Scolarité à la maison : précision

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

En réponse à un message que je lui avais adressé, à la suite d’un papier sur la MIVILUDES, Mme Wolken me précise les conditions dans lesquelles les enfants peuvent être « instruits » à la maison.

Les familles ont le droit constitutionnel d’instruire leurs enfants. Elles ont la liberté pédagogique de suivre le programme qu’elles souhaitent, et qui n’est pas forcément le même que celui de l’éducation nationale.

Les enfants doivent atteindre, à 16 ans, le même niveau que les enfants scolarisés, même s’ils n’ont pas étudié les mêmes matières.
L’inspection académique vérifie tous les ans si les enfants ont progressé par rapport à l’année précédente.
La mairie via les services sociaux contrôle l’environnement social et familial. Ces contrôles ne sont pas faits pour les parents d’enfants scolarisés, et, alors que ces contrôles sont faits depuis des années, jamais une famille non-scolarisante appartenant à une secte n’a été trouvée par tous ces contrôles. Et pourtant, nous sommes toujours suspectés, et contrôlés…
Depuis quelques années (depuis qu’on nous suspecte de pouvoir appartenir à des sectes), nous n’avons plus le droit de nous regrouper à plusieurs familles pour donner des cours à nos enfants. Chaque famille doit rester seule, isolée, on ne peut plus se regrouper à trois ou quatre familles pour enseigner diverses choses selon les connaissances différentes des parents de chaque famille. Et ensuite, on nous soupçonne de ne pas socialiser nos enfants !
Aujourd’hui, notre liberté pédagogique est fortement menacée par un nouveau décret sur le socle commun, qui vient de sortir le 5 mars 2009, et qui indique les matières à étudier et le niveau à acquérir dans chaque matière, année par année.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :