Corse : Colonna ne peut obtenir justice

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

On se souvient qu’Yvan Colonna avait porté plainte contre Nicolas Sarkozy, en tant que Ministre de l’Intérieur, pour atteinte à la présomption d’innocence…

Le nationaliste corse visait les propos du ministre de l’Intérieur, lors de son arrestation, en 2003 : Sarkozy se félicitait de la capture de «l’assassin du préfet Erignac», avant même qu’il ne soit jugé.le TGI de Paris a repoussé sine die, le 8 juillet, l’examen de la plainte pour atteinte à la présomption d’innocence

Pour cause d’immunité, le TGI a reporté le procès «jusqu’à la cessation de fonction» présidentielle. Au mieux deux ans et demi. Au pire sept ans et demi. Deux poids deux mesures. Pendant ce temps Colonna peut bien croupir en prison, et on peut « oublier » cet épisode judiciaire peu glorieux.

Publicités

Étiquettes : , , ,

9 Réponses to “Corse : Colonna ne peut obtenir justice”

  1. larminier jean-pierre Says:

    bonjour.cet aspect de l’affaire vous paraitra accessoire après avoir lu « claude erignac et yvan colonna deux victimes pour une affaire d’état » paru en octobre 2008 et ayant « bénéficié » d’une omerta totale de tous les médias nationaux.

  2. phmadelin Says:

    Ce procès dans le procès est en effet accessoire, mais révélateur du traitement infligé à Colonna. Les « mots de Sarkozy » sont les seuls éléments tangibles et prouvés dans la totalité du dossier.

  3. Santiago Says:

    Yvan Colonna peut, comme le dit si bien Monsieur Philippe Madelin, croupir en prison. Tout le monde s’en fout ! Et je suis bien placé pour le savoir ; tous les courriers adressés aux plus hautes autorités restent « lettres mortes »… Je me demande vraiement si Yvan Colonna aura enfin droit à un véritable procés… Sa famille, celle de la victime, les français doivent connaître la vérité dans cette affaire. Il s’agit bien là d’une véritable affaire d’Etat !
    Monsieur Madelin, j’aimerais beaucoup entrer en contact avec vous.
    Bien amicalement.

  4. phmadelin Says:

    Aucun problème. je vous adresse un message par mail. Et lise le papier que je consacre aux avocats de Colonna. Vous serez encore plus « furieux »

  5. marie-ange Marie Says:

    Je crois malheureusement qu’un homme ne s’en fout pas….Un homme que l’ innocence d’Yvan Colonna mettrait dans l’embarras car ce serait reconnaître qu’Il s’est trompé…

  6. phmadelin Says:

    Un peu abscons pour moi. Pouvez-vous être plus claire ?

  7. marie-ange Marie Says:

    Bien; je vais simplement citer le dernier paragraphe de l’article d’Edmond Simeoni publié sur son blog éponyme, « Justice pour Yvan Colonna » qui résume bien la situation:
     » Cet homme (Yvan Colonna) est aujourd’hui l’otage d’un jeu qui le dépasse: pour l’Etat, admettre son innocence serait reconnaître que l’assassinat du préfet Erignac, décrété « cause sacrée », n’est pas élucidée. Que la police et la justice anti-terroristes sont dangereuses pour la démocratie.Que ceux qui, comme l’actuel président de la République, l’ont publiquement affirmé coupable, se sont trompés. »
    Et lorsque Yvan Colonna porte plainte contre NS pour non respect de la présomption d’innocence, l’avocat du Président de la République, T.Herzog
    met en avant la culpabilité d’Yvan Colonna : « Nicolas Sarkosy a peut-être été visionnaire puisque ce qu’il a dit a été confirmé par 2 cours d’assises ».
    La culpabilité d’Y.Colonna a été érigée en postulat: on ne la démontre pas, on l’admet…selon les désirs de notre grand »mètre ».

  8. phmadelin Says:

    Beau texte. Avez-vous lu ce que j’écris à propos des avocats ? Je l’ai reposté ce matin

  9. Santiago Says:

    Il est où cet article concernant les avocats ? Je ne le trouve pas !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :