Education : haro sur la minijupe

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Information : L’organisation lycéenne Fidl a dit, jeudi 17 septembre, être « consternée » par « l’attitude puritaine » de la direction du lycée Saint-Hilaire d’Etampes (Essonne), d’où une élève a été temporairement exclue pour une « manifestation » contre des remarques sur le port de shorts ou de mini-jupes.

commentaire : il se trouve que j’ai été invité à la fin de l’année scolaire passée dans ce lycée, classes terminales et Première, afin d’y présenter mon travail de journaliste. J’avais  constaté un climat de « détente dans les comportements ». Face à des dizaines de lycéens, j’avais pu même observer leur esprit de sérieux, leur ouverture. Quelle mouche a piqué le nouveau proviseur nommé en ce début d’année pour ouvrir la guerre avec les élèves ?

Publicités

2 Réponses to “Education : haro sur la minijupe”

  1. Fabien Says:

    J’ai vu mardi soir sur i>Télé un monsieur, dont j’ai oublié s’il était proviseur ou principal ou surgé…
    A ce moment, je n’avais pas encore vu de dépêche parlant de la Fidl.
    On ne parlait que du blogue d’une lycéenne.

    Le monsieur expliquait que la sanction prise à l’encontre de cette lycéenne n’était pas due uniquement à sa tenue, mais aussi à son comportement envers les autres, et que le blogue était postérieur.

    Il y a maintenant un appel à manif pour le 22, en s’habillant court et en se faisant des bises.

  2. Tita Says:

    Une “manifestation” contre des remarques sur le port de shorts ou de mini-jupes ???

    Est-ce répréhensible maintenant le port du short ou de la mini-jupe ? ou est-ce plutôt répréhensible d’oser manifester ?

    C’est l’air du temps : pas une tête ne doit dépasser, ni à Faurecia, ni au lycée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :