Justice : la scientologie en correctionnelle

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Devant le tribunal correction comparaissent cet après-midi jusqu’au 10 juin sept scientologues, dont Alain Rosenberg, directeur général du Celebrity centre, et l’Association spirituelle de Scientologie (ASES-CC – Celebrity Centre) et sa librairie, basées dans le XVIIe arrondissement de Paris.

Objet des poursuites : escroquerie, pour avoir tenté de soutirer des fonds importants à des personnes privées auxquelles étaient promis monts et merveille.

Tous ont été renvoyés en justice pour escroquerie en bande organisée par le juge d’instruction parisien Jean-Christophe Hullin.

La plainte a été déposée il y a presque dix ans. Et le parquet avait requis, en septembre 2006, un non-lieu, en raison de charges insuffisantes.

L’affaire a débuté par une plainte pour escroquerie, fin 1998. Abordée par des scientologues pour un test de personnalité gratuit, une femme avait fini par dépenser 20 000 euros pour des cours « de communication et de réparation de vie », l’achat de livres, de médicaments et d’un « électromètre », un appareil électrique censé mesurer la « charge mentale » présente chez les patients.

Les plaignants, dont deux sur quatre se sont désistés, ne devraient pouvoir compter sur le soutien du parquet, celui-ci ayant d’ores et déjà requis un non-lieu général, estimant que les mis en examen avaient été « mus par leur seule conviction religieuse » et n’avaient tiré « aucun bénéfice personnel ».

Le précédent procès remonte à 2003: la cour d’appel de Paris avait alors relaxé l’association du chef d’escroquerie, ne la condamnant que pour une histoire de fichiers informatiques.
En France, l’Eglise de scientologie, créée par Ron Hubbard en 1953 aux Etats-Unis, est officiellement considérée comme une secte.

Pour la première fois en France, la Scientologie, en tant que telle, risque une condamnation
Et, de ce fait, la dissolution.
Les propos prêtés en février 2008 par l’hebdomadaire VSD à Emmanuelle Mignon, alors directrice du cabinet du président de la République, ont suscité une vive polémique. Elle semblait en effet douter que la Scientologie fût une réelle menace. Elle a ensuite démenti avoir tenu ces propos. En août 2004, le ministre de l’Economie d’alors, Nicolas Sarkozy, avait reçu à Bercy l’acteur américain Tom Cruise, membre éminent de l’Eglise.
Le Président a affirmé que cette réception était sans rapport avec l’engagement philosophique personnel de Tom Cruise.

Voir Le Monde

http://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2009/05/25/que-croient-les-scientologues_1197468_3224.html#xtor=EPR-32280229-%5BNL_Titresdujour%5D-20090525-%5Bzonea%5D&ens_id=1197411

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :