Après le « plaider coupable » de Sarkozy

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Deux réactions de mes lecteurs à retenir, elles se complètent

L’inéquité

Je trouve choquant de la part du président de la République Française d’évoquer, des problèmes nationaux dans lesquels ,qui plus est, il se trouve impliqué, alors qu’il se trouve à l’étranger et est censé gérer des problèmes internationaux ( d’autant plus qu’il me semble inutile de
faire de la publicité à l’affaire Clearstream, car quelqu’en soit l’issue, notre
république n’en sortira pas grandie…).
Ensuite, bien sûr se pose à nouveau le problème de notre Justice; il y a en premier lieu le porte parole de l’UMP, F Lefèbvre qui confond plaignant et victime, puis Nicolas Sarkosy, qui bafoue une fois encore le principe fondamental de la présomption d’innocence dont il est pourtant le garant de part son statut de président du Conseil Supérieur de la Magistrature!
Mais, cette récidive risque d’avoir des conséquences, car, comme vous le soulignez,” les mis en cause ne sont pas de simples bergers corses” (bien que je répugne à admettre qu’il existe une justice à 2 vitesses ) ; d’ailleurs maître Herzog semble avoir perdu son sens de l’humour et de la répartie, qui lui avaient fait rétorquer lors de la plainte d’Yvan Colonna pour non respect de la présomption d’innocence, que N.S avait simplement été ” visionnaire”.
J’ai également été choquée de la réponse de N.Sarkosy, qui alors que les avocats de D de Villepin dénonçaient l’inéquité du procès du fait de la présence du Président de la République sur le banc des plaignants, avait souligné avoir “déposé plainte alors qu’il n’était pas encore chef de l’Etat”; pas plus qu’il n’était chef de l’Etat et donc couvert par l’immunité présidentielle lorsqu’il a accusé Yvan Colonna d’être l’assassin du préfet Erignac… Et pourtant, c’est bien cette immunité présidentielle qui a été brandie pour lui éviter d’être jugé…
N.S semble avoir toutes les raisons d’avoir confiance dans les juges, et nous, toutes les raisons de nous méfier de notre justice!
Où est la justice dans un procès où sont connus les victimes et les coupables avant le jugement?

La culpabilité et la manipulation

Deuxième réaction

Notre bon président dit “les coupables devaient être traduits devant un tribunal correctionnel”
Et je suis d’accord, les coupables doivent être punis.

Là où est la faute de notre récidiviste national c’est de déclarer les accusés “coupables” avant le tribunal (qui seul à ce pouvoir).

Sa phrase est donc perverse pour deux raisons :

1) pour la plupart des gens, les coupables doivent être punis et la punition passe par le tribunal. « La plupart des gens » ne sera donc pas perturbée par la déclaration présidentielle car leur croyance se rapproche de cette déclaration. De fait, il ne vont pas comprendre les réactions des spécialistes ; réactions qui seront alors perçue comme excessives, voire suspectes.

2) La présomption d’innocence est balayée et les accusés sont alors présentés à l’opinion du public comme des coupables (ce qui semble arranger notre bon président). Pis encore ! Les réactions des spécialistes vis-à-vis de la déclaration présidentielle (qui n’est pas comprise mais probablement perçue comme excessive) rendent la position du président encore plus crédible aux yeux des gens.

Belle manipulation !

Publicités

2 Réponses to “Après le « plaider coupable » de Sarkozy”

  1. Fabien Says:

    Et si cette sortie de plus n’était destinée qu’à détourner l’attention, et à éviter que l’on ne parle d’autres agissements de ce même individu, comme cette dépense :
    http://herveferon.fr/addcomment.php?bid=420 relevée le 23 au matin (heure française) par un député PS se trouvant aux USA. personne ne se pose, semble-t-il, ce genre de questions.

  2. phmadelin Says:

    Intéressant. Mais je ne crois guère au complot. Seulement à une provoc pas gratuite, désormais. Voir dans le Monde daté d’aujourd’hui l’ITV du prof de Droit constitutionnel. Je vais en reprendre la conclusion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :