Un nouveau pas vers une véritable Europe, en Tchéquie

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Europe : le discours de Nîmes prononcé hier mardi par notre Excellent Président Sarkozy a ramené au premier plan la Traité de Lisbonne qui doit transformer profondément les institutions européennes.
Sa mise en vigueur était bloquée notamment par la République Tchèque et l’Irlande, dans une moindre mesure par la Pologne.
Pendant son semestre de présidence, Nicolas Sarkozy n’avait pas réussi à obtenir la levée de ces obstacles. Au contraire, le rejet de l’adhésion par référendum par l’Irlande avait jeté la consternation.
Le principe d’un deuxième référendum en Irlande semble acquis et il apparaît que, en raison de la crise mondiale, les Irlandais reviennent sur leur hostilité.
En revanche un pas important vient d’être franchi mercredi 6 mai, avec l’approbation du traité par le Sénat tchèque. Après la validation du texte mi-février par la chambre basse, la voie est ainsi ouverte à sa ratification finale par le président tchèque. Le document destiné à réformer les institutions de l’UE a obtenu la majorité constitutionnelle requise, avec 54 voix sur 79 sénateurs présents.
Après l’approbation des sénateurs tchèques, « il reste à obtenir la signature du traité de Lisbonne par le président Vaclav Klaus, adversaire notoire du traité »
Le traité de Lisbonne a encore « trois obstacles de taille plus ou moins importante » à franchir, « le second vote de l’Irlande, la signature du président polonais et un examen par le tribunal constitutionnel allemand ».
Ensuite, notre Président pourra rêver, comme Valery Giscard d’Estaing en son temps, d’être élu Président de l’Europe.

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :