Insécurité : ils ont tout compris, c’est-à-dire rien

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Médiapart émet l’hypothèse que la nouvelles compagne sur l’insécurité serait un moyen de régler ses comptes à Michèle Alliot-Marie : la montée inquiétante des chiffres sur l’insécurité serait liée au passage de MAM Place Beauvau.

« Mauvaises » statistiques policières et incidents sporadiques en banlieue servent de prétextes à l’actuelle « remobilisation » gouvernementale sur le thème de la sécurité. Avec une semaine chargée: associations de jeunes au ministère de l’intérieur, lundi 31 août; réunion interministérielle autour du président de la République, mardi 1er septembre à l’Elysée; chefs de la police et de la gendarmerie rassemblés, le lendemain, place Beauvau. Derrière ce branle-bas de combat, il y a un mea culpa : quelque chose s’est grippé dans la méthode de Nicolas Sarkozy. Et aussi un non-dit: le passage de Michèle Alliot-Marie au ministère de l’intérieur aurait-il à voir avec ces difficultés prétendument conjoncturelles? Tout indique pourtant que cette insécurité, massive depuis des années, s’inscrit plutôt dans le long terme.

Brice Hortefeux, comme la plupart de ses prédécesseurs, a tout compris. Il croit qu’il suffit de recevoir autour d’une table les représentants de quelques associations liées à Fadela Amara pour régler le problème des tensions de plus en plus insupportables en banlieue entre les jeunes et la police. Une Police qui vient encore de se livrer à une démonstration de force, flashball à l’appui, contre des chauffeurs de taxi à Roissy 3, lors d’un contrôle technique et légal des taxis, en pleine nuit.

Selon un chauffeur de taxi cité par l’AFP, Tarek Moktad, interrogé dans la nuit, « les policiers ont procédé au contrôle musclé de l’horodateur d’un véhicule, un chauffeur a été blessé par un tir de flashball, il a été interpellé ce qui a provoqué la colère de la profession ».

Brice Hortefeux, et derrière lui Nicolas Sarkozy, mon Bon Président, ne parviennent pas à admettre que la remontée en flèche de l’insécurité, des affrontements, des agressions, des cambriolages, est le résultat direct de la crise. Quand une société est en crise, à la marge on se manifeste toujours de façon active pour remettre en cause les bases de la société. Il ne suffit pas d’être gentil avec quelques supporters pour résoudre la question. Rien à voir avec la personne de tel ou tel ministre. En revanche le sentiment d’injustice sociale est un moteur puissant d’insécurité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :