Affaires royales

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Si j’en crois mes bons amis, j’ai tort de ne pas prêter plus d’attention aux affaires du couple royal. J’ai bien parlé de Carla Bruni, et accessoirement, celui qu’elle traîne dans son ombre, un certain Nicolas Sarkozy.

Je devrais, et j’avoue que ça ne m’enchante guère d’emboucher les trompettes de la renommée avec les autres pour célébrer la garde-robe violette – c’est la mode, me dit ma petite fille – de Carla. Face aux yeux bleus de l’infante Laetizia, la femme de l’infant Felipe héritier du trône. Speakerine de télévision, d’origine populaire, élégante, elle aussi.

En plus, nous nous n’avons pas d’héritier officiel du trône. Certes il y a Jean, Sarkozy. Mais, abomination, il est à moitié corse, sa mère s’appelle Culioli, elle est originaire de Vico. Vico c’est près de Sagone. Sagone près de Carghese, le palelin d’Yvan Colonna. En bref, Jean serait un héritier suspect. Pas présentable au roi Juan Carlos, à la reine Sophie, à l’infant Felipe, à l’infante Laetizia. D’ailleurs Nicolas 1er l’a bien compris, puisqu’il a refusé l’usage du carrosse royal – une Rolls Royce antédiluvienne pour une vulgaire Mercedes. Sans se rendre compte qu’il insultait de nouveau l’Espagne, on ne refuse pas un présent royal, surtout quand il est offert par l’héritier de tous les Bourbon. José Luis Zapatero, ce n’était pas si grave. Mais Juan Carlos, quand même !

En bref je trouve assez ridicules toutes ces jérémiades royales, tous ces discours qui ne devraient plus avoir cours dans notre République depuis longtemps. Mais les journaleux ne peuvent s’en empêcher : du people, encore du people.

En vérité, tout le monde s’en fout. Le seul vrai problème en ce moment, ce sont  les 2400000 chômeurs officiels, plus 1 million de demi soldes.

Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :