Casse industrielle : Michelin, plus de 3500 emplois en fumée ?

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Selon le site web 7 h 10 spécialisé dans les affaires sociales, un millier de salariés de Michelin manifestent depuis ce matin devant le siège du groupe à Clermont-Ferrand où se tient un comité central d’entreprise (CCE) consacré au «plan social» très contesté de la direction.

Descendus vers 13h00 rendre compte aux salariés des négociations de la matinée, les syndicats ont décrit une «ambiance tendue» et une «absence de réponses».

Cyrille Poughon (CFDT) indique

«En observant les chiffres officiels des documents de la direction, nous nous apercevons de la véritable ampleur du plan social, car il ne s’agit pas seulement de 1.093 suppressions de postes mais plutôt de près de 3.500 à fin 2011», a-t-il ajouté.

Son collègue de Sud, Zakir Ali Mandjee, qui a affirmé qu’au «31 mai 2009, l’effectif de Michelin France était de 22.156 salariés et qu’il devra être ramené à 19.185 fin 2011».

Le 17 juin, Michelin avait annoncé la suppression de 1.093 postes dès 2010,  promettant toutefois qu’il n’y aurait «aucun licenciement», ce dont doutent les syndicats.

Trois sites sont concernés: Tours (340 postes sur 1.300), Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire, 477 postes sur 1.400) et Noyelles-lès-Seclin (Nord, 276 postes), près de Lille, qui va fermer. Parmi les salariés touchés, 495 bénéficieront selon la direction de mesures d’âge (retraite anticipée, temps partiel), et 598 de reclassements internes.

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Une Réponse to “Casse industrielle : Michelin, plus de 3500 emplois en fumée ?”

  1. optipsy Says:

    Perfect!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :