Israël : témoignage direct sur la vie telle qu’elle est

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Je vous soumets le témoignage direct d’un très bon ami israélien. Aux premières loges. Pas de filtre, donc.

J’habite Netanya, ville balnéaire à 25 km au nord de Tel Aviv et la vie est tès comparable à la Côte d’Azur, et s’il n’y avaient des infos à la télé ou à la radio, on pourrait ignorer totalement que notre pays est en guerre. Bien sûr, avec internet, se croisent des quantités énormes d’informations. Le climat général, en ce moment, est un peu particulier, car nous sommes en période électorale (vote mardi prochain) et que les grands partis essaient de tirer le maximum de l’opération « plomb durci ». Quant à moi, et aussi un grand nombre d’israéliens, je pense que nous sommes loin d’une solution, car s’il suffit d’un pour faire la guerre, il être deux pour faire la paix et que la paix n’est pas l’objectif du hamas (pour ne citer que lui !). En fait, je suis toujours très intéressé par les infos françaises et découragé, frustré, en colère, par la désinformation dont vous êtes victimes. Ecoeuré par le torrent de haine nous montrant comme d’abominables sanguinaires face à des anges de douceur. Oubliés les Assad (père) les Hussein (saddam et le roi de jordanie), les talibans, les Khomeini et j’en passe, assassins  de musulmans. J’ai du, en 2008, fréquenter assidûment les hôpitaux : dans les salles d’attente, mélangés, en bonne entente, israéliens juifs et musulmans, égaux dans la maladie. Egaux dans TOUS les droits, sauf un : les musulmans israéliens sont dispensés du service militaire.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :