Les Big Brother awards

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

On n’ose à peine rire…

bba2009-thumb-250x353

Big Brother Awards – Ont été reconnus Big Brother par l’ONG Privacy international
Eric Woerth, prix « Orwell Etat, Elus » pour son projet de création d’un Répertoire National Commun de la Protection Sociale, qui croiserait toutes les données disponible pour un individu au niveau des différents organismes de protection sociale : état-civil, coordonnées, mais aussi prestations perçues, revenus…
Bertrand Delanoë, le maire de Paris, distingué pour son enthousiasme à l’égard de la généralisation de la vidéosurveillance à Paris. Il remporte donc le prix « Orwell localités).
Michèle Alliot-Marie, la Ministre de l’Intérieur  remporte un prix « pour l’ensemble de son oeuvre » en matière de fichiers policiers.
– Enfin, Frédéric Lefèbvre – porte-parole de l’UMP – remporte un prix spécial, créé pour l’occasion, celui du « bâton merdeux ». Une distinction qui vise « des personnages qui parviennent à occuper le débat public avec une profonde inconsistance ».

J’ajoute qu’Eric Woerth s’est particulièrement distingué ce matin lors d’une interview diffusée par France-Info, dans laquelle il tente de convaincre les Français frileux qui ont placé leur argent en Suisse de rapatrier leurs avoirs.

En gros : ils seront bien accueillis… par les agents du fisc qui seront un peu moins sévères que pour les autres. C’est-à-dire : toutes les impositions en retard, plus des pénalités. Pas trop graves. Maintenant ue le secret bancaire n’existe plus, il est temps de rentrer au bercail. Optimiste, notre ministre adjoint de Christine Lagarde.

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :