Justice : précisions sur la Garde à vue

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Réponse à mon interrogation sur l’application des mesures sur les garde-à-vue, que m’adresse un de mes correspondants. Lisez bien le billet jusqu’au bout : la chute vaut la peine.

L’article 6 de la Convention Européenne des droits de l’Homme, stipule que toute personne accusée d’une infraction pénale a droit à “se défendre elle-même ou a avoir l’assistance d’un défenseur de son choix”.
Le Comité des droits de l’Homme de l’ONU et la Cour Européenne des droits de l’Homme ont considéré que ces dispositions étaient applicables aux périodes précédant le procès, notamment les GAV.
En 1997, le Comité des droits de l’Homme de l’ONU s’est inquiété de la GAV prolongée en vertu des lois antiterroristes en vigueur en France, et a recommandé à la France de rendre ses lois conformes aux exigences européennes. Mr Alvaro Gil Robles a également recommandé de réformer l’accès à l’avocat “dans l’intérêt du respect des droits fondamentaux du gardé à vue”.
J’ai trouvé ces renseignements dans un article de Human Rights Watch
http://www.hrw.org/fr/node/62153/section/6.

Mais je dois avouer, qu’un passage m’a interpellée: c’est la déclaration d’un juge du tribunal correctionnel: ” Les aveux ne constituent pas la “reine de toutes les preuves” et les condamnations ne se fondent pas uniquement sur ces aveux”…

Enfin, me dis-je, un juge qui reconnaît qu’il ne serait pas juste de condamner un homme sur la foi de simples aveux…A la fin de cette déclaration l’auteur renvoie le lecteur à la note180: je m’ y rends, avide de connaître l’identité de cet honnête homme: je cite” correspondance électronique de Human Rights Watch avec le juge J.C Kross Paris 21/2/2008″….

Jean-Claude Kross est, dois-je le rappeler, l’Avocat général qui a requis la peine la plus lourde contre Yvan Colonna. Sans la moindre preuve défendable, sur la base d’aveux obtenus dans des conditions tout à fait suspectes en garde à vue.

Publicités

Étiquettes : , , , ,

4 Réponses to “Justice : précisions sur la Garde à vue”

  1. Cécile Says:

    Jean-Claude Kross ou le sarkozysme/lefebvrisme appliqué à la justice!

  2. phmadelin Says:

    Pas mal vu. Malheureusement, il n’y a pas que lui. Bonne journée. Si vous avez envie de publier qqch par mon intermédiaire, à votre disposition.

  3. Cécile Says:

    C’est malheureusement vrai. S’il n’y avait que lui, ça pourrait encore passer mais là, c’est difficile à cacher.

    Merci de votre proposition. Je vous tiendrai au courant si tel est le cas.

  4. Cécile Says:

    En y repensant, M. Kross va pouvoir vous retaper dessus dans le tome 2 de ses mémoires avec cet article!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :