Europe de l’Est : au secours, le tiroir caisse des riches

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Avant le sommet spécial de l’Union européenne consacré à la crise, Ferenc Gyurcsany, le premier ministre hongrois, avance sa solution. Pour éviter l’effondrement des banques dans l’Est et l’abaissement « un nouveau rideau de fer », il faut ouvrir le tiroir caisse à l’Ouest.

Le Premier ministre Ferenc Gyurcsany (Sipa)

Ferenc Gyurcsany (SIPA)

C’est le sens de sa proposition de créer un Programme européen de stabilisation et d’intégration pour les pays de l’Est, doté de 160 à 190 milliards d’euros pour le secteur financier en difficulté des pays d’Europe de l’Est. Quand il s’agissait de détourner vers l’Est à grands coups de défiscalisation les usines occidentales, la Hongrie ne demandait pas d’aide ! Bon, je sais, ce n’est pas politiquement correct d’écrire ça.

Je ne suis pas le seul à partager cette opinion : la République tchèque, qui préside l’UE, et plusieurs autres pays européens se sont dits opposés dimanche à un plan spécial pour aider l’Europe de l’Est face à la crise économique, dixit le Premier Ministre tchèque Mirek Topolanek :

« Je ne crois pas que l’Europe de l’Est soit une région spéciale, je ne crois pas qu’il soit nécessaire de séparer plusieurs pays au sein de l’UE, je soutiendrai une aide de l’UE à tout pays (qui en a besoin), pas spécialement l’Europe de l’Est ».

La Chancelière allemande Angela Merkel estime également qu’une aide globale serait peu judicieuse, mais elle réaffirme la nécessité d’aider les pays en difficulté au cas par cas.

Lors de ce sommet, les pays de l’Union européenne sont arrivés, dimanche 1er mars, à un accord-cadre sur le traitement des actifs toxiques des banques, jugés responsables de la paralysie persistante du crédit.
Et le président  Barack Obama a accepté une invitation à participer à un sommet entre les Etats-Unis et les dirigeants de l’UE le 5 avril à Prague.

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :