1,57 Milliards de musulmans dans le monde : un chiffre à comprendre

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

1,57 milliards de musulmans dans le monde. Laurent Opsomer, qui devient l’un de mes contributeurs favoris, a essayé d’analyser les données de l’enquête publiée par La Croix, qui révèle ce chiffre. Enorme, mais à nuancer. J’ai apporté quelques précisions à son texte.

Selon La Croix on compterait 1,57 milliard de musulmans dans le monde.” “La Croix” se contente de rapporter les données d’un rapport américain dont voici le lien :
http://pewforum.org/docs/?DocID=450

1,57 milliards de musulmans, soit un homme sur quatre dans le monde, chiffre à comparer à celui des chrétiens sur Terre, évalué à 2,1 à 2,2 milliards.

Cette enquête est d’autant plus intéressante qu’elle met en exergue des réalités souvent ignorées, voire occultées. Ainsi, 60 % des musulmans vivent en Asie alors que seuls 20 % se trouvent au Moyen-Orient et au Maghreb, 15 % dans les pays d’Afrique subsaharienne, 2,4 % en Europe et 0,3 % aux États-Unis et en Amérique du Sud. L’Indonésie est ainsi le pays qui compte le plus de musulmans avec 203 millions tandis que quelque 38 millions de musulmans vivent en Europe, dont 16 millions en Russie, 4 millions en Allemagne – en majorité d’origine turque – et 3,5 millions en France – d’origine maghrébine ou sud saharienne. D’ailleurs, les musulmans d’Europe ne sont pas tous issus de l’immigration…

… puisque que des peuples européens comme les Kosovars, les Albanais, une fraction importante des Bosniaques et une grosse minorité bulgare sont musulmans depuis leur conversion forcée par la Turquie à partir du 16° siècle, sans compter Chypre Nord, auxquels s’ajoute une minorité de convertis européens récents.

Photo PhM : à Mostar, en Bosnie, par un seul clocher en vue, que des minarets. Et pourtant nous sommes en pleine Europe !

Photo PhM : à Mostar, en Bosnie, pas un seul clocher en vue, que des minarets. Et pourtant nous sommes en pleine Europe !

Le rapport ajoute qu’environ 317 millions musulmans, soit le cinquième des musulmans dans le monde, vivent dans des pays où les musulmans ne constituent pas la majorité de la population.
Les trois quarts des musulmans qui vivent en tant que minorité sont établis dans cinq pays : Inde (161 millions de musulmans), Éthiopie (28 million de musulmans), Chine (22 millions de musulmans), Russie (16 millions de musulmans) et Tanzanie (13 millions de musulmans).
Par ailleurs, les deux tiers des musulmans vivent dans dix pays, dont six sont en Asie (Indonésie, Pakistan, Inde, Bengladesh, Iran et Turquie), trois en Afrique du Nord (Égypte, Algérie, Maroc) et un seul pays subsaharien, le Nigeria.

Le rapport est en partie inexact sur ce point car il omet de mentionner la plupart des Etats sub sahariens de l’Afrique l’Ouest, Tchad, Niger, Mali, Guinée, Sénégal et Mauritanie sont très majoritairement musulmans, tout comme le Soudan et la Somalie à l’Est, l’archipel des Comores dans l’océan indien

Ce rapport bat aussi en brèche l’idée préconçue selon laquelle les musulmans sont des Arabes et les Arabes sont des musulmans. Ainsi, les Turcs et les Iraniens ne sont pas des peuples arabes bien que musulmans tandis que des Libanais et des Égyptiens sont des Arabes mais chrétiens (coptes, chrétiens d’Orient).

Mieux, il nuance le concept de l’Islam perçu comme un bloc monolithique alors que cette religion est profondément divisée entre sunnites et chiites ; La grande majorité, soit 87 à 90 %, des musulmans du monde sont des sunnites, contre 10 à 13 % de chiites. Toutefois, deux critiques à ce propos : d’abord, le rapport ne prend pas en compte les dérives sectaires de l’Islam comme le kharijisme, ensuite, il fait l’impasse sur les différents courants qui tiraillent le sunnisme ; depuis le XIIIème siècle, quatre écoles sont reconnues comme canoniques par l’ensemble de la communauté sunnite, à savoir : l’école hanifite (environ un tiers des sunnites suivent les rites hanifites) ; le chafiisme ; le malikisme ; l’hanbalisme.

Le fantasme de l’invasion

Selon le professeur Raphaël Israeli, de l’Université hébraïque de Jérusalem, au moins 100.000 citoyens français et britanniques se seraient convertis à l’Islam au cours de la décennie écoulée. Néanmoins, son livre intitulé “The Third Islamic Invasion of Europe” [La troisième invasion islamique de l’Europe] est contestable sur bien des points et occulte d’autres réalités telles que les musulmans convertis au christianisme ou au judaïsme. En résumé, cet ouvrage partisan vise plus à faire peur à partir de préjugés et d’a priori qu’à informer réellement ; c’est une lecture extrémiste à destination d’autres extrémistes puisque, comme toujours, les extrémismes se nourrissent entre eux.

Comme il n’a probablement pas accès à des messages diffusés par des milieux juifs extrémistes, Opsomer ignore sans doute que de façon récurrente sont répandues des informations alarmistes sur « l’invasion musulmane en occident ». La dernière en date révélait que vers 2030, ou même avant, après la basculement de l’Europe entière seraient proclamée l’Union des Etats musulmans d’Amérique, en lieu et place des Etats-Unis d’Amérique, après la conversion des Américains à l’Islam. Ces prévisions apocalyptiques se fondent sur des projections mathématiques fondées sur une donnée essentielle : les communautés musulmanes seraient plus prolifiques que les autres.

L’objectif est évidemment simpliste : il s’agit de démontrer qu’Israël est en danger extrême.

Publicités

2 Réponses to “1,57 Milliards de musulmans dans le monde : un chiffre à comprendre”

  1. Meyer Says:

    J’admire la précision du chiffrage !!!compte tenu des difficultés d’élaborer des statistiques fiables (recensement aléatoire dans certains pays,impossibilité ailleurs d’appréhender convenablement ces chiffrages )

    Merci toutefois pour ces indications précieuses

  2. Cécile Says:

    Les musulmans sont quasiment perçus aujourd’hui comme les juifs l’étaient en 1933 en Allemagne (« parasites », « invasion », « dangereux »,…). Dommage que l’Homme n’apprenne pas les leçons du passé!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :