L’Or des dictateurs : les fonds Mobutu libérés ?

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

La Suisse va-t-elle rendre les fonds détournés par le maréchal Mobutu, Président du Zaïre, de novembre 1965 à mai 1997, déposés sur des comptes en Suisse ? Enfin, ce qu’il en reste 8 millions de francs suisses et une villa vendue 3 millions de Francs suisses , sur les milliards de dollars réputés envolés vers la Confédération.  Le maréchal Mobutu, également appelé «le Léopard de Kinshasa», est mort en exil le 7 septembre 1997 au Maroc. Dès le 16 mai 1997, la République démocratique du Congo requérait l’entraide judiciaire de la Suisse afin de retrouver les deniers détournés par l’ancien dictateur. Douze ans plus tard, cette affaire est toujours dans une impasse. Les milliards envolés Président du Congo, qu’il renommera, Connu pour sa mégalomanie, on lui impute le détournement de milliards de dollars. En Suisse, les autorités ont découvert un magot bien moindre. Quelques 8 millions de francs suisses (5,319 millions d’euros) ainsi qu’une luxueuse villa à Savigny sur les hauteurs de Lausanne, vendue aux enchères à la va-vite pour 3,1 millions de francs suisses ( environ 2 millions d’euros) en 2001. Les spécialistes du dossier estiment que Mobutu aurait en fait dépensé l’essentiel de sa fortune pour se maintenir au pouvoir durant les dernières années.
Mais pour exercer des poursuites en Suisse, les pays demandeurs doivent fournir les précisions nécessaires à l’octroi de l’entraide judiciaire. Joseph Kabila, président de la RDC, assène: «Dommage qu’il ne s’agisse que de 8 millions au lieu des dizaines de milliards auxquels nous nous attendions.» C’est ce qu’on appelle désormais les «Etats défaillants». La procédure est délaissée. En 2003, l’Office fédéral de la justice constate que les autorités congolaises ne l’ont jamais voulu ou pu. La procédure est close et le Conseil fédéral ordonne un blocage. Le gouvernement suisse n’a toutefois pas le pouvoir de confisquer lui-même cet argent. En décembre 2008, une plainte pénale est déposée contre le clan Mobutu auprès du parquet fédéral. Le blocage décrété par le Conseil fédéral suisse arrive à échéance le 28 février.
Sous le titre « L’Or des dictatures » (Editions Fayard) , en  1993, j’ai consacré un livre-enquête très fouillé à touetes les voies et moyens utilisés par les Kleptocrates pour voler et cacher les capitaux volés au détriment de leurs concitoyens. Sous le titre « Le Maréchal de Ripoux » je m’étais penché de façon particulière sur le cas Mobutu, et de manière encore plus précise sur le soutien que lui avait assuré la CIA américaine.

Les fonds censés appartenir à Jean-Claude Duvalier, alias Bébé Doc, ancien dictateur d’Haïti, doivent subir à peu près le même sort, car la République d’Haïti n’a jamais prouvé avoir engagé des poursuites contre la famille de l’ancien dictateur, exfiltré en France le 6 février 1986. Ce qui reste des fonds sont bloqués en Suisse, mais ils devraient être bientôt libérés, et rendus à Jean-Claude Duvalier.
Pour la petite histoire : mon enquête sur ces fonds volés est à l’origine de mes connaissances en matière de blanqhiment d’argent.
Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :