu et pas nommé par son père, ce qui fait un sacré distingo avec ces potentats africains qui feraient bien dese taire sur le sujet.

Bien sûr, Nicolas Sarkozy a le droit d’aller dans le restaurant qu’il veut pour retrouver ses amis, et porter une montre Rolex s’il en a les moyens,

Bien sûr, il n’est pas interdit de prendre des vacances sur le bateau d’un ami, fut-ce un yacht de Monsieur Bolloré.

Mais Nicolas et Jean Sarkozy oublient juste une chose : NS est Président de la République. et en tant que tel, tous ses actes et ceux de ses proches, ont vocation à être analysés, interprétés, et ont valeur de symboles.

C’est précisément la raison pour laquelle, la nomination de Jean Sarkozy à la Présidence du Conseil d’Administration de l’EPAD, si elle ne souffre d’aucune illégalité, renvoie une image désastreuse du pouvoir et de ceux qui l’exercent. En ce qu’elle vient -hélas- donner raison à cette pensée de Tocqueville : “le suffrage universel ne fait que légitimer l’exercice du pouvoir par ceux qui l’ont déjà.”

Comment des personnes d’ordinaire si soucieuses de leur image (cf le procès de Nicolas et Carla à la compagnie Ryanair qui l’avaient utilisée dans une publicité; cf la “retouche” des bourrelets du Président sur une photo dans Paris-Match) ne peuvent-elles pas comprendre que le bling-bling, l’étalage ostensible de ses richesses ou de son pouvoir, est désastreux en termes de communication ?

Il ne suffit pas de parvenir à des hautes fonctions, encore faut-il avoir la carure, la prestance et la dignité de l’emploi.

En cela, Sarko père et fils me font un peu penser à un gagnant du loto qui n’a pas l’habitude d’évoluer dans un certain milieu et étale son luxe de manière totalement décomplexée, avec vulgarité.

Mon ami est bien méchant en évoquant la communication, puisque Mon Président a placé la communication au rang des outils majeurs de sa politique !

Publicités

6 Réponses to “La faute de Sarko, père et fils”

  1. Dominique Many Says:

    Mon cher ami,

    Tu publies un lien vers un article qui parle d’amnésie collective s’agissant de cette lamentable affaire, et rappelle que notre vie politique a déjà connu bien des dynasties : les Debré, les Mitterrand père et fils (ne manquait que le Saint-Esprit), les Joxe, les Chirac…

    Sauf que. Jusqu’à présent, ces aimables rejetons, cousins, neveux et compagnie, avaient au moins la décence d’avoir fait quelque étude et possèder un minimum d’expérience et de compétences. Tu ne peux pas comparer un Pierre Joxe avec un Jean Sarkozy.
    ce qui choque en l’espèce n’est pas tant que Jeannot mette ses pas dans ceux de son père. Ils sont légion ceux qui deviennent dentiste, médecin ou journaliste « comme papa » et même, tout le monde peut comprendre que le papet joue un peu du piston pour aider la progéniture à décrocher un stage ou un emploi chez un ami.
    Non, en l’espèce, ce qui interpelle, c’est non seulement le jeune âge de l’impétrant, mais surtout son absence quasi totale d’études, et de connaissances basiques pour occuper de si hautes responsabilité. si la valeur n’atteint pas le nombre des années, il me fait peur, le Jeannot, à prendre la barre d’un tel paquebot, fut-il épaulé par des pilotes et capitaines en second : avec pour tout bagage, son bac + 1 à 23 ans, âge auquel je me targais d’une hypokâgne et d’une maîtrise en droit. si le capitaine poursuit ses études sans jamais les rattraper, alors son gros bateau aura des allures de Titanic.
    enfin, pareille nomination paraît une insulte faite à la compétence et à l’expérience, de personnes méritantes qui pourraient fort bien occuper ce poste, mais qui ont pour seul tort de ne pas s’appeler Sarkozy.
    Et tu connais la devise d’Audiard : « la justice, c’est comme la Sainte Vierge : il faut bien qu’elle fasse son apparition de temps en temps, sinon, le doute s’installe ! »
    Cette affaire me plonge en plein doute.
    Bien à toi

  2. Marie-ange Marie Says:

    Dans une récente interview publiée par le Point, Jean Sarkozy, nous
    confie ,de façon assez puérile , les notes qu’il a obtenues dans les matières de La 2eme année de Droit,qu’il a validées :
     » J’ ai validé trois matières de ma 2ème année présentée .Et je peux même vous donner les notes: 11 en histoire politique, 14 en finances publiques et 19 en droit immobilier et en droit civil.
    « http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-10-15/entretien-au-point-interview-les-confidences-de-jean-sarkozy/920/0/385777.
    Ce qui m’interpelle c’est le 19; non pas la note en elle-même, mais la matière dans laquelle il l’a obtenue: droit immobilier droit civil…
    A mon époque, (lointaine il est vrai j’ai obtenu ma licence en 1980, alors que j’avais 20ans), il y avait bien une matière droit civil, dans laquelle il y avait l’étude du droit des biens, et une autre matière, le droit immobilier ,
    (que l’on n’abordait d’ailleurs pas en 2eme année), mais de droit civil immobilier, point. Bref, j’espère que notre petit dauphin ne confond pas les matières…
    Enfin, ceci pour signaler à nos jeunes candidats à des postes importants, que, s’ils n’ont pas le diplôme requis pour le poste, ils n’oublient pas de préciser leurs notes,et tout comme J.S, de donner une date prévisionnelle de l’obtention dudit diplôme ( pour ce dernier il affirme qu’il aura sa licence dans un an et demi; cool!)
    Je voulais également constater qu’une fois encore, notre président a changé d’avis puisqu’il déclarait au point le 20/5/2009:
     » Il (son fils), doit faire les choses tranquillement, calmement, sans aller trop vite »http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2009-05-20/l-irresistible-ascension-de-jean-sarkozy/917/0/345134 .
    Bah, certainement le droit à l’erreur dont il a parlé récemment…
    Et puisque Dominique Many conclut son très intéressant commentaire par une citation d’Audiard, cela me rappelle une réplique des « Tontons flingueurs » : « les cons ils osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît »..
    Amicalement,

  3. Eliott Says:

    ravie de voir que tt le monde ne se laisse pas berner par la bêtise humaine, y en a tant et tant qui gobent tt et n’importe quoi, la lutte continue Marie-Ange, tu serais pas un peu corse,à tout hasard?

  4. phmadelin Says:

    Je peux en effet révéler que Marie-Ange est corse. Ça arrive : on peut être corse sans être pour autant une bandit barbare !

  5. Marie-ange Marie Says:

    Bandit barbare, non, mais parfois coupable de crime de lèse majesté, peut-être….
    Je reviens sur ce petit « lapsus » volontaire à n’en pas douter, de J.Sarkozy.
    Je reprends sa déclaration: » J’ai validé 3 matières (….) et je peux même vous donner mes notes: 11 en histoire des idées politiques, 14 en finances publiques, et 19 en droit immobilier et en droit civil », ce qui fait donc 4 matières;ou J.S a habilement mélangé droit civil, droit des biens-mobiliers et immobiliers- avec la spécialité que constitue le Droit Immobilier
    ou le droit immobilier a juste été cité pour rassurer l’opinion publique…
    Un 19 en droit immobilier, lui semble légitimer son accession au poste de président de l’EPAD.
    En conclusion, soit il est incompétent ( confond le droit civil et le droit immobilier), soit il est menteur…
    Oups, rassurez-moi cher Philippe, je ne fais pas preuve de barbarie en écrivant cela?

  6. phmadelin Says:

    A mon avis, il n’est pas assez malin pour être menteur, vraiment menteur. Il se contente de confondre, probablement parce qu’il n’a jamais ouvert un livre des matières citées. Et comme il est corse par sa mère, il est forcément un peu barbare. J’en viens même à douter des notes avancées. On pourrait en causer des heures entières !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :