Balles masquées : arrestation

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

L’auteur présumé des lettres de menaces contenant une balle adressées ces derniers mois à des responsables politiques a été arrêté dimanche dans l’Hérault, ont annoncé BFM et Europe 1, citant des sources policières.

Selon Europe 1, l’homme âgé d’une cinquantaine d’années a été interpellé dans l’après-midi à son domicile, dans un village près de Béziers, par des agents de la brigade de recherche et d’intervention de Montpellier et des policiers anti-terroristes.

//

Les enquêteurs sont remontés jusqu’à lui grâce à son ADN, qu’ils ont retrouvé sous le timbre d’une des lettres, a-t-on précisé de même source.

Commentaire

Pour une raison qui nous échappe, Mon Président Sarkozy faisait une véritable fixation sur cette affaire, à laquelle ont été consacrés des moyens policiers considérables. Plusieurs services de police ont été mis sur le coup de cette affaire pour le moins anodine. Comme si les policiers n’avaient rien de mieu à se mettre sous la dent.

Publicités

Une Réponse to “Balles masquées : arrestation”

  1. Fabien Says:

    La toute première fois qu’un suspect avait été interpellé (pas la récente « brochette » de onze, mais le gars dénoncé par son ex), la ministre de l’Intérieur, MAM à l’époque, avait dit de ce militaire (ou ex-militaire, je ne sais plus) qu’il n’avait plus toute sa tête. Elle s’y connaît, la dame. En militaires, j’entends, pour les avoir dirigés.
    C’est aussi ce que l’on dit de ce nouveau suspect.
    Et il est encore des médias pour ne pas titrer « présumé » voire ne pas le dire ou l’écrire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :