Utah Beach : les combattants cachés

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

A propos de la Normandie, trois aspects sont longtemps restés ignorés. On n’en parle toujours pas, ou à demi-mots.

1/ La quasi absence des Noirs des troupes combattantes. En fait, ils ont été 6000, en quasi totalité réduits à des tâches serviles. Il parait que ces descendants d’esclaves étaient considérés comme inaptes au combat. Les Américains auraient dû s’inspirer de l’exemple français, puisque, nous, nous avons recouru de façon massive aux combattants noirs. Que nous avons par la suite maltraités.

2/ Dans les troupes d’assaut américaines on comptait une proportion très importantes de taulards : une amnistie avait été proposée aux prisonniers de droit commun acceptant de s’engager. Et ils ont tous été affectés aux premières vagues d’assaut.

3/ Parmi les premiers GI’s à avoir touché le sol français, deux heures avant l’heure officielle du débarquement, une proportion très importante d’Américains qui avaient combattu dans les Brigades internationales pendant la guerre d’Espagne. Ils étaient aguerris, ils avaient appris le combat, certes. Mais les autorités américaines avaient trouvé ainsi le moyen de se débarrasser d’opposants dérangeants.

L’histoire m’a été racontée par la fille de l’un de ces combattants d’avant la première heure. Ancien des Brigades internationales, un des fondateurs du Parti communiste américain.

Publicités

3 Réponses to “Utah Beach : les combattants cachés”

  1. jean-pierre Vernet Says:

    1) Dans le même style, on a aussi : « The leader of the Free French forces, Charles de Gaulle, made it clear that he wanted his Frenchmen to lead the liberation of Paris. Allied High Command agreed, but only on one condition: De Gaulle’s division must not contain any black soldiers ». http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/7984436.stm

    2) J’ignorais que la politique militaire fut celle de se « débarrasser » des Américains ayant combattu dans les Brigades internationales. Je l’ignorais mais cela ne me surprend pas. Après tout, pour l’élite américaine, le vrai ennemie était le communisme, non Hitler.
    http://www.amazon.fr/mythe-bonne-guerre-Etats-Unis-Deuxi%C3%A8me/dp/2930402113
    ou

  2. phmadelin Says:

    J’avais aperçu la première information.
    Je tiens la seconde de la fille d’un de ces « Rouges » américains balancés sur les plages du débarquement, deux heures avant les troupes d’assaut proprement dites.
    Bien qu’il se soit couvert de gloire au sens strict, ce combattant américain n’a jamais pu retrouver un job régulier dans une entreprise à son retour aux EU,il lui a fallu créer sa propre entreprise – de menuiserie – pour vivre.
    Ils ont été plusieurs dizaines dans ce cas. J’aurais voulu recueillir son témoignage direct, mais quand j’en ai eu connaissance, il était déjà parti

  3. jean-pierre Vernet Says:

    Fichtre ! C’est regrettable de n’avoir pu recueillir son témoignage directement. Ce n’est pas le genre d’information que l’on trouve facilement et encore moins dans les livres d’histoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :