rumeur : les juifs français seraient « recensés »

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Le dernier « hoax » qui court chez les Juifs orthodoxes en Israël : la France aurait entrepris de recenser les juifs en France.

Ceci prouve

1/ que les extrémistes sont toujours aussi bêtes partout (et je suis poli)

2/qu’ils ignorent ( ou feignent d’ignorer) que faute d’une déclaration obligatoire de la religion en France aucun recensement par le critère religieux n’est possible.

Et le critère du patronyme est inopérant car de nombreux noms – par exemple germanophones ou arabophones – sont en apparence apparentés à des noms juifs sans être juifs pour autant.

Quel est l’intérêt de cette rumeur ?

Elle coincide d’ailleurs avec une nouvelle diffusion d’un programme  PowerPoint à connotation très raciste expliquant comment l’Europe sera musulmane à 100 % dans trente ans en raison de la croissance démographique accélérée des familles musulmanes. Non seulement l’observation n’a rien de scientifique, mais, en outre elle ne se vérifie pas du tout.

Publicités

3 Réponses to “rumeur : les juifs français seraient « recensés »”

  1. Fabien Says:

    Quand diffusent-ils «M. Klein» à la tévé israélienne ? Un film avec la star internationale AD…

  2. phmadelin Says:

    Je l’ignore.

  3. Fabien Says:

    Les programmations tévé (en fiction, j’entends) sont souvent révélatrices de l’état de la société.

    Je ne suis par exemple pas surpris de l’Audimat énorme de France3 (passée devant TF1 et France2 le premier soir) qui a lancé son feuilleton sur l’Occupation dans une sous-préfecture fictive. Si je ne m’attendais pas à ce que la maison Bouygues soit battue (je n’avais d’ailleurs pas annoncé cette série sur mon blogue), j’avais parié qu’il y aurait soixante épisodes. Et, deux jours après la diffusion des deux premiers, j’ai appris qu’un contrat de cinq ans avait été signé (cinq x douze).

    En France, il est particulièrement intéressant de regarder les chaînes publiques, la chaîne Bouygues mère, les magazines de la 6 et les fictions de Arte. Le reste passe après, mais commence à prendre de l’ampleur, et en prendra davantage à compter de 2011 (TNT obligatoire).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :