Mon clavier, 23 mai

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

§ GIEN (Groupe d’intervention de l’Education nationale) : même Michèle Alliot-Marie estime que Darcos en remet trop dans le régistra sécuritaire. Frédéric Lefebvre – le bouffon du Roi – avait cru malin d’apporter son approbation totale au Ministre de l’Education nationale.

Publicités

6 Réponses to “Mon clavier, 23 mai”

  1. Fabien Says:

    En février, un mois après son départ du gouvernement, Xavier Bertrand est retourné à l’Assemblée, comme l’a constaté ma députée, par ailleurs vice-présidente de l’AN (oui, une femme, mon bon monsieur, une socialiste par surcroît) :
    http://menilmontant.numeriblog.fr/mon_weblog/2009/02/xavier-bertrand.html
    Il s’agissait d’appliquer cette réforme :
    http://menilmontant.numeriblog.fr/mon_weblog/2008/07/rforme-des-inst.html
    passée ras le popotin.
    André Santini étant en délicatesse avec la justice, comme je l’avais souligné ici :
    http://menilmontant.numeriblog.fr/mon_weblog/2007/09/andr-santini-ra.html
    et cette mise en examen étant confirmée depuis :
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20080220.OBS1488/la_mise_en_examen_dandre_santini_confirmee.html
    il viendra peut-être un jour où Lefebvre (pas le comique… quoique, parfois on se demande) devra céder son fauteuil.
    Je doute que Ton Président (notre bon mètre) s’encombre trop longtemps de la Cinquième colonne. Et la Constitution n’empêche pas d’être parlementaire lorsque l’on est DEJA mis en examen, que je sache (alors que l’inverse est fort délicat). Entre un SE peu utile et un député plus amuseur qu’aboyeur, si j’occupais l’Elysée, je saurais que faire en juin…
    Je sais : je ne squatte pas l’Elysée.

  2. phmadelin Says:

    Lefebvre serait-il en plus, mis en examen ? Il ne l’a pas proclamé sur tous les toits.

  3. Fabien Says:

    Dans le cadre de l’affaire Hamon (celle pour laquelle le SE en charge de la Fonction publique est mis en examen, jusqu’à la Cour de Cass.), Lefebvre n’est nullement impliqué.
    Mais la réforme institutionnelle voulue par notre bon mètre (mètre soixante-douze, peut-être ?) fait qu’une personne quittant ses fonctions ministérielles, si elle avait été élue parlementaire, réintègre au plus tard sous trente jours l’assemblée dont elle dépend, sauf bien sûr à être non éligible.
    Le sieur Santini n’étant toujours pas jugé (je ne connais pas l’état d’avancement du dossier), je ne pense pas qu’il restera cinq années ministre. Je connais peu de gens qui soient, sous la Ve République, restés cinq années consécutives ministre. Jospin est un cas.
    Si Santini quitte le gouvernement, « ma » députée (ou le président de l’Assemblée par défaut) constatera sous trente jours que ce monsieur, fort connu sous le sobriquet de « La Cinquième colonne », n’est plus ministre, et le réintègrera à l’Assemblée. De fait, son suppléant, Lefebvre, sera obligé de dégager, puisqu’il n’a jamais été élu.
    Et si Santini ne veut pas de la députation à laquelle les électeurs des Hauts-de-Seine l’ont porté, le code électoral prévoit tout de même un passage devant les urnes. Donc un nécessaire vote pour ou contre Lefebvre.
    Etre suppléant d’une personne en vue, depuis Sarkozy, n’est plus un « cadeau »…

  4. Fabien Says:

    Désolé… je pensais que la réforme constitutionnelle, si vantée par notre bon mètre, puisqu’elle est supposée laisser davantage de pouvoir au Parlement, avait été comprise par tous. Même m’sieur Djack l’a votée. Faut croire que ce n’est pas une référence.

  5. Cécile Says:

    Ah, Frédéric Lefebvre! La personnification de la Sarkozie! Il m’énerve à un point inimaginable mais dans le fond, en y réfléchissant bien, je le plains plus qu’autre chose ce type! Etre condamné à faire des courbettes au chef et à créer la polémique pour exister, c’est pas une vie ça!

  6. Fabien Says:

    Les « personnalités » de Frédéric Lefebvre et de Nicolas Sarközy de Nagy Bocsa (présentement en visite aux Emirats) sont intimement liées.
    L’ancien maire de Neuilly, lorsqu’il était député (alors qu’il faisait montre d’un fort absentéisme à la CHAMBRE DEPUTES) avait pour attaché parlementaire un lobbyiste du nom de Lefebvre, prénom Frédéric, qui lui était déjà fort dévoué. Outre ses affaires, dans son cabinet parisien de lobbying, F. Lefebvre s’est ainsi initié à la politique, pas vraiment au sens où je l’entends et la pratique modestement comme conseiller de quartier depuis avant que la Loi Vaillant ne rende les conseils obligatoires pour les villes de l’importance de la mienne (le 20e « flirte » avec les 200 000 habitants, et dépasse les 105 000 électeurs inscrits, avec plus de quatre-vingt nationalités représentées).
    Etant tiré au sort sur les listes électorales, particularité qui existe depuis 1995 dans mon arrondissement, je ne me sens ainsi lié à aucun parti, aucune association, aucun groupe de pression, et mes prises de position ne me font pas que des amis… Mais avec le temps (depuis mai 2000, déjà), on s’endurcit, et j’ai rempilé pour trois ans, mandat (bénévole) renouvelable une dernière fois si je le souhaite. Ce qui fera un total de douze ou quinze ans, tant que je réside où je suis. C’est ainsi que je conçois la vie politique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :