Jean d’Orléans, un mariage « royal » sans égalité

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

En ce 1er mai, notre rigolarde Rachida Dati ne participera sûrement pas au grand défilé syndical et républicain.Elle aura la tête dans la grande cérémonie qui doit déployer ses fastes demain à Senlis, « en » la cathédrale, en présence du ban et de l’arrière-ban de ce qui existe encore de l’aristocratie française, le mariage entre SAR ( son altesse royale) Jean-Carl-Marie d’Orléans, duc de Vendôme, avec Philomena de Tornos y Steinhart, 31 ans
Censé être l’héritier du trône de France, Jean d’Orléans, 43 ans, est le descendant direct d’Hugues Capet, fondateur de la dynastie et de Louis-Philippe, et donc de Philippe-Egalité. Ce que ne sauront oublier les vrais aristos qui ne peuvent oublier que le dit Philippe-Egalité a voté la mort de Louis XVI.
D’où des absences remarquées du côté gotha. Qui sera plus mondain que vraiment royal : Rachida, donc, qui a marié civilement, les époux et l’Aga Khan venu en voisin, sl’historien et académicien Alain Decaux, le comédien Lorant Deutsch, Philippe et Mathilde de Belgique, l’infante Pilar d’Espagne (soeur de Juan Carlos) et les très glamour Clotilde et Emmanuel-Philibert de Savoie. Bernadette Chirac, serait dit-on dela partie. Mais pas le Premier ministre François Fillon, annoncé à tort.

Gala auquel rien n’échappe de ce genre de festivités,n’a pas manqué de célébrer cet événement considérable.

Publicités

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Jean d’Orléans, un mariage « royal » sans égalité”

  1. Charles Says:

    En France, les lois fondamentales du Royaume désignent l’Aîné des Capétiens comme Roi de France de droit, et l’Aîné des Capétiens est le prince LOUIS DE BOURBON, duc d’Anjou (mieux connu sous le nom de Louis XX d’après le livre de Thierry Ardisson).

    Les Orléans trompent les Français en prétendant que l’ancêtre de Louis XX, Philippe d’Anjou, a renoncé à la Couronne de France à la paix d’Utrecht. Cette renonciation au trône de France, qui était le prix de la paix, est NULLE EN DROIT, ce qu’on enseigne dans toutes les facultés de droit, et ce, en raison de la loi fondamentale du Royaume de l’indisponibilité de la Couronne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :