Sarkozy, popularité en berne, on comprend pourquoi

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Mon Président Sarkozy a beau tout tenter, sa popularité fout le camp. Leur popularité, puisqu’il entraîne dans son sillage Son Premier ministre, François Fillon. Il a donc beau tout tenter, les courbes descendent, descendent. Voilà ce que ça donne : pour cette semaine, entre 38 et 41%. On se demande si le JDD va poursuivre la publication de son baromètre.

En effet, même les instituts de sondage proches de ses amis ne peuvent masquer le fait, brut. Hard, en anglais.

Aujourd’hui, il est en Pologne : nos nouveaux partenaires de l’Est ralent ferme contre les intentions affichées par Sarkozy de ramener en France un certain nombre d’usines délocalisées en Pologne, en Hongrie, en Slovaquie, en Roumanie. tous ces nouveaux entrants dans la Communauté avaient trouvé merveilleux de se livrer au dumping social pour attirer chez eux  les industries des « vieux » membres. Sans imaginer que se développe une réaction brutale sous la pression du monde syndical.

A propos, pour l’usine de pneumatiques Continental de Clairoix, près de Compiègne il paraît que c’est bientôt fini : 1150 emplois directs en cause, plus 2000 travailleurs sous-traitants. Le directeur du site, Louis Forzy, indique (selon Le Parisien):

« La fermeture est une éventualité qui doit être prise au sérieux, puisque le niveau de demande de nos clients est très faible par rapport à l’année dernière… [il n’y a pas] de volonté de Continental de se désinvestir de la France en termes industriels », mais assure que « le site de , le plus cher du groupe, est à ce titre le plus menacé ».

Toujours selon les syndicats, la fusion entre les Caisses d’Epargne et les Banques populaires peut avoir pour consésuence 4500 licenciements. Pour un recrutement : celui du directeur, François Pérol, passé directement de l’Elysée à la nouvelle banque privée.

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :