Cleastream : Imad Lahoud continue à enfumer

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

A 15 jours du procès de l’affaire Clearstream, « l’informaticien » Imad Lahoud, soupçonné d’avoir falsifié les listings Clearstream, a affirmé dans un procès-verbal que «la cabale contre Nicolas Sarkozy était montée sous la connaissance de Dominique de Villepin», écrit le Journal du Dimanche (JDD) sur son site samedi.

Lahoud corrobore ainsi mes révélations dans mon livre « Dans le Secret des Services », publié il y a plus de deux ans ! A ma connaissance, il a entièrement élaboré cette liste à partir d’éléments « volés » au journaliste Denis Robert, qui les tenait lui-même d’un transfuge de Clearstream.
Le JDD affirme avoir eu accès à ce «procès verbal tenu secret où Imad Lahoud reconnaît aussi avoir lui-même ajouté sur les listings Clearstream le nom de Nicolas Sarkozy, sous les patronymes de Nagy Bocsa «à la demande de Jean-Louis Gergorin».

Imad Lahoud est soupçonné d’être le falsificateur des  listings prétendument établis par la société. Ces  listings, en réalité des faux, attribuaient à des personnalités des comptes bancaires occultes et avaient été transmis à la justice en 2004, donnant ainsi naissance à cette affaire de dénonciation calomnieuse.

Lahoud, Dominique de Villepin, l’ancien vice-président d’EADS Jean-Louis Gergorin, l’auditeur Florian Bourges et le journaliste Denis Robert seront jugés à Paris dans ce dossier du 21 septembre au 21 octobre.

Publicités

3 Réponses to “Cleastream : Imad Lahoud continue à enfumer”

  1. hervé Says:

    bonjour, pourquoi dites vous que Lahoud » continue a enfumer »,alors que vous ajoutez plus loin qu’il corrobore vos révélations !!?
    PS : Désolé pour l’adresse mail, mais je tape ceci du boulot !.

  2. phmadelin Says:

    J’ai expliqué dans mon livre qu’il avait passé son temps à enfumer tout le monde. Il continue, pour rendre les cartes encore plus illisibles

  3. m.f Says:

    Bonjour M. Madelin
    Est ce moi ou alors les reseaux lagardere sont ils vraiment mis en branle comme Villepin ?
    Un proc qui s’invite sur Europe 1, des pseudos revelations qui apparaissent dans le JDD..(tirées d’un pv concernant eads(donc Lagardere)

    merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :