Livre : opération Snakebite, par Stephen Grey

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Mon ami Stephen Grey, grand reporter de guerre britannique et analyste sévère de la politique militaire menée par son pays me signale la parution de son nouveau livre, Operation Snakebite, édité par Viking Penguin.Désolé de vous donner le texte en anglais, mais je préfère.

It’s a look at the war in Helmand, southern Afghanistan, starting with when I was with one company of British soldiers, as well as US special forces, during the assault to recapture the Taliban stronghold of Musa Qala.  I witnessed some shocking scenes – the mistaken killing of civilians including children, and then the death of a British soldier in a mine strike not far from where I was standing.

Operation Snakebite I decided to try and understand this war to my best extent by revisiting those events and follow the story that led to this battle back in time, dissecting a very modern scene of battle from the frontline back to the decisions and debates in the corridors of power that shaped those events.

The result I hope is not only a gripping story of the biggest British-led battle fought on Afghan soil since the days of the Empire, but an unvarnished revelation of why these men are fighting, the horrors they endure and their candid views on the conflict. I trace too the war within the war – the clash of passionate personalities, the shockingly poor state of intelligence, the tension and humour of British and Americans fighting alongside, frank debates on where this war is going and the lack of a strategy, details of the secret contacts with the enemy, and highly-controversial special force operations.

I hope then that, while focussing on just a few weeks in the history of this war, it will stand as a parable that reveals some inner sense of the conflict that many expect to last for a generation.

I’ve certainly been shocked by what I found. My jaw dropped at some of things they told me – and what emerges is the gulf between the reality of the war they described and that I recount,  and how it is portrayed in public.le livre sera publié le 2 avril. il a fallu un an de travail – et de risques – à Stephen pour venir à bout des deux cents entretiens menés dans cinq pays.

Il est  aussi le reporter for a Channel 4 Dispatches – Afghanistan: Mission Impossible? — to be broadcast on April 6th at at 8pm in the UK and based partly on reporting for the book.

En préachat, un rabais de 40% est appliqué sur le prix de vente du livre sur le site Amazon. UK, je présume.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :