Mon Clavier, 8 mai

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

§ William Bourdon et les Présidents africains

§ A suivre, cet après-midi, la manifestations des anciens combattants « indigènes », à partir de 16 h, esplanade des Droits de l’Homme au Trocadéro.

§ Casse industrielle : Johnson controls, Sarreguemines, 300 emplois supprimés. Mais 60 seraient maintenus pour gérer le site de stockage.

La fermeture est fixée au mois de septembre prochain. Le groupe américain, présent dans l’équipement automobile, les piles (Varta) et batteries, ainsi que la gestion de l’énergie dans les bâtiments, avait racheté ce site lorrain en 2005 au groupe Delphi. Johnson Controls avait annoncé l’an dernier une série de fermetures de sites, dont celui de Grand-Quevilly (Seine-Maritime).

§ J’avais oublié les notaires : conséquence de la crise immobilières, 1400 emplois supprimés.

§ Occupation : le ministère de l’Enseignement supérieur a été brièvement occupé jeudi après-midi 7 mai par des étudiants qui ont réclamé la démission de la ministre Valérie Pécresse et dénoncé les réformes en cours.§ J’avais oublié les notaires : conséquence de la crise immobilières, 1400 emplois supprimés.

§ 8 mai 1945 Les soldats oubliés de l’Empire

§ Deux très bonnes nouvelles : à partir de cet instant s’ouvrent de grandes négociations. Leur titre permettra de mesurer leur importance : le Grenelle de la bétise bétifiante. Désormais, quand je vois le mot Grenelle, je sors mon revolver. J’ai un peu tendance à m’imiter quand on me parle les Etats-généraux, de n’importe quoi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :