Sécurité : policiers d’accord avec Sarkozy, sur l’analyse, pas sur les moyens

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Les syndicats de policiers sont d’accord avec Mon Président sur son analyse des problèmes de sécurité tout en se déclarant sceptiques quant à la faisabilité des mesures. Chez les policiers proches du gouvernement, comme Synergie, on rappelle  en particulier les « exigences de la révision générale des politiques publiques (RGPP) », la politique d’économies de l’Etat, avec à la clé 10000 policiers en moins.
Même tonalité dans la bouche de Frédéric Lagache, secrétaire général adjoint d’Alliance, le second syndicat de gardiens de la paix, également proche du gouvernement, qui a exprimé ces mêmes inquiétudes liées à la RGPP.
L’Unsa-police, 1er syndicat de gardiens, plus proche de l’opposition, affirme « pouvoir être en phase avec le chef de l’Etat » sur ses annonces mais regrette « qu’au même moment 10.000 emplois de postes de policiers actifs » seront « supprimés » d’ici 2012. Il s’inquiète par ailleurs d’un « transfert de la sécurité de proximité vers les sociétés privées de surveillance et polices municipales ». Enfin, le Syndicat national des officiers de police (Snop, majoritaire chez les officiers, également proche de l’opposition) pointe des « diminutions » d’emplois affirmant que « beaucoup de services (de police) sont exsangues »ce qui se traduira notamment par une « baisse des effectifs ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :