Police : chambardements dans les syndicats

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Par mon blog j’ai rencontré plusieurs personnes qui me restent physiquement inconnues, mais qui me transmettent des informations sensibles et intéressantes.
C’est le cas de Laurent Opsoner, très attaché aux questions de sécurité. Je lui ai proposé de donner écho à ses points de vue. Voici le premier consacré à l’évolution du syndicalisme policier chez les gardiens de la paix.
Le paysage syndicale policier va être bouleversé : l’UNSA Police a, en effet, décidé de quitter l’UNSA puisque cette dernière a entrepris un rapprochement avec la CGC à laquelle est affilié l’ennemi héréditaire, Alliance Police nationale, affidé au pouvoir actuel. Une nouvelle entité va donc émerger sous peu, née du rapprochement entre l’UNSA Police et le SGP-FO. Cette nouvelle organisation syndicale bénéficiera théoriquement d’une écrasante majorité parmi les gradés et gardiens de la paix si l’on additionne les voix obtenues aux dernières élections professionnelles par l’UNSA Police et le SGP-FO. Face celle-ci, il y aura Alliance, en difficulté suite à l’annonce gouvernementale de la suppression de 4 800 postes de gradés et de gardiens de la paix d’ici à 2011 (Le Monde du 8 janvier dernier), et quelques syndicats ultra-minoritaires comme la CGT Police, la FPIP et Action Police CFTC (ces deux dernières étant traditionnellement classées par leurs pairsà l’extrême droite en raison de leurs prises de position). Ceci dit, j’ignore comment l’Elysée perçoit cette évolution.

Je reprends le volant… MBAOP n’en a en tout cas rien dit lors de ses voeux aux forces de sécurité,  à Orléans le 14 janvier. Il a étalé de nombreuses statistiques de délinquance (et surtout de lutte contre la délinquance) très favorables: selon le Ministère de l’Intérieur, la délinquance générale a baissé de 0,86% en 2008 par rapport à 2007. Mais les violences aux personnes sont en augmentation tout comme les vols à main armée ; les règlements de compte ont explosé. 3.558.329 crimes et délits ont été constatés par l’ensemble des services de police en 2008, contre 3.589.293 en 2007,

Estce une récompense ? MBAOP a annoncé l’ouverture d’un crédit de 100 millions d’euros pour la modernisation du parc automobile des forces de sécurité. Mais il n’a même pas évoqué dans ses voeux les restrictions d’effectifs dans la police et la gendarmerie. Et encore moins les problèmes posés par la redistribution des cartes dans le paysage syndical.

Publicités

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :