Emploi et casse industrielle

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Lundi 20 avril l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE  rattaché à Sciences-Po) prévoit que l’économie française devrait perdre quelque 800.000 emplois en 2009 et 2010, du jamais vu depuis 25 ans, avec un taux de chômage qui atteindrait 10,7% à la fin de l’année prochaine.

L’économie française souffrirait une récession de 2,3% cette année, à comparer à une croissance de 0,7% en 2008. L’OFCE table sur une nouvelle contraction mais de moindre ampleur, de 0,2%, du produit intérieur brut en 2010.

« Il faut s’attendre à un ajustement plus fort de l’emploi par rapport à l’activité, » a expliqué Eric Heyer, économiste à l’OFCE.

Dans le secteur privé, l’OFCE voit l’emploi reculer de 646.000 en 2009 en glissement de fin d’année, puis de 296.000 en 2010. L’emploi total baisserait de 607.000 et 256.000 respectivement, ce qui se traduirait par une hausse du chômage de 545.000 à fin 2009 puis de 251.000 à fin 2010.
Nouvelles mesures de relance nécéssaires

Le taux de chômage, qui était à 7,8% fin 2008, passerait ainsi à 9,9% à la fin 2009 puis à 10,7% fin 2010.

L’OFCE prévoit une croissance négative tout au long de l’année avec des reculs de 0,7% du PIB au premier trimestre, de 0,8% au deuxième, de 0,2% au troisième et de 0,1% au quatrième.

#######

Ce recul de l’emploi continue à créer de fortes tensions dans le monde industriel. Mais le patronat paraît avoir trouvé la parade : une criminalisation des occupations d’usine, et un recours systématique à la justice – Caterpillar à Grenoble, Continental à Clairhoix, Molex à Villemur sur Tarn – assortie de graves menaces à l’encontre des responsables des mouvements syndicaux. Cinq ans de prison, etc.

Le rôle assigné à la Justice est ici clair : il ne s’agit plus d’arbitrer les conflits, mais bien de remplacer les CRS et les gendarmes mobiles.

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :