Mon clavier, 19 juillet. La police, les bagnoles et la brigade des clowns

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

On s’enfonce dans la torpeur de juillet. Un juillet un peu frais que nous allons oublier demain.

§ J’oubliais. Je voulais laisser une note à propos de la délinquance. Hier passe devant chez moi une voiture de police, un break Peugeot épouvantablement ferraillant. Ils étaient quatre là-dedans. Je leur désigne une voiture en stationnement totalement irrégulier dans un couloir de bus. Nos braves poulets ne prêtent même pas garde. Eux, ils sont les gardiens de la délinquance, pas de la délinquance routière. Sur les routes 300 morts de plus que l’an passé, c’est quand même beaucoup moins important que quelques dizaines de zozos de la « Brigade des Clowns » méchamment poursuivis par des policiers zélés en tenue de combat ! Enfin, il faut bien protéger la production déclinantes de bagnoles. Je n’ai toujours rien compris : certaines priorités me surprennent encore. Mais ce que j’en dis…

§ Bernard Henry Levy va mourir ? Non. Il est mort. Personne, ou presque, n’ose le dire. Mais tout le monde, ou presque, le sait. (…) La seule chose sûre c’est que ce philosophe qui éclaira naguère Tout Paris est en train de perdre ce qui lui restait d’âme – et doit disparaître« .

Il n’est même pas digne de rejoindre la brigade des clowns.

pour-bernard-henri-levy-le-parti-socialiste-doit-disparaitre_1220554_823448.html

§ Il y a deux ans, note Calvero dans LePost, sur initiative de mon excellent et bien aimé Président Sarkozy était créé le bouclier fiscal pour ramener les riches en France, et diminuer le déficit budgétaire. Et quoi, depuis ? Malgré le fantastique bouclier le déficit public n’a jamais été aussi élevé, l’emploi recule, la pauvreté et les inégalités progressent. Quand à l’investissement des riches revenus, il reste nettement inférieur à l’évasion fiscale provoquée de ceux qui sont restés  … Il se murmure même que si Johnny ( Haliday) est toujours là, c’est juste pour faire valoir ses droits à la retraite  avant d’être obligé de se cogner les balloches du 14 juillet jusqu’à ses 67 ans.

1625115_le-bouclier-fiscal-deux-ans-apres.html#xtor=EPR-275-[NL_732]-20090719-[politique]

Publicités

Une Réponse to “Mon clavier, 19 juillet. La police, les bagnoles et la brigade des clowns”

  1. Fabien Says:

    A propos du stationnement… Je réside dans une rue perpendiculaire à mon adresse postale, et en impasse. Le stationnement est interdit des deux côtés pour laisser place aux véhicules de secours au cas où. En face de chez moi se trouvent un petit jardin et deux tours de deux-cents appartements chacune, dont une n’est facilement accessible que par mon vieil immeuble d’une trentaine d’appartements.

    Depuis la Toussaint 1996 que j’habite là, j’ai toujours remarqué la double interdiction de stationner. Et toujours vu des voitures. De temps à autres, je le fais remarquer aux policiers, souvent en vain.

    C’est assez déplaisant lorsque (surtout la nuit s’il n’y a pas de bruit) un abruti se place en double file et bloque un autre abruti qui klaxonne pour sortir. Téléphoner au commissariat à 2 ou 4h du matin ne sera utile que si par hasard une patrouille est dans le coin… à patrouiller (pas si elle est en opération), donc presque jamais.

    Lors qu’un conseil de quartier, fin 2005 je crois, une mienne voisine mit la question sur la carpette. Sur le plan à la fois de la sécurité et des nuisances sonores. Les représentants des élus de l’époque (parmi lesquels un sénateur qui par la suite fit le gros de la campagne de la candidate PS à l’élection présidentielle) répondirent qu’ils n’écriraient pas à Monsieur Sarkozy, le ministre de l’Intérieur, en charge de la circulation et du stationnement dans la capitale. Je pris alors la décision de le faire, es-qualité de conseiller tiré au sort.

    Le courrier, bien argumenté, indiquant précisément trois rues à cibler et pourquoi, dont une en urgence, où des travaux devaient commencer trois mois plus tard, avec l’accord du gouvernement (qui à l’époque devait encore dire son mot sur les dessertes RATP dans Paris) redescendit rapidement d’échelon en échelon. J’étais tenu informé. Et je voyais les képis s’activer. Mes renseignements étaient assez précis pour faire du chiffre. Parfois le soir -y compris très tard ou le ouiquende- je croisais des keuf/ettes qui y allaient gaiement, assez content(e)s de travailler plus et gagner plus (ou prendre des congès compensateurs).

    Maintenant, le quartier s’est assez discipliné, et il n’y a plus besoin de sévir. En gros, trois fois moins de bagnoles mal garées, et les flics passent à l’occasion (jamais la nuit). Quant aux klaxons intempestifs, c’est peut-être genre tous les deux mois… et pas deux fois par semaine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :