La crise et le complot des incapables

Il y a plusieurs mois j’ai réussi à piraté l’adresse steffi_stahl@hotmail.com qui se trouvait être dans le listing de Constantin Film comme vous le savez. Je n’avais aucune raison particulière de choisir cette victime, sinon que c’était un paris prometteur. J’ai ensuite utilisé cette adresse en écrivant entre les lignes qu’Emma Watson avait signé pour l’adaptation de Cinquante Nuances de Grey, en prenant soin de bien dissimuler l’information dans un email de courtoisie. Je n’avais aucun moyen de savoir si Constantin Film allait être victime d’une future attaque informatique. Lorsque Anonymous Germany les a piraté, ceux-ci ont d’abord publié le listing de Constantin Film. Il était essentiel d’en faire partit, puisque cela permettait qu’Anonymous prenne au sérieux l’information que j’avais glissé dans la quantité de courriers récupérés durant l’attaque informatique et qu’ils ont « découvert » la semaine suivante.

Morgan, faillite

Regardez cette image, photographiée dans une vitrine à Cannes cette semaine. Elle reflète évidemment l’image d’un monde absurde tombé dans le chaos. Quand le groupe Morgan se débat dans les pires difficultés, les filiales recrutent encore du personnel.morgan-31

Morgan, créateur et distributeur de vêtements pour femmes, a révélé , mardi 30 décembre, avoir été placé en redressement judiciaire après s’être déclaré en cessation de paiements, le 24 décembre. La société sera soumise à une période d’observation de six mois.

Les premières boutiques Morgan, créées en 1968 par Claude Bismuth et Pierre Barouch, étaient, une marque star de la mode à petits prix dans les années 1990.  Officiellement, étonnement et consternation. En réalité, cette chute brutale n’a rien d’inattendue. La crise a bon dos. Propriété à hauteur de 40% du fonds Apax, la chaîne est depuis deux ans sur une pente fatale. Gestion insuffisante, la crise ne pardonne pas les fautes. Le dossier Morgan est emblématique des graves erreurs de gestion qui ont précédé la crise.

Selon le magazine Capital, les financiers d’Apax, seraient assez pressés de se dégager de Morgan, “excédés” par la mauvaise gestion de la société depuis plus de deux ans. Mi-2006, les dirigeants du fonds avaient  tenté de redresser le groupe en virant le patron fondateur Claude Bismuth. Mais faute de parvenir à rendre à nouveau Morgan bénéficiaire, Apax aura fini par abandonner. Morgan accumulait les pertes depuis 2006. Et la crise aurait accéléré la déconfiture de la société. En 2008, le chiffre d’affaires des 500 boutiques Morgan présent dans 50 pays, a reculé de 9 % à 140 millions d’euros. La société, qui emploie 1 000 personnes, dont 750 en France n’était plus en mesure d’honorer ses créances de 30 millions d’euros au total.


Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :