Social : ça s’agite beaucoup

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

On n’en parle jamais, donc je commence par elles : les sages-femmes défilent aujourd’hui à Paris pour réclamer une revalorisation de leur condition.

Ça doit être urgent car il n’y a pas assez de sages-femmes en France.

Et puis ce sont les matons et les flics qui se cognent dessus. Ce matin, les CRS ont tenté de déloger  des surveillants de prison qui bloquaient la Santé

Les surveillants ont rassemblé palettes et pneus pour empêcher toute sortie de la maison d’arrêt parisienne. Les CRS sont intervenus plusieurs fois depuis 5h30 ce matin, sans parvenir à les déloger totalement.

Dès lundi soir, de violents incidents ont éclaté à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne), opposant 200 à 400 surveillants de prison à des gendarmes mobiles et des CRS.

Et enfin : les suites de la grande manif de samedi. Au lendemain de l’appel à deux nouvelles journées de mobilisation interprofessionnelle unitaire, les 26 mai et 13 juin prochains, le secrétaire général de Force ouvrière (FO) Jean-Claude Mailly a souligné mardi 5 mai sur Canal + que les huit syndicats n’ont pas été « d’accord sur tout ». « L’unité d’action » permet d’être « plus fort », mais « ce n’est pas parce qu’on est dans l’unité d’action, qu’on est d’accord sur tout ».

Dans leur communiqué, les syndicats soulignent, selon eux, le caractère « historique » du 1er mai dernier « tant en raison de l’unité des huit organisations syndicales qu’en raison de l’ampleur de la mobilisation au travers de plus de 280 rassemblements dans toute la France ».

Les manifestations organisées vendredi dernier à l’occasion d’un 1er mai unitaire pour la première fois dans l’histoire du syndicalisme français ont rassemblé entre 465.000 et 1,2 million de personnes, selon les sources.

Pour les syndicats, cette mobilisation, la troisième depuis la fin janvier, « témoigne d’un enracinement de la mobilisation et de la détermination des salariés, demandeurs d’emplois et retraités à exprimer leurs revendications et à obtenir des réponses ».

Publicités

Étiquettes : , ,

Une Réponse to “Social : ça s’agite beaucoup”

  1. Fabien Says:

    ha la la… pauv’ madam’ Dati… qu’est-ce qu’on est méchant avec elle. elle est si occupée entre sa petite à l’hosto Necker (pile-poil pour ses quatre mois), son mariage ducal religieux (noté ici), sa visite chez Rania de Jordanie pour exporter le modèle français…
    elle n’a même pas eu le temps de se rendre compte que la nouvelle prison lyonnaise sera surpeuplée en janvier (900 occupants pour 690 places).
    alors les manants qui gardent les portes. pffffffffff ! qu’on leur file des Taser® et puis c’est tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :