Justice, Colonna 1338, le verdict était au rendez-vous

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Je peux vous révéler que je connaissais le verdict dans le procès Colonna depuis le 6 janvier. Ce jour-là, le procureur Kross m’a annoncé :

« En mon intime conviction, je pense qu’Yvan Colonna est coupable ».

Il a répété ce jugement lors de son réquisitoire, en son âme et conscience. Autrement dit, Colonna a été jugé bien avant les débats. A l’époque, j’étais sceptique, il a bien fallu se rendre à l’évidence, le Parquet a imposé sa volonté à la Cour.

Vendredi, durant près de dix heures une petite foule maintenue à distance par de nombreux gendarmes a attendu ce verdict inéluctable.

p1030815

Le procès terminé à la Cour d’Assises s’est poursuivi de l’autre côté de la rue, à la Maison des Avocats, lors d’une conférence de presse houleuse tenue par les avocats de Colonnap1030833

Maître Sollacaro lit le communiqué de la Défense, Maître Patrick Maisonneuve place d’emblée cette affaire sur le plan des droits de l’homme. Me Gilles Simeoni estime que tout commence maintenant.

Attention, le son de l’interview donné par Gilles Simeoni est très médiocre

Erreur
Cette vidéo n’existe pas

Au pied des marches montant vers le Palais de Justice, les télévisions mettent un point final à cet épisode.

p1030844

Maintenant commence pour les avocats la bataille de l’opinion publique. Une bataille sans doute aussi difficile à gagner que le combat judiciaire.

Comme témoin de ce procès que je tiens pour le moins peu défendable devant l’opinion, je vous communiquerai ultérieurement mes réflexions.

Les nationalistes corses appellent à une manifestation en faveur du berger de Cargèse ce samedi à 15h00 à Ajaccio. Pascal Garbarini, l’un des avocats de Colonna, lance :

« Il ne faut pas réduire cette manifestation au milieu nationaliste (…) Bien évidemment, nous la soutenons, elle touche l’opinion publique en général ».

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :