Télé – F 5- 1945, France Année zéro

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

En toute franchise, je ne regarde la télévision que quand ma femme me les suggère (avec insistance) en me signalant une émission intéressante.

Donc je me suis retrouvé planté devant « le poste », hier soir lundi, France 5, pour regarder « 1945, France année zéro« . Une rediffusion de 2005. Un film de mon ami et premier éditeur Alain Moreau, réalisation Patrick Cabouat.90 minutes, rediffusion le 8 avril à… 1 h 25.

Dans notre mémoire, la Libération est une fête formidable, une ivresse, magnifiée par le film de Claude Lelouch, « Les Uns et les autres » avec la fameuse valse de Francis Lai et le boléro de Ravel.

Le film d’Alain Moreau nous donne à voir une toute autre France qui gère aussi mal que possible sa participation à la victoire des Alliés. On est loin de l’unanimisme joyeux. Le Général De Gaulle a imposé la présence de la France dans toute la phase finale. Mais à Paris, la politique politicienne supplante l’esprit unanimiste de la résistance.

Tandis que le rationnement perdure, tandis que la reconstruction commence dans la douleur, on se bat déjà entre Démocrates chrétiens, socialistes, résistants de la dernière heure, gaullistes, communistes.

Qui prendra le pouvoir ? Qui assumera la terrible responsabilité des guerres coloniales dans lesquelles s’embourbera la France pendant dix sept ans ?

De Gaulle sera chassé par la coalition des politiciens traditionnels ; les communistes seront évincés, rideau de fer oblige. Sous le regard bienveillant du Président, potiche de l’Elysée, les MRP, SFIO et autres radicaux se perdront dans les méandres d’une vie politique attristante.

Le film est bien réalisé, sans temps morts, sans cdes interminables « entretiens » qui minent ce genre de documentaire, les documents d’époque en couleurs sont choisis de façon judicieuse. 1945, France Année Zéro est une belle leçon d’histoire critique, loin de l’agiographie. A ne pas rater lors de la nième rediffusion, en avril.

Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :